Comment soigner ma peau sensible

sensible

Votre peau se met à rougir, à piquer, à brûler ou à démanger par le simple fait de vous regarder dans le miroir ? C’est du moins l’impression que l’on peut avoir lorsqu’on souffre de peau sensible. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser de plus près à  la peau de type atopique.

Qu’est-ce que la peau sensible ?

La peau sensible est un problème courant, mais ne constitue pas un diagnostic médical en soi. Le terme désigne généralement une peau plus sujette aux inflammations qu’une peau dite « normale ». Cependant, la cause de l’inflammation peut être différente pour chaque personne. En effet, les personnes ayant une peau généralement sensible ont des réactions aux produits chimiques, aux colorants et aux parfums présents dans les produits qui entrent en contact avec leur peau. Elles peuvent également présenter des éruptions ou des irritations dues aux vêtements ou aux frottements. Certaines personnes sont allergiques à certaines substances et peuvent avoir des réactions sur leur peau. Regardons un peu comment soulager cette peau réactive !

Aller chercher plus loin, en cas de peau sensible :

Les personnes qui souffrent de peau sensible sont bien souvent désespérées de ne pouvoir utiliser les mêmes produits que tout le monde. En effet, ils achètent de très nombreuses crèmes, mais ne peuvent les appliquer sur leur peau sensible, sans ressentir de désagrément.

C’est la raison pour laquelle il faut se demander s’il y a un problème de sensibilité de contact à un ingrédient spécifique. Notons qu’il est intéressant d’envoyer ces personnes passer des tests épicutanés ou patchs-test (méthode utilisée en dermatologie pour déterminer si une substance spécifique est capable de provoquer une réaction inflammatoire de la peau), au cours desquels nous examinons en détail le comportement de leur peau après une exposition à des allergènes courants. Sans oublier les substances comme les parfums et les conservateurs, qui sont bien souvent responsables, dans cette situation.

Qu’est-ce qui cause l’hypersensibilité cutanée ?

Perturbations hormonales, maladie, stress, anxiété et fatigue: Tous ces facteurs intrinsèques jouent un rôle dans le déclenchement de l’hyper réactivité épidermique. Il faut dire aussi que de nombreuses sources extrinsèques peuvent être à l’origine de la peau sensible. Comme par exemple le soleil, le vent, le froid ou les brusques changements de température.

En réalité, dans de nombreux cas, le problème principal est la rupture de la barrière cutanée hydrolipidique. Lorsque le film protecteur de la peau est compromis, le stratum corneum, autrement dit la couche la plus externe de l’épiderme, ne fait plus son travail. Habituellement son rôle consiste à empêcher toutes les mauvaises choses d’y pénétrer. Cela signifie donc qu’avec l’utilisation continue de produits non adaptés, les ingrédients ont la capacité de pénétrer dans la peau et peuvent stimuler la réactivité immunitaire. Jusqu’au moment où cela va déclencher la libération de médiateurs inflammatoires par nos terminaisons nerveuses: c’est l’activation de la cascade inflammatoire. C’est donc le processus de réflexion simple que je suis lorsque je regarde quelqu’un qui se plaint d’avoir la peau sensible.

Comment puis-je aider ma peau sensible à aller mieux ?

  • Bien manger

L’idée que l’on est ce que l’on mange n’est pas toujours vraie, mais une bonne alimentation peut contribuer à renforcer la barrière cutanée. Manger pour la santé et l’hydratation de la peau a bien plus d’impact que de boire de l’eau.

Si votre peau manque d’hydratation, boire de l’eau n’est pas la solution. Les bons aliments peuvent contribuer à reconstruire et à renforcer votre bicouche lipidique, qui aide à maintenir la couche cornée intacte. Boire de l’eau pour s’hydrater lorsque la barrière cutanée est endommagée, c’est un peu comme verser de l’eau dans une passoire : Il faut colmater les trous avant de verser le liquide.

Les bonnes graisses provenant des noix, des avocats et des poissons gras sont idéales. Vous pouvez également les compléter avec de l’huile de poisson ou des graines de lin, riches en oméga 3. De nombreux compléments alimentaires peuvent vous aider dans votre quête du « mieux-être » épidermique !

  • Adaptez votre routine de nettoyage de peau sensible

Prendre soin de sa peau sensible commence par une peau propre. Cependant un nettoyant agressif peut la fragiliser. Le nettoyage et l’exfoliation excessifs sont les moyens les plus courants d’endommager la barrière cutanée, car la couche extérieure protectrice est abîmée : Même l’eau seule peut l’irriter.

Commencez par questionner vos choix en matière de produits nettoyants à visage:

1.Utilisez-vous un nettoyant moussant ou un double nettoyage ?
2.Comment se sent votre peau après le nettoyage ?
3.Préférez-vous une texture gel ou crème?

Il est important de choisir un nettoyant doux et sans parfum !

  • Faites le plein d’ingrédients réparateurs de la barrière cutanée

Dans le cas de peau sensible, certains ingrédients peuvent contribuer à soutenir, restaurer et renforcer la barrière cutanée. Il est donc essentiel de les intégrer régulièrement dans votre routine. Les céramides sont essentiels à la santé de la peau. En effet, ils maintiennent la cohésion de la peau et forment une couche protectrice. Ceci permet donc de prévenir la perte d’hydratation et les dommages visibles causés par les facteurs de stress environnementaux. Ils peuvent être utilisés de jour comme de nuit et conviennent à tous les types de peau. Effectivement, même les personnes ayant la peau grasse pourront les utiliser, car ils n’alourdissent pas la formulation d’un produit.

La niacinamide ou vitamine B3  aide à renforcer votre barrière, car elle augmente la production naturelle de céramides. Il s’agit d’un produit polyvalent fantastique qui est très bien toléré, de sorte que la plupart des gens peuvent l’utiliser. Elle est également sans danger pendant la grossesse et l’allaitement. En revanche, il est important de se diriger vers des formules à basse concentration en niacinamide.

L’application topique d’acides gras essentiels est également essentielle au bon fonctionnement de la barrière cutanée. À cet égard ils agissent principalement comme des couteaux suisses, en réparant la barrière cutanée, et ce tout en nourrissant et en adoucissant la texture de la peau sèche.

  • Remplacez les humectants par des occlusifs

Les composants humectant utilisés couramment en cosmétique, comme la glycérine et l’acide hyaluronique, attirent et retiennent l’humidité dans la peau. Cependant, ils ne peuvent malheureusement pas guérir la barrière cutanée à eux seuls. Lorsque la température baisse par exemple, l’utilisation d’ingrédients occlusifs aidera à créer un joint protecteur sur la peau. De fait, cela empêchera la perte en eau transépidermique. Recherchez des ingrédients tels que le squalane, l’huile minérale, le beurre de karité ou la diméthicone qui sont beaucoup plus efficaces pour retenir l’humidité pendant les mois plus froids.

Sources:

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23254724/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24993939/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22928591/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.