L’huile essentielle de Cannelle de Ceylan, un symbole d’immortalité

L’huile essentielle d'écorce de Cannelle de Ceylan

Datée du XXVIIe siècle av. J.C., la plus ancienne trace écrite mentionnant la cannelle, nous provient des Chinois, connaissant déjà fort bien cette plante médicinale à leur époque. En Chine ancienne, on considérait la cannelle comme un fortifiant, matière susceptible de régénérer l’énergie vitale, c’est-à-dire le Qi… De par ses propriétés toniques incontestables, les Chinois pensaient en effet que la cannelle était capable de faire accéder l’homme à l’immortalité. En effet, il était d’usage de préparer un vin de cannelle dont une seule goutte donnait à tout le corps la pure couleur de l’or, matière incorruptible et symbole d’immortalité pour les Chinois.

Un peu d’histoire

Les Égyptiens se servaient de la cannelle de Ceylan comme produit d’embaumement, pour la confection de parfums, ainsi qu’en onguent pour ses effets antiseptiques. Les Grecs connaissaient également la cannelle de Chine mentionnée dans les anciennes pharmacopées chinoises. Très prisée comme aromate, cette dernière arriva en définitive en Occident par l’intermédiaire des Arabes, comme beaucoup d’autres épices.

À la fin du XVIIIe siècle, les Hollandais puis les Anglais, devenus maîtres de Ceylan, développèrent la culture intensive du cannelier.

Valnet (XXe siècle) rappelle que la cannelle entre notamment dans la composition de vin aphrodisiaque, de la liqueur « parfait amour » et de l’élixir de Garrus. Il considère l’huile essentielle comme stimulante cardiaque, circulatoire, respiratoire, digestive, antiseptique et vermifuge et la recommande par conséquent dans la fatigue, la syncope, l’impuissance, les affections hivernales et les parasitoses intestinales.

Depuis le XVIIIe siècle, on l’emploie notamment en dentisterie : un coton imbibé d’huile essentielle est introduit dans les dents creuses pour calmer la douleur et dévitaliser le nerf. On l’applique aussi en massage des gencives contre les douleurs dentaires.

La cannelle, bien que fort connue, semble en effet détenir en elle le mystère de ses origines. Elle est inscrite en lettres de feu dans le bencao de Shen- Nung, soit le document le plus ancien de la médecine traditionnelle chinoise portant entre autres sur les plantes.

Quelles sont les propriétés pharmacologiques de l’huile essentielle d’écorce de Cannelle de Ceylan ?

Propriétés antibactérienne, antivirale et antifongique :

In vitro, l’huile essentielle de cannelier possède une forte activité antibactérienne à large spectre (staphylocoque, bacillus, enterobacter, pseudomonas, Helicobacter pylori, Salmonella typhii). Elle est également antifongique vis-à-vis de Candida albicans même sur Candida spp. résistants au fluconazole, Aspergillus et Trichosporon ovoides, agent d’une mycose du cuir chevelu. Cependant, cette huile essentielle démontre une activité particulière vis-à-vis des champignons affectant les voies digestives et urinaires (anti colibacillaire). Un extrait de cannelle inhibe la croissance d’Helicobacter pylori, une bactérie impliquée dans les ulcères de l’estomac.

Propriété antiparasitaire :

La cannelle de Ceylan a démontré par ailleurs des effets insecticide et répulsif sur les insectes; elle détruit les poux et les lentes (cinnamaldéhyde), mais elle est toutefois caustique pour la peau.

Propriété anti fermentation :

Cette huile essentielle réduit en outre les excès de fermentation au niveau intestinal en stimulant le tractus gastro-intestinal (la diminution des flatulences et de la constipation agit de fait par augmentation du péristaltisme intestinal).

Propriétés tonique et stimulante sexuelle :

Puissante tonique et aphrodisiaque par stimulation corticosurrénalienne, l’huile essentielle de cannelle de Ceylan est en outre euphorisante, stimulante générale et excitante.

Autres propriétés :

  • Fortifiante musculaire et hyperthermisante (excitante et réchauffante, utilisée par les sportifs)
  • Anesthésiante
  • Anticoagulante légère, fluidifiante
  • Anti-inflammatoire
  • Le cinnamaldéhyde est sédatif du système nerveux central, stimulant cardiaque ainsi que respiratoire

L’huile essentielle de Cannelle de Ceylan requiert-elle des précautions d’emploi ?

  • Cette huile est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 12 ans
  • Ne pas diffuser, ni inhaler, ni mettre dans l’eau du bain
  • Pas d’inhalation humide
  • Risque d’interactions médicamenteuses avec les huiles essentielles de giroflier et les citrus
  • Ne pas avaler pure (peut en effet induire une toxicité gastro-intestinale ainsi qu’un risque de gastralgie per os)
  • Ne pas employer chez les animaux
  • Contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante
  • Ne pas associer avec la cortisone, risque d’interaction médicamenteuse, demandez par conséquent l’avis de votre pharmacien
  • L’huile essentielle est toutefois susceptible de provoquer des arythmies
  • Dermocaustique à l’état pur, dilution requise

Sources bibliographiques médicales et essais cliniques :

 

Clémentine. M.
Rédactrice d’articles scientifiques
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.