L’acide glycolique: L’exfoliant le plus populaire du marché

l'acide glycolique

Trouver une routine de soin 100% adaptée à votre peau est le meilleur moyen de garder votre barrière cutanée en excellente santé et d’empêcher le vieillissement prématuré. L’acide glycolique est une forme d’acide alpha-hydroxylé (AHA) qui présente différents bienfaits pour la peau.

Qu’est-ce-que l’acide glycolique ?

L’acide glycolique est un ingrédient qui entre dans la composition de nombreux cosmétiques. Véritable dérivé de la canne à sucre, il permet d’exfolier la peau en accélérant le renouvellement cellulaire. En fait, c’est l’exfoliant le plus populaire du moment ! Son mécanisme d’action est le suivant: Il pénètre les pores de la peau afin d’éliminer l’excès de sébum ainsi que les bactéries , permettant ainsi de faciliter la production de collagène.

L’acide glycolique permet de clarifier le teint en en lissant la surface. En fait, il a la capacité de dissoudre les cellules mortes qui s’accumulent à la surface de la peau, facilitant ainsi la pénétration des produits de soin utilisés au quotidien ( boost d’hydratation garanti ! ). On retrouve cet AHA dans de nombreux produits cosmétiques et notamment dans les rayons de notre parapharmacie en ligne.

L’acide glycolique fait-il disparaitre l’acné ?

L’acide glycolique est un exfoliant puissant. Cela signifie qu’il est capable d’éliminer les cellules mortes de la surface de la peau. Lui permettant ainsi de mieux s’oxygéner et de se renouveler au mieux. De fait, lorsqu’il est utilisé de façon régulière une à deux fois par semaine, il permet d’éviter l’obstruction des pores par le sébum et d’empêcher la prolifération bactérienne responsable des boutons d’acné. Vous pouvez dire Adieu aux points noirs qui pensaient avoir élu domicile sur les ailes de votre nez !

Et les rides dans tout ça ?

Bien que l’acide glycolique face partie de la grande famille des acides, c’est avant tout un formidable humectant. Petite piqûre de rappel : Un humectant est un composé hydratant pour la peau ou les cheveux. Il permet de retenir l’humidité à l’intérieur de l’épiderme, ce qui confère à la peau un aspect repulpé, lissé. De plus, les petites molécules de l’acide glycolique peuvent pénétrer profondément dans la peau afin de stimuler la production de collagène. Résultat : Vous retrouvez une peau repulpée et plus lumineuse.

Comment doit-on utiliser l’acide glycolique ?

On retrouve cet AHA au cœur de différentes formulations cosmétiques :

  • lotions toniques
  • ampoules
  • produits nettoyants
  • sérums
  • peelings
  • cotons pré-imbibés

Etant donné que toute forme d’exfoliation peut être potentiellement irritante pour la peau, il est important de toujours hydrater la peau après avoir utilisé un produit à base d’acide glycolique. 

Mieux vaut jouer la prudence au moment d’intégrer cet actif dans votre routine. En effet, nous vous conseillons de faire un test d’application sur une petite zone comme le pli du coude. De patienter sagement pendant 24h pour être sur que vous ne fassiez pas de réaction allergique, avant de décider d’en appliquer sur la totalité du visage. Nous vous recommandons de commencer par une seule application par semaine, le mercredi soir par exemple, pour ne as brusquer votre peau et limiter ainsi les risque d’irritation. Mieux vaut prévenir, que guérir !

Qu’est ce qu’un exfoliant chimique ?

L’acide glycolique fait partie de la famille des exfoliants chimiques. Contrairement aux exfoliants « physiques » comme le café ou le sel de mer, ainsi que les micro billes : Produits qui nécessitent une action « mécanique », un mouvement de rotation de la main, pour que le produit décolle les cellules mortes et autres impuretés à la surface de la peau.

Les exfoliants chimiques sont capables de dissoudre le ciment qui retient les cellules mortes à la surface de la peau. De plus, contrairement gommages à grains, ils agissent de d’intérieur vers l’extérieur en dissolvant les résidus de sébum, de saleté ou encore les bactéries.

Sources:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6017965/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4720453/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3047947/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.