Quelles sont les causes de la constipation chez le nourrisson ?

constipation bénigne chez le nourrisson

Chez le nourrisson, la constipation bénigne peut être le signe d’un apport insuffisant en eau. C’est le cas, par exemple, lorsque la mère qui allaite ne boit pas assez, que le lait artificiel est insuffisamment dilué ou qu’un climat chaud tend à déshydrater l’enfant. La constipation peut également être due à un excès de farines ou d’épaississants dans le biberon, une erreur de dilution du lait maternisé, ou à un excès d’aliments constipants (chocolat, coing, banane, riz, féculents, etc.) dans l’alimentation de la mère qui allaite.

Comment définir la constipation chez le nourrisson ?

Pendant la première enfance, la constipation est surtout fonctionnelle, mais il faut faire preuve d’une grande vigilance dans ce groupe d’âge pour repérer les signes évocateurs d’une maladie organique. On sait que la fréquence des selles des nourrissons allaités peut être plus variable que celles de ceux qui ne le sont pas (certains nouveau-nés allaités peuvent faire une selle à chaque boire ou en faire une seulement tous les sept à dix jours).

L’huile minérale est contre-indiquée chez les nourrissons parce que leur déglutition n’est pas coordonnée et qu’ils courent un risque d’aspiration et de pneumonite subséquente. Il peut être bon de consommer davantage de liquide et de réduire les excès de lait de vache pour soulager la constipation des nourrissons plus âgés. On peut utiliser du lactulose et des suppositoires de glycérine.

La plupart (90%) des nouveau-nés éliminent le méconium au cours des 24 premières heures de vie. Avant l’âge de 2 ans, le nombre d’évacuations aura diminué légèrement à moins de 2 fois par jour. Après l’âge de 4 ans, il est légèrement inférieur à 1 fois par jour.

En général, les signes d’effort de poussée chez un jeune nourrisson ne sont pas synonymes de constipation. Le nourrisson ne développe que progressivement les muscles qui participent à la défécation.

Qu’est-ce que la constipation fonctionnelle ?

La constipation fonctionnelle correspond à une difficulté à évacuer des selles pour des raisons autres que les causes organiques.

Les enfants sont de fait enclins à développer une constipation fonctionnelle pendant 3 périodes :

  • Après l’introduction de céréales et d’aliments solides
  • Au cours de la formation à la propreté
  • Au cours de la rentrée scolaire

Chacune de ces étapes peut transformer la défécation en une expérience désagréable.

Quels sont les signes d’alarmes et leur interprétation ?

Les signes suivants doivent alerter :

  • Un retard de l’émission du méconium (supérieur à 24 à 48 heures après la naissance).
  • Une hypotonie et une mauvaise succion (suggérant un botulisme infantile).

Une constatation fondamentale en faveur d’une cause organique chez le nouveau-né est une constipation apparaissant dès la naissance; si des selles normales ont été éliminées, il n’y a probablement pas d’anomalie constitutionnelle importante.

Le rôle des probiotiques dans la constipation du nourrisson

Le diagnostic de la constipation chez les nourrissons est relativement simple ; il doit inclure la présence pendant 1 mois d’au moins 2 des éléments suivants :

  1. Deux selles ou moins par semaine
  2. Antécédents de rétention excessive des selles, selles douloureuses ou dures
  3. Selles de grand diamètre et/ou présence d’une masse fécale importante dans le rectum.

Au cours de la première année de vie, une prise en charge diététique est quasiment impossible, si ce n’est pour changer le type de formule chez les nourrissons qui ne sont pas allaités au sein. Dans une étude de 2010, les auteurs ont conclu que l’administration de L reuteri (DSM 17938), un probiotique (bactéries bénéfiques vivantes), à des nourrissons présentant une constipation chronique avait un effet positif sur la fréquence des selles, y compris en l’absence d’amélioration de leur consistance.

En raison de leur profil de sécurité d’emploi, les probiotiques peuvent être une option intéressante dans le traitement de la constipation fonctionnelle.

Comment prévenir la constipation chez le nourrisson ?

  • Veillez à ce qu’il boive suffisamment.
  • Si vous allaitez, buvez abondamment.
  • En cas d’allaitement artificiel, assurez-vous de diluer suffisamment la poudre de lait et n’abusez pas des farines et autres épaississants.
  • En été, donnez-lui régulièrement des biberons d’eau.
  • Les modifications du régime alimentaire comprennent un ajout de jus de pruneaux pour les nourrissons, l’augmentation des fruits et des légumes et d’autres sources de fibres dans le régime des nourrissons plus âgés et des enfants, l’augmentation des apports en eau et la diminution de la quantité d’aliments constipants (lait, fromage).

Sources bibliographiques médicales et essais cliniques :

 

Clémentine. M.
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *