Comment définit-on le collagène?

collagène

Protéine la plus abondante dans le corps humain, le collagène protège les structures telles que la peau de l’absorption et de la propagation d’agents pathogènes, de toxines, de micro-organismes et de cellules cancéreuses.

De plus, il est présent dans tous les tissus lisses, les vaisseaux sanguins, le tractus gastro-intestinal, le cœur, la vésicule biliaire, les reins et la vessie.

Qu’est-ce que le collagène ?

En tant que protéine la plus abondante du corps humain, le collagène est le composant numéro de la peau, des muscles, des ligaments ainsi que des tendons.

Les différents types

Nous allons faire le point sur les quatre types de collagène les plus présents dans le corps humain :

  1. Collagène de type I, le plus abondant dans le corps humain, il constitue 90% du collagène total. En fait, on le trouve dans la peau, les tendons, les os, les organes, tout ce qui est vasculaire.
  2. II, composant principal du cartilage.
  3. III, présent dans les parois des artères ainsi que dans les muscles.
  4. IV, principal composant de la membrane basale.

Que faut-il consommer pour booster notre production de collagène ?

Le corps humain produit naturellement du collagène. En effet, cette protéine naît de la combinaison de plusieurs acides aminés, comme la glycine, l’hydroxyproline et l’arginine ou encore la proline. De plus, nous avons également besoin de consommer des aliments riches en vitamine C, en cuivre et en zinc.

Citons quelques exemples d’aliments à privilégier pour soutenir sa production :

  • Blanc d’œuf
  • Laitages
  • Choux
  • Asperges
  • Porc
  • Poulet
  • Gélatine
  • Bœuf
  • Noix
  • Poivrons
  • Abats
  • Oléagineux & légumineuses

Propriétés des compléments alimentaires à base de collagène

Amélioration de la santé de la peau :

C’est environ à partir de 25 ans que sa production commence à décliner. Étant donné que la peau est principalement constituée d’un tissu conjonctif riche en collagène, il semble intéressant de consommer des compléments alimentaires : Aussi bien sous forme de poudre, que de gélules.

Qu’en est-il des douleurs articulaires ?

Il est vrai que la plupart des études réalisées suggèrent que la prise de 10 grammes par jour sous forme de poudre suffirait à améliorer l’état des articulations : Tant au niveau de la souplesse qu’au niveau du confort articulaire. Il aiderait donc à maintenir l’intégrité du cartilage.

Son rôle dans la prise de masse musculaire

En ce domaine, une étude de douze semaines a été réalisée sur 27 sujets souffrant de sarcopénie. En fait, on leur a administré 15 grammes de collagène en poudre par jour, en accompagnement d’un programme sportif journalier.

D’autre part, la principale conclusion de cette étude est que ces peptides ont permis de décupler les bénéfices d’un entraînement sportif de 3 mois chez des sujets âgés atteints de sarcopénie. Par rapport au placebo, les sujets du groupe supplémenté en collagène ont montré une augmentation plus importante de masse sèche et de la force musculaire ainsi qu’une réduction plus importante de la masse graisseuse.

Quels bienfaits sur la peau ?

Essentiellement, il renforce la peau, accroît son élasticité ainsi que son taux d’hydratation. De fait, on constate une amélioration de l’état de la peau ainsi qu’une réduction des rides. A savoir  que les compléments alimentaires à base de collagène fonctionnent en stimulant le corps à produire son propre collagène.

Bienfaits du collagène sur le cœur

Par exemple, une étude réalisée sur 31 sujets sains a montré que les tripeptides de collagène contribuent à la prévention et au traitement de l’athérosclérose chez l’homme en bonne santé. En effet, rappelons que le collagène apporte structure, souplesse et élasticité aux artères.

Collagène et densité osseuse

En définitive, les os sont majoritairement faits de collagène. Cependant, comme dans le reste du corps, sa production diminue à partir de 25 ans. De fait, la structure ainsi que la résistance des os, s’en trouvent affectés.

Pour finir, des études suggèrent que la prise de collagène pourrait aider à limiter la dégradation osseuse conduisant à l’ostéoporose.

Sources :

https://www.scielo.br/j/rbgg/a/fk95TfhxB7mPsmqYRDdHH8K/?format=pdf&lang=en

Biochemistry, Collagen Synthesis – StatPearls – NCBI Bookshelf (nih.gov)

Physiology, Connective Tissue – StatPearls – NCBI Bookshelf (nih.gov)

[Postmenopausal osteoporosis. Treatment with calcitonin and a diet rich in collagen proteins] – PubMed (nih.gov)

Collagen peptide supplementation in combination with resistance training improves body composition and increases muscle strength in elderly sarcopenic men: a randomised controlled trial – PMC (nih.gov)

Dietary Supplementation with Specific Collagen Peptides Has a Body Mass Index-Dependent Beneficial Effect on Cellulite Morphology – PMC (nih.gov)

24-Week study on the use of collagen hydrolysate as a dietary supplement in athletes with activity-related joint pain – PubMed (nih.gov)

westjmed00108-0076b.pdf (nih.gov)

Physiology, Connective Tissue – StatPearls – NCBI Bookshelf (nih.gov)

Effect of Collagen Tripeptide on Atherosclerosis in Healthy Humans – PMC (nih.gov)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.