La Scrofulaire noueuse, plante de l’arsenal anti-scrofuleux

scrofulaire

Parfaitement ignorée de l’Antiquité et du Moyen-Âge, la scrofulaire fit de timides débuts au XVIe siècle, repérée par Jérôme Bock et Léonard Fuchs comme remède anti-hémorroïdal, vulnéraire et plus spécifiquement des maladies de la peau. Cela peut passer pour anecdotique, mais derrière l’étrange nom de ces plantes se dissimule un pan de l’histoire médicale de … Lire plus