Huile essentielle d’Estragon, de simple aromate à l’antre de l’apothicaire

estragon

L’estragon fut imposé en Europe pendant les croisades. Mais il a depuis bien longtemps une longue tradition comme plante médicinale et épice en Asie et en Sibérie. En plus d’être entré dans les grimoires culinaires, il pénètre dans l’antre de l’apothicaire et du maître-mire dès le Moyen-âge.

Un peu de mythologie

L’estragon est une armoise du nom scientifique de Artemisia dracunculus. Artemisia est en effet un genre créé en 1753 par Carl von Linné (1707-1778). Il évoque la déesse de la chasse Artémis de la mythologie grecque (Diane chez les Romains), qui était aussi associée à la lune et considérée comme protectrice des femmes.

Un peu d’histoire

Cette magnifique herbe aromatique est originaire des steppes de Sibérie et de Chine. Après avoir émigré jusqu’au Moyen-Orient, c’est au Moyen Âge qu’elle fut ramenée en Europe par les croisés qui l’utilisent par ailleurs sous forme de liqueur vers 1548. On le voit apparaître en France au XVIe siècle parmi les herbes cultivées par les moines. Il est cité par Gérard dans son herbier en 1597.

La forme serpentine de la racine de l’estragon faisait croire aux herboristes qu’il pouvait guérir les morsures d’animaux venimeux, selon la théorie des signatures. De là est venu le terme grec drakon (dragon), l’arabe tarkhum (petit dragon) et le nom latin de l’espèce : dracunculus (petit dragon). Il est également appelé armoise âcre, ce qui rappelle qu’il fait partie de la même famille que cette plante au même titre que l’absinthe ou le génépi.

Quelles sont les propriétés pharmacologiques de l’huile essentielle d’Estragon ?

Propriétés antibactériennes :

L’huile essentielle d’estragon est anti-infectieuse urinaire, antibactérienne sur Staphylococcus aureus et Escherichia coli, ainsi qu’antifongique sur candida.

Propriétés digestives :

Stimulante digestive, cette huile essentielle est également anti fermentaire ainsi qu’antiseptique intestinale. Il a en outre été démontré que l’estragon était stomachique, apéritif et carminatif.

Propriété antiallergique :

Également antiallergique, l’huile essentielle d’estragon est donc par conséquent antihistaminique et anti-inflammatoire.

Activités sur le système nerveux central :

Antispasmodique neuromusculaire, cette huile essentielle se retrouve de fait anticonvulsivante et sédative. C’est en conséquence une huile tonique psycho-émotionnelle.

Son activité anticholinestérasique est intéressante; elle permet en effet d’augmenter l’activité cholinergique au niveau du système nerveux central. On l’utilise donc pour traiter la démence de type Alzheimer (il existe une diminution de neurones cholinergiques au niveau du cortex et de l’hippocampe chez les patients atteints de ce type de démence). Les inhibiteurs de la cholinestérase entraînent une augmentation des niveaux d’acétylcholine au niveau des synapses neuronales en inhibant l’enzyme responsable de la dégradation de l’acétylcholine favorisant ainsi une augmentation de la transmission cholinergique.

L’huile essentielle d’Estragon requiert-elle des précautions d’emploi ?

  • Contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante
  • Pas d’usage prolongé, ne pas dépasser 40 mg maximum soit 2 gouttes par jour pendant 2 à 4 jours, ou 20 mg par jour pendant 2 semaines de traitement
  • Ne pas dépasser 14 jours de traitement
  • Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l’état pur, dilution requise
  • Risque d’hépatotoxicité per os
  • Réservée à l’adulte
  • Déconseillée pour les grands fumeurs et pour les personnes présentant des troubles hépatiques
  • Déconseillée en cas de traitements anticoagulants ou de troubles de la coagulation
  • Prudence avec tous les médicaments susceptibles de potentialiser le risque hémorragique (aspirine, anticoagulants par voie orale ou injectable, fluidifiants sanguins)
  • Risque d’interaction avec les antifongiques par voie orale comme l’éconazole, etc.

 

Sources bibliographiques médicales et essais cliniques :

 

Clémentine. M.
Rédactrice d’articles scientifiques
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.