Quelles huiles essentielles diffuser ?

Merci de partager à vos connaissancesShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La diffusion atmosphérique d’huiles essentielles permet d’assainir vos pièces, de contrer les bactéries et microbes présents, de tonifier ou au contraire apaiser votre environnement, ou tout simplement de créer une ambiance.
Mais toutes les huiles essentielles ne sont pas diffusibles. Rappelons que les huiles essentielles sont des extraits purs et totaux, donc très concentrées en molécules actives.

Certaines huiles essentielles peuvent s’avérer très dangereuses si un mauvais usage en est fait. En diffusion atmosphérique notamment, il faut écarter les huiles essentielles concentrées en phénols, aldéhydes aromatiques ou en cétones. Les phénols et les aldéhydes sont dermocaustiques, toxiques hépatiques et irritantes des muqueuses, tandis que les cétones sont neurotoxiques.

Le meilleur conseil est de vous faire accompagner sérieusement dans le choix et le dosage de vos huiles essentielles par un professionnel aromathérapeute.

Les listes suivantes ne sont pas exhaustives, ce ne sont que des exemples. Mais elles vous permettront de repérer parmi les huiles essentielles les plus courantes celles qu’il faut éviter.

Huiles essentielles à cétones : achillée millefeuille, aneth, anis vert, cèdre de l’Atlas, cèdre de l’Himalaya, eucalyptus à cryptone, eucalyptus globulus, eucalyptus mentholé, hysope officinale, lavande aspic, menthes, romarin à camphre, romarin à verbénone, tanaisie annuelle.

Huiles essentielles à phénols : ajowan, basilic exotique, cannelle de Ceylan, giroflier, origans, sarriette, thyms
Huiles essentielles à aldéhydes aromatiques : cannelles, cumin, niaouli

Les autres familles moléculaires sont plus faciles d’utilisation mais il n’en reste pas moins que des précautions dans le dosage et la diffusion doivent êtres prises, en plus des recommandations habituelles pour la diffusion (voir article « Comment diffuser les huiles essentielles ? »)

Certaines huiles sont particulièrement recommandées pour la diffusion atmosphérique bois de rose, camomille romaine, citron, eucalyptus radiata, géranium odorant, épinette noire, lavande officinale, litsée, mandarinier, petit grain bigarade, oranger amer, pin sylvestre.

Des complexes associant plusieurs huiles essentielles aux visées spécifiques existent.

 

Delphine L., naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *