Mise en garde sur l’utilisation de certaines huiles essentielles

Mise-en-garde-sur-l-utilisation-de-certaines-huiles-essentielles

Cet article est une mise en garde contre le danger des formules aromathérapeutiques que l’on peut trouver sur internet. Méfiez-vous des « recettes » prodiguées sur des forums ou blogs sans appui de sources sûres (ouvrages de référence édités par des médecins ou des thérapeutes, statistiques sur des essais cliniques, etc…)
Permettez-moi de vous mettre en garde contre un « remède contraceptif naturel » susceptible de croiser votre chemin sur la toile; il s’agit d’une formule aux propriétés vantées contraceptives à base d’huiles essentielles sous forme d’ovule.

Dans un premier temps, il est important que vous sachiez qu’il n’existe pas d’huiles essentielles contraceptives; en revanche il existe des huiles essentielles abortives !
La formule proposée se compose d’H.E d’Origan d’Espagne, d’H.E de Lavande Officinale et d’H.E de Romarin à Camphre :

– L’huile essentielle d’Origan d’Espagne est extrêmement caustique, du fait de sa composition riche en phénol ainsi que de la présence majoritaire de thymol et de carvacrol. Son usage cutanéo-muqueux est totalement prohibé ! C’est une huile aux propriétés antibiotiques qui n’est en rien contraceptive.

– L’huile essentielle de Lavande Officinale quand à elle, possède en plus des ses propriétés anxiolytiques, des propriétés œstrogéniques. L’usage d’œstrogènes, en particulier s’ils ne sont pas associés à la progestérone, joue un rôle important dans la favorisation de la reproduction.

– L’huile essentielle de Romarin à Camphre est neurotoxique car elle contient des cétones et son usage interne est interdit, car elle est épileptisante et peut engendrer néphrites et gastro-entérites. De plus, elle n’est pas contraceptive, mais abortive !

N’hésitez pas à toujours demander l’avis de votre thérapeute ou de votre pharmacien avant de vous lancer dans des pratiques expérimentales.

Parlez-en autour de vous !
Ce contenu a été publié dans Huiles Essentielles, Phytothérapie, Plantes, Société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>