3 astuces naturelles pour faciliter et déclencher son accouchement

Merci de partager à vos connaissancesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

L’accouchement est, pour certaines, un moment redouté. Entre la peur de la douleur, la peur de l’inconnu, la peur de ne pas savoir comment faire, les femmes enceintes se retrouvent vite submergées. Pour mettre toutes les chances de votre côté pour que ce moment si précieux ne deviennent pas une épreuve il est primordial de vous préparer autant physiquement que mentalement. 

Nous vous livrons quelques remèdes naturels pour aider à préparer votre accouchement en toute sérénité

Faciliter son accouchement avec l’homéopathie

Même si l’homéopathie ne peut pas vous garantir un accouchement rapide, sans douleur et serein, de nombreuses femmes ayant préparées à l’avance leur accouchement à l’aide de remèdes homéopathiques constatent que ce fut plus rapide, moins douloureux et moins traumatisant pour le corps que ce soit pendant l’accouchement ou après.

Dès le 8ème mois de grossesse en raison d’une prise 1 fois par jour, jusqu’au jour J prenez :

  • Pour limiter la peur de l’accouchement et pour réguler les contractions en fin de grossesse (prévention des douleurs irrégulières avec spasme du col qui entrave la dilatation) prenez 5 granules d’Acteae Racemosa 9CH.
  • Pour réguler les contractions et lutter contre la rigidité utérine (rend les contractions inutiles), l’arrêt de la dilatation et l’atonie utérine prenez 5 granules de Caulophyllum 9CH.
  • Pour réguler les contractions et calmer vos émotions prenez 5 granules de Pulsatilla 9Ch
  • Pour lutter contre l’anxiété, la fatigue, les troubles du sommeil, l’hyperémotivité etc… prenez 5 granules d’Ignita Amara 15CH.
  • Limiter les courbatures, les douleurs et une trop forte hémorragie, prenez 5 granules d’Arnica montana 15CH.

Le jour de l’accouchement:

  • Prendre 5 granules de Actae 9CH–Caulophyllum 9CH–Arnica 15CH–Pulsatilla 9CH–Ignatia 15CH toutes les 1/2 h puis tout les 1/4 h en fonction de l’avancement du travail.
  • N’oublions pas les papas! Eux aussi ont leur rôle à tenir et peuvent être parfois déroutés par ce grand événement, une dose de Gelsenium 15CH avant de partir à la maternité devraient calmer leur angoisse! (pour les plus anxieuses des mamans, prenez vous aussi une dose).

Faciliter son accouchement avec les plantes

Les plantes sont un excellent moyen à la fois doux et efficaces pour  déclencher l’accouchement et pour préparer le corps à un travail plus facile et serein. Elles permettent de détendre les muscles utérins, de les aider à assurer de meilleures contractions efficaces et de déclencher naturellement l’accouchement.

Nous vous proposons deux tisanes à alterner chaque jour, 30 jours avant le terme:

  • Tisane légère de Sauge Officinale: La sauge à pour vertu de faire chuter l’hormone qui maintient la grossesse, c’est à dire la progestérone (avec l’ocytocine). C’est ce qui se passe quand lors de l’accouchement, cette hormone chute et provoque le travail.
  • Tisane d’Achillé, Alchémille, Framboisier:
    • L’Achillé possède des propriétés relaxante et stimulante de l’utérus et hémostatique, elle facilite le travail et empêche les hémorragies.
    • L’Alchémille  provoque la baisse du taux de progestérone dans le sang; Elle est “antagoniste” de l’ocytocine ; pour que le taux d’ocytocine grimpe (et donc permette le déclenchement de l’accouchement, et son bon déroulement), il faut que le taux de progestérone chute.
    • Les feuilles de framboisier contiennent de la fragrine, qui tonifie les muscles de la ceinture pelvienne, dont l’utérus. Elles Réduisent la douleur pendant le travail et après la naissance. En tonifiant les muscles utilisés pendant le travail et l’accouchement, le travail peut être plus court et moins douloureux. 

Faciliter son accouchement avec les huiles essentielles:

Les huiles essentielles sont souvent déconseillées pendant la grossesse et chez les bébés. Il est vrai qu’on a tendance à les utiliser n’importe comment sous prétexte qu’elles sont « naturelles ». Cela dit, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et bannir complètement les huiles essentielles mais tout simplement respecter la posologie et n’utiliser que celles qui vous sont conseillées.

De nombreuses études ont montré l’efficacité de l’aromathérapie pendant l’accouchement:

  • Efficacité  sur la réduction du niveau de peur et d’anxiété pendant le travail à l’accouchement,
  • Soulage les nausées et/ou les vomissements, améliore le bien-être naturel de la mère pendant le travail et les contractions.
  • Soulage la douleur

Pour déclencher l’accouchement et réduire la douleur pendant le travail nous vous conseillons d’effectuer dans un flacon en verre si possible la formule ci-dessous:

  • 5 gouttes d‘huile essentielle de Palmarosa
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Thym Thuyanol
  • 2 gouttes d‘huile essentielle de Giroffle
  • 10 gouttes d‘huile végétale de Noisette

Appliquez ce mélange en massage sur le bas du dos et le ventre 3 fois par jour les deux derniers jours présumés avant le terme puis pendant le travail à la maternité.

Pour compléter l’action de cette synergie, nous vous recommandons d’emporter dans votre valise de maternité le complexe Accouchement Harmonieux de Pranarom.  Il offre une approche olfactothérapeutique originale à base d’huiles essentielles précieuses et très parfumées. La simple inhalation du bouquet olfactif de la préparation est analysée par le cerveau limbique et se transforme rapidement en actions comportementales destinées à rassurer, détendre, à donner le tonus et la volonté nécessaire pour mener à bien l’accouchement.

 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire notre article sur  Les Bienfaits des Huiles Essentielles Bio et du Massage pour la Future Maman pour détendre le corps et l’esprit tout au long de la grossesse des futures mamans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *