Orotates de magnésium, calcium, chrome, cuivre, fer et potassium : des sels minéraux bio-disponibles

Orotate de magnésium
Merci de partager à vos connaissancesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les orotates, des sels minéraux bio-disponibles?

C’est le chercheur Hans Nieper qui découvre les propriétés particulières des orotates, à la fin des années 80. Ces sels minéraux de l’acide orotique permettent une minéralisation optimale. Les orotates se retrouvent naturellement dans les cellules animales et végétales.

Mais comment les orotates déposent-ils les minéraux (magnésium, calcium, chrome, fer, lithium,  zinc …) au cœur de la cellule, directement dans le noyau cellulaire et les mitochondries?

Une petite définition des “sels” s’impose afin de mieux comprendre les propriétés des orotates.

En chimie, un sel est la combinaison de deux éléments (ions). Le sel de table par exemple, est l’association d’un atome de chlore (Cl) et d’un atome de sodium  (Na). Pour les orotates, c’est la même chose, ce sont des sels minéraux, c’est à dire, la combinaison de l’acide orotique et de minéraux (magnésium, calcium, chrome, fer, lithium,  zinc). En revanche, contrairement à la plupart des sels qui se dissocie rapidement dans l’eau, un orotate est un sel stable. Le minéral peut être ainsi transporté dans le sang sans y être dilué.

L’exemple de l’orotate de magnésium

Aussi, pour qu’un élément minéral comme le magnésium présent dans un complément alimentaire, soit assimilé par l’organisme, il doit être véhiculé par un autre élément (ici l’acide orotique), pour passer à travers les différentes membranes cellulaires de notre corps. L’objectif étant d’atteindre les cellules qui “consomment” ou stockent ce minéral.

Le magnésium, qui joue un rôle très important dans l’équilibre ionique du corps humain, doit ainsi être transporté à l’intérieur de toutes les cellules de notre organisme.

Arrivé au contact de la membrane des cellules, l’orotate de magnésium liposoluble, c’est dire à dire miscible dans les “graisses”, peut traverser facilement la membrane cellulaire (composée d’acide gras). Ce mécanisme passif, de faible intensité, est démultiplié par le transport uracile, un mécanisme d’équilibre ionique intra-membranaire naturel.

Ainsi, le magnésium pénètrent en quantité élevée au cœur des cellules où il est libéré au niveau des sites qui les utilisent (les mitochondries par exemple).

Les orotates, sont donc utilisés comme véhicules de minéraux dans des compléments alimentaires, afin d’en augmenter leur biodisponibilité. L’orotate de lithium est le sel le plus utilisé de cette façon.

Diététique et orotates

Tous les aliments que nous consommons régulièrement, ne contiennent pas la même quantité d’orotates. Les produits laitiers et les céréales complètes par exemple sont riches en orotates.

Mais notre mode de vie contemporain, qui privilégie des régimes alimentaires moins variés et plus dénaturés qu’autrefois, n’apporte pas une dose d’orotates suffisante à satisfaire les besoins de notre organisme.

Prendre des minéraux (magnésium, calcium, chrome, fer, lithium,  zinc) sous forme d’orotates permet de se complémenter de manière efficace et facile.

Pour aller plus loin, voici les orotates les plus conseillés.

L’orotate de calcium

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Correction ou prévention de l’ostéoporose (associé à l’huile de foie de morue).
  • Aide à l’ossification lors de la croissance ou de la convalescence de fractures.
  • Affections ostéo-articulaires inflammatoires (associé à la chondroïtine, à la glucosamine et au MSM ou Méthyle Sulfonyle Méthane).
  • Crampes musculaires.
  • Perte de calcium provoquée par la prise de la pilule contraceptive.
  • Ménopause et allaitement.
  • Spasmolytique.
  • Eczéma.
  • Psoriasis.

Dose maximale indicative : 3,2 g/jour
Recommandations essentielles : Le calcium doit toujours être accompagné de magnésium, sous forme d’orotate de préférence. D’une part, le magnésium facilite la fixation du calcium sur les os, d’autre part, il évite le surdosage de calcium au niveau musculaire – en particulier au niveau cardiaque – qui pourrait provoquer une hyperexcitabilité.

L’orotate de chrome

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Diabète de type 2
  • Compulsion pour les aliments sucrés
  • Insuffisance pancréatique
  • Hypercholestérolémie
  • Grossesse
  • Artériosclérose
  • Hypertension artérielle

Dose maximale indicative : 0,3 mg/jour seulement !

L’orotate de cuivre

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Stimulation des défenses immunitaires notamment vis-à-vis des infections bactériennes et virales.
  • Facilitation de la respiration cellulaire.
  • Actions anti-anémique et anti-inflammatoire.
  • Participation à la régulation de la sécrétion des hormones hypophysaires, thyroïdiennes et sexuelle.

Usage habituel : 1 prise par jour pendant deux à trois semaines maximum
Usage en cas d’infection : 1 prise 2 fois par jour le temps de l’infection.
Dose maximale indicative : 10 mg/jour
Recommandations essentielles : ne pas dépasser trois semaines de complémentation car le cuivre est un métal ambivalent, c’est-à-dire qu’il est antioxydant au-dessous d’une certaine dose et oxydant au-delà.

L’orotate de fer

Traditionnellement utilisé dans les anémies par manque de fer : apports alimentaires insuffisants (régimes végétariens et végétaliens), grossesse, règles abondantes.
Dose maximale indicative : 450 mg/jour
Recommandations essentielles :
1 : La prise de fer ne peut être commencée qu’après un bilan sanguin ayant objectivé le manque de fer, car ce métal – comme le cuivre et le manganèse – est ambivalent, c’est-à-dire qu’il est anti-oxydant au-dessous d’une certaine dose et oxydant au-delà.
2 : La prise de fer doit être interrompue en cas d’épisode infectieux car certains virus et bactéries l’utiliseraient pour se multiplier plus vite encore.

L’orotate de magnésium

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Insuffisance d’apports alimentaires : c’est un des déficits les plus fréquents rencontrés dans les populations occidentales suite au bouleversement de l’alimentation traditionnelle et au mode de vie de plus en plus stressant.
  • Spasmophilie.
  • Stress aigu ou chronique.
  • Prévention des troubles du rythme cardiaque, notamment en cas d’antécédents d’angine de poitrine ou d’infarctus du myocarde.
  • Optimisation de la production d’énergie par le cycle de Krebs.
  • Action préventive de la toxicité des excès de calcium intracellulaire.
  • Perte de magnésium provoquée par la prise de la pilule contraceptive.

Dose habituelle : 500 mg/jour
Dose maximale indicative : 1,5 g/jour
Recommandations essentielles :
1 : En cas d’insuffisance rénale, le magnésium est contre-indiqué.
2 : Si la posologie de 500 mg/jour s’avère insuffisante, consultez un médecin afin de décider ensemble du bien fondé de l’augmentation éventuelle de la posologie.

L’orotate de potassium

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Crampes musculaires (en association avec les orotates de calcium et de magnésium).
  • Restauration de l’équilibre acido-basique.
  • Prévention de certains troubles cardiaques.

Usage habituel (en dehors d’une insuffisance rénale) : 1 prise chaque matin.
Recommandations essentielles :
1 : En cas d’insuffisance rénale, le potassium est contre-indiqué.
2 : En cas de traitement de l’hypertension, consultez un médecin car certains médicaments contre-indiquent la prise de potassium.
3 : Pour des doses supérieures à celle ici préconisée, l’avis d’un médecin est indispensable

L’Orotate de zinc

Traditionnellement utilisé dans ces cas :

  • Stimulation des défenses immunitaires.
  • Soutien de la synthèse protéique au cours de la grossesse et des périodes de croissance de l’enfant.
  • Stimulation du processus de cicatrisation.
  • Stimulation de la régénération des phanères (ongles, cheveux cassants).
  • Diabète de type 2.
  • Fatigue sexuelle masculine.
  • Baisse de la fertilité dans les deux sexes.
  • Psoriasis.
  • Perte de zinc provoquée par la prise de la pilule contraceptive.

Dose maximale indicative : 120 mg/jour.
Recommandations essentielles :
1 : Afin d’être mieux absorbé, le zinc nécessite la présence de vitamine B6 (1 mg/j).
2 : En cas de cancer déclaré, le zinc ne peut être pris sans avis médical.

Tous les conseils, indications et dosages ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne sauraient remplacer la consultation d’un médecin – naturopathe.

D’autant que la délivrance de préparations magistrales d’orotate de chrome, d’orotate de fer, d’orotate de lithium, d’orotate de manganèse, d’orotate de calcium, d’orotate de magnésium, ou d’orotate de zinc est soumise à prescription médicale obligatoire en France.

9 commentaires sur “Orotates de magnésium, calcium, chrome, cuivre, fer et potassium : des sels minéraux bio-disponibles

  1. Merci pour les infos. Je pensais que les orotates étaient interdits dans l’Union Européenne. Mais tant mieux. Les prescriptions délivrées en Belgique sont-elles acceptées en France. C’est difficile de trouver en Belgique un médecin surtout allopathe qui vous en prescrits en général connaissent pas ou veulent pas savoir.

    Merci

    Graziella Gilmont

  2. Bonjour,
    Je souhaite me sevrer de mon anti-dépresseur (déroxat 10 mg) avec l’orotate de lithium. Je voudrais en prendre un jour sur deux mais à quelle dose? merci par avance pour vos réponses. Cordialement.

  3. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant et instructif.
    Qu’en est-il de l’ororate de manganese ? Vous ne l’avez pas décrit.
    Merci d’avance pour vos réponses.
    Florence.

  4. J’ai toujours pris des orotates via mon homéopathe qui est maintenant malheureusement décédé mais j’avais pu comprendre que les orotates étaient interdit de vente dans l’union européenne.. C’est possible que j’ai mal compris.

    Quid.

    merci d’une réponse.

    1. @G. Gilmont
      La législation en France n’interdit pas la délivrance des orotates en France. Ils sont soumis à prescription médicale. Il faut consulter un médecin-naturopathe afin qu’il détermine le dosage individuellement des sels d’orotates.
      Nous fabriquons régulièrement des préparations magistrales à base d’orotates sur prescription médicale. Les dosages et posologies doivent être adapté à chacun, ce qui justifie l’encadrement de sa délivrance.
      Si vous avez une prescription récente, nous pouvons faire un devis personnalisé.
      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *