Solution naturelle anti-moustiques avec l’hydrolat de geranium

hydrolat

Le nuisible et l’hydrolat

Le prompt avènement de la belle saison progresse !

Le retour des beaux jours nous enchante, annonçant l’arrivée de l’été en triomphe au détour de paysages printaniers nous ravissant tant par leur panel de délicats parfums floraux, que par un nuancier de couleurs aussi subtiles qu’attrayantes.

Les jours accroissent, nous offrant davantage de luminosité, tandis que raccourcissent nos nippes livrant nonchalamment aux nuisibles notre savoureuse chair dorée.

Que faire alors pour éconduire l’irréconciliable ?

La soluté se promet au doux nom d’hydrolat…

Il est un géraniacée du sobriquet de Perlagonium graveolens, plus connu sous le nom de Géranium rosat , à la senteur enivrante, alors estimé pour ses propriétés répulsive et antiseptique.

Le nuisible, aussitôt aguiché par la volupté aromatique de la simple, fut bien vite tourmenté et d’un pas hâtif s’en est allé.

Moralité : Nul besoin de gratter, il faut s’enduire à point !

 

  • Action répulsive pour éloigner les moustiques; appliquez l’hydrolat de géranium rosat pur sur la peau pour éloigner et vous protéger des piqûres de moustiques. Action à renouveler plusieurs fois par jour. S’utilise également sur les enfants.

 

Présentation de l’hydrolat de Géranium Rosat :

Dénomination latine :

  • Perlagonium graveolens

Famille botanique :

  • Geraniaceae

Propriétés :

Usage interne

  • Apaisant pour la gorge (enrouement temporaire)
  • Aide à adoucir les troubles respiratoires tels que la toux de façon naturelle
  • Aide à lutter contre les bouffées de chaleur
  • Antibactérien vis-à-vis de bactéries gram + (staphylococcus aureus) et gram – (pseudomonas aeruginosa) souvent responsables de maladies nosocomiales
  • Antifongique
  • Anti-inflammatoire
  • Antiallergique
  • Antispasmodique, relaxant
  • Antioxydant et anticancéreux

Usage externe

  • Tonique
  • Astringent
  • Antiseptique
  • Peut servir de démaquillant
  • Apaisant cutané
  • Cicatrisant
  • Hémostatique
  • Antalgique
  • Eloigne les moustiques
  • Stimule la circulation veineuse et lymphatique
  • Utilisation sur les pieds notamment trop souvent enfermés dans les baskets

Précautions d’emplois :

  • Déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse en usage interne
  • Risque d’allergie par voie locale au citronellol, au géraniol, au linalol, aux citrals ou au limonène
  • Conserver au réfrigérateur après ouverture
  • Utiliser dans les 2 mois, suivant la référence
  • En usage interne, les hydrolats peuvent en effet être utilisés à raison de 1 cuillerée à soupe dans un verre d’eau, 1 à 2 fois par jour
  • Il est en revanche recommandé d’attendre 10 à 15 minutes afin d’éviter tout risque d’indigestion

Sa senteur florale, fine et sucrée est de fait un régal… qui éloigne en particulier les moustiques ! C’est par ailleurs un soin purifiant, tonique et apaisant, idéal pour les peaux abimées ou tiraillées, ainsi que pour réveiller l’éclat de la peau.

 

 

Clémentine. M.
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *