Recettes d’ huiles essentielles pour la sphère ORL

Les huiles essentielles, grâce à leurs molécules actives très puissantes, contribuent efficacement à enrayer les troubles ORL qui sont très fréquents et sont la cause de nos nombreuses affections. Ils constituent l’un des premiers motifs de consultation médicale. On a souvent tendance à les minimiser et attendre que cela passe…Pourtant leurs symptômes peuvent être très gênants et douloureux.
Les traitements conventionnels se heurtent de plus en plus à une résistance accrue des virus et bactéries.

Voici quelques recettes ou formules à préparer vous-même pour le traitement des troubles ORL par le biais des huiles essentielles :

Que faire en cas de Rhinites ?

La rhinite est une affection respiratoire qui se caractérise par une inflammation des muqueuses nasales. Elle peut être causée par une infection virale ou bactérienne, mais également par une réaction allergique ou une irritation des voies respiratoires. Les symptômes de la rhinite sont nombreux et peuvent varier en fonction de la cause de l’inflammation.

Les symptômes les plus courants de la rhinite sont :

  • Écoulement nasal : Le nez est encombré et il y a une production excessive de mucus clair ou verdâtre. Ce mucus peut être épais et difficile à évacuer, causant des maux de tête et des douleurs à la face.
  • Démangeaisons nasales : Les muqueuses nasales sont irritées et causent des démangeaisons intenses, qui peuvent inciter à se moucher fréquemment.
  • Éternuements : Les éternuements sont fréquents et peuvent être accompagnés de larmoiements et de rougeurs oculaires.
  • Congestion nasale : Il y a un resserrement des voies nasales, causant une difficulté à respirer par le nez. Cela peut également entraîner une respiration sifflante et une sensation de nez bouché.
  • Maux de tête : Les maux de tête sont fréquents en cas de rhinite, causés par la pression exercée par le mucus sur les parois nasales.
  • Fatigue : La rhinite peut causer de la fatigue, car il est difficile de respirer par le nez et cela peut entraîner une insuffisance de sommeil.

Il est important de noter que ces symptômes peuvent varier en fonction de la cause de la rhinite. Par exemple, une rhinite allergique peut causer des éternuements fréquents et des larmoiements, tandis qu’une rhinite virale peut causer de la fièvre et des frissons. Il est donc important de consulter un médecin si vous soupçonnez avoir une rhinite afin de déterminer la cause de l’inflammation et de recevoir un traitement approprié.

En général, le traitement de la rhinite consiste en l’utilisation de médicaments décongestionnants nasaux et antihistaminiques pour soulager les symptômes. Il est également important de se reposer et de boire beaucoup d’eau pour faciliter l’élimination du mucus. Si la rhinite est causée par une allergie, il est important de limiter l’exposition à l’allergène et de prendre des médicaments pour contrôler les réactions allergiques.

6 à 8 gouttes du mélange d’huiles essentielles sur le thorax et le dos 3 à 4 fois par jour pendant 3 jours. Et/ ou 3 gouttes d’huiles essentielles du mélange sur un mouchoir à inhaler plusieurs fois par jour.

Quelles huiles essentielles pour la Rhino-pharyngite ?

La rhino-pharyngite est une infection des voies respiratoires supérieures qui touche principalement le nez, la gorge et les sinus. Elle est causée par des virus ou des bactéries, et est souvent accompagnée de symptômes tels que la fièvre, l’écoulement nasal, la toux et la douleur à la gorge.

Les symptômes les plus courants de la rhino-pharyngite incluent une forte fièvre, une congestion nasale, un écoulement nasal clair ou jaunâtre, une toux sèche ou productive, des douleurs à la gorge et des maux de tête. Certaines personnes peuvent également ressentir des douleurs dans les oreilles ou les sinus, ainsi qu’une fatigue et une faiblesse générale.

En cas de rhino-pharyngite, il est important de se reposer et de boire suffisamment d’eau pour éviter la déshydratation. Des médicaments tels que les antihistaminiques et les décongestionnants nasaux peuvent soulager les symptômes, tandis que des analgésiques tels que l’ibuprofène ou le paracétamol peuvent aider à soulager la fièvre et les douleurs.

Il est également important de se laver régulièrement les mains et de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue pour éviter la transmission de l’infection à d’autres personnes. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, il est recommandé de consulter un médecin pour évaluer la nécessité d’une antibiothérapie.

  • Eucalyptus radié 1 goutte d’huile essentielle
  • Myrte commun 1 goutte d’huile essentielle
  • Ravintsara 1 goutte d’huile essentielle

En inhalation. Verser les gouttes d’huiles essentielles dans un verre d’eau très chaude et respirer pendant 1 à 3 minutes. A renouveler 1 à 2 fois par jour.

Quoi prendre en cas de Sinusite ?

La sinusite est une inflammation des cavités nasales qui se caractérise par une accumulation de mucus et une pression douloureuse dans les sinus. Les symptômes peuvent varier en fonction de la cause de la sinusite, mais les plus courants comprennent une congestion nasale, des écoulements nasaux, des maux de tête, des douleurs faciales, une perte de l’odorat et de la saveur, de la fatigue et de la fièvre.

La congestion nasale est l’un des symptômes les plus courants de la sinusite. Elle se manifeste par une sensation de nez bouché ou de respiration difficile. Les écoulements nasaux, également connus sous le nom de rhinorrhée, sont également fréquents. Ils peuvent être clairs ou verts et peuvent causer des démangeaisons et des irritations de la gorge.

Les maux de tête sont également fréquents lorsque les sinus sont enflammés. Ils peuvent se manifester par une douleur sourde ou pulsatile dans les tempes, le front ou les joues. Les douleurs faciales sont également fréquentes et peuvent être ressenties dans les joues, le nez et les dents.

La perte de l’odorat et de la saveur est un autre symptôme courant de la sinusite. Elle est due à l’inflammation des muqueuses nasales, qui peut entraver la capacité à sentir les odeurs et les saveurs. La fatigue et la fièvre sont également des symptômes fréquents de la sinusite, car l’inflammation peut causer de la douleur et de l’inconfort, ce qui peut entraîner une perte de sommeil et une baisse de l’appétit.

Il est important de consulter un médecin si vous présentez des symptômes de sinusite, car un traitement approprié peut aider à soulager la douleur et à réduire la durée de la maladie. Les médicaments tels que les décongestionnants, les antihistaminiques et les antibiotiques peuvent être utilisés pour soulager les symptômes de la sinusite. En cas de sinusite chronique, des procédures chirurgicales peuvent également être recommandées pour améliorer la circulation de l’air dans les sinus et réduire l’inflammation.

  • Tea-tree 2 gouttes d’huile essentielle
  • Lavande aspic 2 gouttes d’huile essentielle
  • Ravintsare 2 gouttes d’huile essentielle
  • Menthe poivrée 1 goutte d’huile essentielle

2 gouttes du mélange d’huiles essentielles en application locale sur le front 4 fois par jour pendant 3 jours et/ou 2 gouttes du mélange sur ¼ de sucre à sucer 2 fois par jour

Comment traiter une Angine ou Amygdalite ?

L’angine est une maladie infectieuse qui touche principalement les voies respiratoires supérieures, comme la gorge et les amygdales. Elle est causée par une infection bactérienne ou virale, et peut se manifester de différentes manières selon la gravité de la maladie.

Les symptômes les plus courants d’une angine sont la douleur ou l’inconfort dans la gorge, ainsi que l’enflure et la rougeur des amygdales. Les personnes atteintes d’angine peuvent également souffrir de fièvre, de frissons, de maux de tête et de fatigue. Les ganglions lymphatiques situés sous le menton et dans le cou peuvent également être enflés et douloureux.

La douleur à la gorge est généralement la symptomatologie la plus frappante de l’angine. Elle peut être ressentie comme une brûlure, une douleur aiguë ou une sensation de gêne lors de la déglutition. La douleur peut également s’étendre aux oreilles et au cou. La toux, la congestion nasale et les éternuements sont également fréquents chez les personnes atteintes d’angine.

Les personnes atteintes d’angine peuvent également souffrir de troubles de la voix, tels que la voix rauque ou perte de voix. Les amygdales peuvent être enflées et recouvertes de blanc ou de pâteux, ce qui est un signe de pus. Les personnes atteintes d’angine peuvent également éprouver des difficultés à ouvrir la bouche ou à respirer, en raison de l’enflure des tissus.

Il est important de consulter un médecin si vous pensez souffrir d’angine, car il est possible que vous ayez besoin d’un traitement antibiotique pour combattre l’infection. Les antibiotiques sont efficaces pour éliminer les bactéries responsables de l’angine, mais ils ne sont pas efficaces contre les virus. Si vous avez de la fièvre, des frissons, des vomissements ou des douleurs abdominales, vous devriez également consulter un médecin, car ces symptômes peuvent indiquer une complication de l’angine.

  • Laurier noble 2 gouttes d’huile essentielle
  • Tea-tree 2 gouttes d’huile essentielle
  • Romarin à verbénone 2 gouttes d’huile essentielle

2 gouttes du mélange d’huiles essentielles à ingérer dans une cuillère d’huile végétale 3 fois par jour

  • HE romarin à cinéole 2 gouttes d’huile essentielle
  • HE eucalyptus radiata 2 gouttes d’huile essentielle

Mélanger ces huiles essentielles à 3 gouttes d’huile végétale de noisette et masser au niveau de la gorge.

Comment prendre en charge une Otite naturellement ?

L’otite est une infection de l’oreille qui peut causer une douleur intense et d’autres symptômes désagréables. Elle se produit généralement lorsque les bactéries ou les virus pénètrent dans l’oreille moyenne, causant une inflammation et une accumulation de liquide. Il existe deux types principaux d’otite : l’otite moyenne aiguë et l’otite moyenne chronique.

Les symptômes les plus courants de l’otite moyenne aiguë comprennent la douleur oreille, la fièvre, l’écoulement d’oreille, la perte d’audition, les vertiges, l’étourdissement et l’irritabilité. La douleur oreille est généralement l’un des symptômes les plus courants et peut être très intense. Elle peut être décrite comme une sensation de pression ou de brûlure à l’intérieur de l’oreille. La fièvre est également fréquente, car l’inflammation de l’oreille moyenne peut causer une augmentation de la température corporelle.

L’écoulement d’oreille est également un symptôme fréquent de l’otite moyenne aiguë. Il peut être clair ou jaunâtre et peut être accompagné d’une odeur désagréable. La perte d’audition est également courante, car l’accumulation de liquide dans l’oreille moyenne peut obstruer le passage des ondes sonores. Les vertiges, les étourdissements et l’irritabilité peuvent également être causés par l’inflammation de l’oreille moyenne.

L’otite moyenne chronique est un type d’otite qui se produit lorsque l’inflammation de l’oreille moyenne persiste pendant une période prolongée. Les symptômes peuvent inclure des douleurs d’oreille récurrentes, des écoulements d’oreille, une perte d’audition et des vertiges. Il est important de consulter un médecin si vous soupçonnez que vous souffrez d’otite, car il est important de commencer un traitement le plus tôt possible pour éviter les complications potentielles. Les traitements couramment utilisés comprennent les antibiotiques, les analgésiques et les anti-inflammatoires.

  • Thym à tujanol 2 gouttes d’huile essentielle
  • Romarin à verbénone 2 gouttes d’huile essentielle
  • Ravensare 2 gouttes d’huile essentielle

2 gouttes du mélange sur un support 3 fois par jour.

L’utilisation des huiles essentielles peut s’avérer dangereuse et elle doit faire l’objet d’une attention particulière. L’usage d’huiles essentielles ne se substitue pas à une consultation chez votre médecin ni à un traitement en cours.

Les précautions d’usage habituelles s’imposent : bien respecter les posologies, pratiquer un test cutané au préalable (déposer 1 goutte de l’huile essentielle sur le pli du coude et valider qu’il n’y a pas de réaction dans les 24 heures suivant l’application), éviter les expositions au soleil dans les heures qui suivent l’application, ne pas appliquer sur une peau humide.

Attention les indications données dans cet article sont valables pour les adultes ; ne pas les administrer à des enfants ! Il existe d’autres formules spécifiques pour les enfants.

Laisser un commentaire