Comment préparer des remèdes maison à base de plantes médicinales ?

Merci de partager à vos connaissancesShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Du meilleurs usage des plantes et tisanes en usage externe

Mis à part l’ inhalation, les préparations qui suivent sont fort utiles pour des soins topiques en cas de blessures, contusions et infections locales.

  • L’inhalation de plantes médicinales

L’inhalation est très bénéfique en cas d’affections pulmonaires.

Voici comment procéder :

1. Mettre 1 ou 2 cuillerées à café de la plante choisie dans une casserole qu’on remplit ensuite d’eau bouillante.
2. Respirer la vapeur de 5 à 10 minutes avec une serviette posée sur la tête afin de retenir la vapeur.
3. Durant la demi-heure qui suit, éviter l’air frais.

  • Outre l’inhalation, les cataplasmes de plantes médicinales sont très appréciables

Le cataplasme est l’application de substances médicinales sur la peau.

Il y a deux façons de les préparer :

1. Hacher, râper ou écraser la plante choisie afin d’en exprimer le jus ou passer rapidement la plante à la vapeur (plantes fraîches)
2. Mélanger les poudres de plantes, algues ou minéraux avec de l’eau ou une huile pour faire une pâte onctueuse. Appliquer ensuite sur la région à traiter en couvrant d’une toile de tissu propre et d’une bande de gaze.

Remarques :
Si on ne dispose que de plantes médicinales séchées, il suffit de mélanger la plante avec un peu d’eau chaude afin d’obtenir une pâte que l’on applique sur la peau. Recouvrir le cataplasme d’une bouillotte chaude pour en maintenir la chaleur.
Certaines plantes provoquent parfois des irritations de la peau. Si c’est le cas, retirer le cataplasme et enduire la région irritée d’un onguent de souci.

  • Les compresses de plantes médicinales

Les compresses, normalement faites avec des plantes anti-inflammatoires, activent la guérison.
Tremper un morceau de tissu propre dans une décoction ou une infusion chaude et appliquer sur la partie malade. Recouvrir le linge d’une bouillotte chaude.

  • Les huiles médicinales de plantes

Pour les préparer :

1. Remplir sans tasser un flacon de plantes et couvrir d’huile d’amande, ou d’olive pressée à froid.
2. Refermer le pot et garder deux semaines dans un endroit chaud en agitant le contenant chaque jour.
3. Filtrer à travers un linge propre ou un papier filtre, presser les plantes pour en exprimer l’huile et verser dans des bocaux opaques.
4. Garder au frais et à l’obscurité.

Si l’huile doit servir souvent, il est préférable de la répartir dans de petits contenants pour éviter qu’elle s’oxyde au contact répété de l’air.

  • Les pommades de plantes médicinales

Les pommades sont indiquées pour soigner les affections cutanées.
Pour les préparer :

1. Mettre au bain-marie 10 cuillerées à soupe d’huile médicinale pour 2 ½ cuillerées à soupe de cire d’abeille.
2. Mélanger pour incorporer la cire et ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles quand la préparation est tiède mais encore liquide.
3. Mettre en pot et laisser solidifier.

  • Les onguents de plantes médicinales

Les onguents peuvent être préparés à base de graisses animales diverses (lanoline, saindoux, beurre de karité ou de coco).

Pour ce faire :

1. Faire chauffer au bain-marie 250 g de graisse avec une poignée de plantes
2. Remuer, retirer du feu, laisser reposer toute la nuit.
3. Faire fondre de nouveau, incorporer si besoin quelques gouttes d’huiles essentielles, passer dans un linge et verser dans des flacons à large ouverture.
4. Conserver au frais.

 

Arnaud C. (Docteur en pharmacie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *