5 conseils pour bien choisir ta crème solaire

Merci de partager à vos connaissancesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Soucieux des produits que tu mets sur ta peau ?  Une envie d’agir en faveur de l’environnement ?

Voici deux bonnes raisons de s’intéresser aux composants de ta protection solaire !

Conseils pour choisir ta crème solaire pour cet été:

1- Évite les filtres chimiques

Ces composés chimiques organiques absorbent les rayons UV pour ainsi nous protéger du soleil , mais à quel prix ? Notre corps absorbe 60 % de ce qu’on applique sur la peau et ces filtres chimiques ne font malheureusement pas exceptions… Ce sont des filtres solaires insolubles dans l’eau reconnus comme perturbateurs endocriniens.

Les perturbateurs endocriniens sont responsables de problèmes de santé majeurs comme l’infertilité, un développement anormal du fœtus, la puberté précoce, des cancers, le diabète, l’obésité, des problèmes neurologiques, des troubles d’apprentissage et j’en passe.

La quantité par produit et minime me direz-vous, certes, mais au fil des années, ces substances s’accumulent en quantités importantes dans l’organisme, un effet cumulatif qui fini par perturber le fonctionnement normal de nos hormones et déséquilibre le fonctionnement de notre organisme.

Voici le nom des substances à éviter dans ton produit à protection solaire :

  • OMC : Octyl-méthoxycinnamate 

  • Benzophenone-1 • Benzophenone-2 • Benzophenone-3 (Oxybenzone)

  • Benzylidène camphre (3-BC)

  • 4-MBC : 4-Méthylbenzylidène : cette substance est autorisée en Europe et au Canada mais reste interdite aux Etats-Unis et au Japon…

  • Oxybenzone

  • Retinyl palmitate : un dérivé du rétinol, vitamine A que l’on retrouve dans de nombreux produits cosmétiques (crèmes antirides, baumes pour les lèvres, gels coiffants, laits corporels… et crèmes solaires) en raison de ses propriétés antioxydantes.

De plus, les crèmes solaires à filtre chimique bouchent les pores de ta peau.

2- Opte pour les filtres minéraux

Également appelés écrans physiques, ils sont fabriqués à l’aide de poudres minérales. Elles restent à la surface de la peau afin de créer une barrière protectrice qui reflète les rayons UV en les empêchant de pénétrer la peau. (effet miroir)

Parmi les poudres minérales, l’Oxyde de zinc et le Dioxyde de Titane sont les plus communes.

3- Évite les substances à Nanoparticules

Les nanoparticules sont des substances réduites à un aspect microscopique pouvant très facilement pénétrer dans le sang. Leur taille est comprise entre 1 et 100 nanomètres. Elles ont été développé pour éviter l’effet trace blanche des crèmes solaires ainsi que pour faciliter leur application.

Pour les éviter, rien de plus simple, il te suffit de regarder la composition de ta crème solaire, si tu détectes le mot [nano], mieux vaut tracer ta route.

Il faut savoir que pour les protections solaires bio, l’utilisation des nanoparticules est réglementée, elles sont interdites en dessous d’une certaine taille (100 nanomètres),

4- Opte pour une protection solaire riche en huiles végétales

Certaines protections solaires intègrent à leurs compositions des huiles végétales qui protègent naturellement des rayons UV.

C’est le cas par exemple de l’huile végétale de Jojoba que l’on retrouve dans les compositions sous le nom Simmondsia Chinensis Seed Oil, ou encore l’huile de Calophyllum ou Tamanu (Calophyllum Inophyllum Seed Oil).

5- Pense à l’environnement

Achète tes protections solaires en pensant à ton écosystème! En effet la majorité des produits solaires actuellement sur le marché sont extrêmement nocifs pour les fonds marins.

Les coraux disparaissent peu à peu, menaçant de nombreuses espèces qui peuplent ces milieux.

De nombreuses substances chimiques ont été retrouvé dans le poisson, ce même poisson qui se retrouve ensuite dans ton assiette…

Les crèmes solaires bio ne sont pas parfaites, mais elles sont conçues de telle sorte à limiter grandement la pollution des écosystèmes, les emballages sont également généralement recyclables.

Préfère également les crèmes solaires sous forme de crème ou d’huile, les sprays polluent davantage l’atmosphère.

Notre sélection:

Après l’analyse de plusieurs de nos protections solaires, nous avons choisi ceux de la marque ALPHANOVA.

.

Alphanova c’est quoi ?

  • Formules sûres
  • Crèmes solaires biologiques ingrédients bio contenant de l’aloe vera, de l’huile de Jojoba ou de Tamanu.
  • Filtres 100% mineraux – non nano.
  • Sans filtre chimique.
  • Sans conservateur chimique.
  • Une gamme de soins solaires certifiée biologique par ECOCERT.
  • Produits solaire naturels et biologiques assurant une protection efficace tout en respectant l’environnement.

 

 

Sources:

Multigenerational effects of 4-methylbenzylidene camphor (4-MBC) on the survival, development and reproduction of the marine copepod Tigriopus japonicus.

PubMed : bibliothéque nationale de médecine des Etats-Unis

Induction of chromosomal aberrations and micronuclei by 2-hydroxy-4-methoxybenzophenone (oxybenzone) in human lymphocytes– Drug Chem Toxicol. 2018 Apr 12

http://www.sabotage-hormonal.org/spip.php?article15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *