Recettes d’ huiles essentielles pour la sphère ORL

Merci de partager cet article sur
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les huiles essentielles, grâce à leurs molécules actives très puissantes, contribuent efficacement à enrayer les troubles ORL qui sont très fréquents et sont la cause de nos nombreuses affections. Ils constituent l’un des premiers motifs de consultation médicale. On a souvent tendance à les minimiser et attendre que cela passe…Pourtant leurs symptômes peuvent être très gênants et douloureux.
Les traitements conventionnels se heurtent de plus en plus à une résistance accrue des virus et bactéries.

Voici quelques recettes à préparer vous-même pour le traitement des troubles ORL par le biais des huiles essentielles :

Rhinites

Niaouli 2 gouttes
Ravintsara 3 gouttes
Thym saturéoïde 2 gouttes
Menthe poivrée 2 gouttes
Genévrier 1 goutte
6 à 8 gouttes du mélange sur le thorax et le dos 3 à 4 fois par jour pendant 3 jours.
Et/ ou 3 gouttes du mélange sur un mouchoir à inhaler plusieurs fois par jour.

Rhino-pharyngite

Eucalyptus radié 1 goutte
Myrte commun 1 goutte
Ravintsara 1 goutte
En inhalation. Verser les gouttes dans un verre d’eau très chaude et respirer pendant 1 à 3 minutes. A renouveler 1 à 2 fois par jour.

Sinusite

Tea-tree 2 gouttes
Lavande aspic 2 gouttes
Ravintsare 2 gouttes
Menthe poivrée 1 goutte
2 gouttes du mélange en application locale sur le front 4 fois par jour pendant 3 jours
2 gouttes du mélange sur ¼ de sucre à sucer 2 fois par jour

Angine-Amygdalite

Laurier noble 2 gouttes
Tea-tree 2 gouttes
Romarin à verbénone 2 gouttes
2 gouttes du mélange à ingérer dans une cuillère d’huile végétale 3 fois par jour

HE romarin à cinéole 2 gouttes
HE eucalyptus radiata 2 gouttes
Mélanger ces huiles essentielles à 3 gouttes d’huile végétale de noisette et masser au niveau de la gorge.

Otite

Thym à tujanol 2 gouttes
Romarin à verbénone 2 gouttes
Ravensare 2 gouttes
2 gouttes du mélange sur un support 3 fois par jour.

L’utilisation des huiles essentielles peut s’avérer dangereuse et elle doit faire l’objet d’une attention particulière.
L’usage d’huiles essentielles ne se substitue pas à une consultation chez votre médecin ni à un traitement en cours.
Les précautions d’usage habituelles s’imposent : bien respecter les posologies, pratiquer un test cutané au préalable (déposer 1 goutte de l’huile essentielle sur le pli du coude et valider qu’il n’y a pas de réaction dans les 24 heures suivant l’application), éviter les expositions au soleil dans les heures qui suivent l’application, ne pas appliquer sur une peau humide.
Attention les indications données dans cet article sont valables pour les adultes ; ne pas les administrer à des enfants ! Il existe d’autres formules spécifiques pour les enfants.

 

Delphine L., naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *