Le stress – Quels impacts sur notre santé ? Quelles solutions?

 

  À l’origine, le facteur-stress est principalement physique. C’est en effet grâce au stress que nous pouvons réagir de manière rapide lors de situation dangereuse (incendie, accident de la route…), on parle de stress dit « salvateur ». A l’heure actuelle, l’évolution de notre mode de vie nous met face à de plus en plus de contraintes ; Nous somme  confrontés à un surmenage permanent : travailler pour gagner sa vie, s’occuper des enfants, s’occuper de son foyer, faire les courses, payer les facture, les événements majeurs de la vie (deuil, maladie, difficultés familiales, etc.) , notre état de santé et la liste est encore longue … Au final, le temps consacré pour soi reste minime, voir, pour certains, inexistant. Ainsi quand notre quotidien devient une course permanente, nous faisons face à un tout autre type de stress, le stress dit « psychologique ou intellectuel ».

Selon l’OMS, « le stress apparaît chez une personne dont les ressources et stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont posées. »

Le stress apparaît chez des personnes qui sont soumises à une pression psychologique, physique ou émotionnelle. Il correspond à une réaction de l’organisme pour faire face à certaines situations.

 

D’un stress « aigu » à un stress « chronique »

 

Le stress aigu survient dans la vie quotidienne à un moment précis et ne dure pas dans le temps. Le stress chronique lui s’installe peu à peu dû à une exposition répétée au stress pendant une longue période.

1) Phase d’alerte

Elle permet la réaction d’urgence (elle dure généralement moins de 1h)

Lorsque le cerveau détecte un danger, l’Adrénaline est libérée dans le sang, il s’en suit :

  • une augmentation du rythme cardiaque
  • une augmentation du glucose et du cholestérol
  • une tension musculaire plus importante
  • une respiration accélérée
  • une chute du système immunitaire

 2) Phase de résistance

Si la cause perdure, l’organisme épuise ses réserves d’énergie, de vitamines et minéraux nous plongeant dans un état de fatigue, d’inquiétude permanente, d’irritabilité voir même de colère, d’impatience.

3) Phase d’épuisement

Les causes de stress, à répétition et de longue durée conduisent l’organisme à l’épuisement: le système immunitaire s’affaiblit entraînant vieillissement prématuré, prise de poids, insomnies… Le renouvellement cellulaire se ralentit et le risque de maladies immunitaires augmente, à la suite de ça surviennent alors des problèmes de santé en tout genre.

 

Les manifestations du stress

 

Manifestations physiques

  • Migraines de plus en plus forte
  • Peau sèche, boutons, rougeurs
  • Tensions musculaires (nuque épaules dos)
  • Trouble digestifs, maux d’estomac, ulcère
  • Palpitation douloureuse dans la poitrine

Manifestations psychologiques

  • Manque de concentration dû à un nombre important de soucis
  • Trouble de la mémoire (oublie d’événement, chiffres, endroits etc…dont on se souvient en temps normal)
  • Indécision
  • Manifestations émotionnelles
  • Irritabilité, mauvaise humeur
  • Perte de confiance et de respect de soi
  • État déprimé voir dépressif, morosité, vision déformée des choses
  • Sensation d’épuisement, manque d’enthousiasme

Manifestations comportementales

  • Troubles du sommeil : insomnie, besoin accru de sommeil (non réparateur)
  • Consommation accrue d’alcool et de tabac afin de se soulager
  • Baisse de la libido entraînant de l’anxiété, un repli sur soi et un rejet de l’aide des autres
  • Refus de la présence de son entourage
  • Difficultés à se détendre, agitation

 

Les facteurs favorisants

 

 Le stress sera provoqué par de multiples situations conflictuelles ou angoissantes dans :

Notre vie professionnelle : la pression au travail, le bruit, la foule, les transports, les pollutions de toutes sortes, les contretemps, le téléphone, l’agressivité des collègues, des clients, des élèves, des patrons et enfin le chômage.

Notre vie privée : les événements heureux comme les événements malheureux peuvent être cause de stress et les conflits familiaux, une naissance, un mariage, un divorce ou un deuil en sont autant de causes.

Nos habitudes de vie: le manque de sommeil, le manque d’exercice physique, un environnement de vie ou de travail inadapté, une mauvaise alimentation avec des apports trop importants en sucre et en graisse.

 

Les techniques de gestion du stress

 

La gestion de soi et de son environnement 

  • Prenez du TEMPS POUR VOUS, pratiquer une activité qui vous permet de vous relaxer, de déconnecter votre mental : lire un livre, pratiquer un sport, passer du temps avec vos amis, prenez un bain etc…
  • Adoptez un bon mode de vie, c’est la base de la lutte contre le stress : mangez sainement (éviter la nourriture industrielle, le sucre raffiné, les sodas), dormez suffisamment (7h par nuit minimum), pratiquer du sport régulièrement, proscrire la cigarette, ne pas abusez de l’alcool
  • Changez vos attitudes ; adopter une façon de pensée positive (apprendre à voir le bon coté des choses, manifester de la gratitude autour de vous), améliorer votre façon de communiquer ; parler de vous, de vos ressentis et non de l’autre, arrêtez les « TU », « Tu devrais », apprenez à vous exprimez par le « JE » , « j’ai besoin », « Je ressens », vous verrez que vos interactions avec les autres seront facilités et cela vous évitera sûrement d’éventuels conflits. Soyez indulgent envers vous même, vous ne pouvez pas atteindre la perfection à tous les coups, faites de votre mieux c’est le plus important.
  • Apprenez à gérer votre environnement : faire une liste de vos priorités, organiser votre emploi du temps, éviter la procrastination, connecter vous avec le moment présent (concentrer vous sur ce que vous faites à l’instant T, cessez de penser au passé ou au futur)
  • Identifiez vos objectifs : trouvez quelque chose qui vous motive, concentrez-vous dessus et mettez tout en œuvre pour le réaliser. Cela permet de se recentrer et de trouver un équilibre à votre vie

Par la phytothérapie 

Il est traditionnellement utilisé dans la médecine chinoise pour renforcer l’énergie et aider l’organisme à faire face à la fatigue physique et intellectuelle. C’est une plante adaptogène par excellence, elle permet de tonifier l’organisme, d’améliorer la résistance aux différents stress et d’augmenter la concentration et le bien-être en général.

Cure de 15 jours à 1 mois sous forme de gélules ou d’ampoules à prendre de préférence le matin au petit déjeuner.

La Rhodiola rosea vient de Sibérie où elle est traditionnellement utilisée pour l’adaptation au stress et la fatigue nerveuse. Elle améliore les capacités intellectuelles. Elle est plutôt indiquée pour les personnes stressées par une surcharge de travail ou un nouvel emploi. Elle aide à compenser le manque de sommeil lié au stress.

Précaution d’emploi : Pas d’effet secondaire connu aux dosages recommandés, mais par prudence, elle est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitant, ainsi que chez les enfants.

Utilisée dans le traitement de la nervosité et des troubles anxieux du sommeil depuis des siècles, la Valeriana officinalis possède apaise la tension nerveuse, l’anxiété avec tendance dépressive, réduit le temps d’endormissement, améliore la qualité du sommeil et diminue l’agitation nocturne. C’est la plante des personnes qui ruminent les soucis obsédants.

Les graines de cet arbuste africain renferment du 5-HTP (5-hydroxytryptophane). Le 5-HTP est un précurseur direct de la sérotonine, un messager chimique cérébral garant de la « sérénité ». Celle-ci joue un rôle important dans la régulation du caractère, de l’anxiété et du sommeil. Le griffonia est plutôt indiqué pour des situations d’anxiété et de troubles de l’humeur associées à des fringales de sucre.

Contre-indication : Femme enceintes, allaitantes, épileptique

Effets indésirables : somnolence possible, légers troubles gastro-intestinaux

Interactions médicamenteuse : bêtabloquants et antidépresseur

Traditionnellement utilisée pour ses vertus cardiotoniques, hypotensives et pour diminuer les palpitations cardiaques, l’aubépine (Crataegus laevigata) est indiquée à chaque fois que des tachycardies, oppressions respiratoires ou thoraciques, boules dans la gorge, sensation de cœur qui s’emballe ou qui s’arrête accompagnent le stress.

 

Par l’aromathérapie

L’huile essentielle de LAVANDE *

  • Apaise les nerfs
  • Détend les muscles
  • Calme le système nerveux
  • Réduit l’excitabilité

*Adaptée aux enfants

L’huile essentielle de PETIT GRAIN BIGARADIER

  • Lutte contre la dépression nerveuse
  • Rééquilibre le système nerveux
  • Apaisante

L’huile essentielle de MANDARINE*

  • Équilibrante du système nerveux
  • Calmante, relaxante
  • Favorise le sommeil

*Peut s’utiliser chez les bébés dilués avec une huile végétale bio

L’huile essentielle de VERVEINE CITRONNEE

  • Facilite le sommeil
  • Limite l’anxiété
  • Anti-dépressive
  • Calme les angoisses

L’huile essentielle de CAMOMILLE NOBLE

  • Calmante
  • Lutte contre l’anxiété

L’huile essentielle d’YLANG YLANG

  • Anti-fatigue physique, mentale, psychologique et sexuelle

 

Par une activité physique régulière

Par les massages, l’automassage

Par des séances de sauna/hammam, des bains

Par relaxation guidée : promenade en forêt, torrent, bord de mer…

Par la méditation

Par des séances de musicothérapie, de peinture, d’écriture

 

Mesurer votre état de stress actuel :

Grâce à l’échelle de stress de Holmes et Rahe: elle est utilisée pour calculer le niveau de stress dans votre vie et déterminer la probabilité que votre santé soit affectée au cours de l’année qui vient. Ne tenez compte que des événements qui se sont produits au cours des 24 derniers mois.

Quel est votre niveau de stress?
Edit descriptionwww.passeportsante.net

Vous l’aurez donc compris, le stress peut avoir un impact direct sur notre vie tant sur le plan physique que psychique. Il est donc primordial d’apprendre à le gérer afin de pouvoir atteindre un mieux être global.

 

SOURCES:

Elaine N. MARIEB, Biologie humaineAnatomie et physiologie, éd. DE BOECK, chap. 9 (le système endocrinien).

Hans SELYE, Le stress de la viele problème de l’adaptation,

http://www.thierrysouccar.com/bien-etre/info/stress-5-plantes-efficaces-876

https://www.plantes-et-sante.fr/

http://www.passeportsante.net/

 

Merci de partager à vos connaissancesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *