Le Tilleul, l’image de la majesté et de l’opulence

tilleul

La légende dit que c’est la feuille d’un tilleul en forme de cœur qui s’est posé sur le dos de Siegfried, seul endroit vulnérable de son corps après qu’il se soit baigné dans le sang du dragon vaincu (saga des Nibelungen). Le genre Tilia comprend de nombreuses espèces et hybrides. On a ainsi dénombré plus de 100 taxons pour ces tilleuls, dont certains ont pu vivre jusqu’à 1000 ans.

L’historien médiéviste Michel Pastoureau remarqua que le tilleul, dans toute son histoire, n’a jamais donné lieu à quelque chose de mauvais ou de sinistre, et que, partout, il a su demeurer à l’image de la majesté et de l’opulence qui l’habille. On lui a anciennement reconnu tant de valeur, qui peut prendre diverses formes, qu’une ordonnance royale prescrivit d’en planter le long des routes, offrant tant l’ombrage que la manne de ses fleurs dont la récolte était expressément réservée aux hospices.

Un peu d’histoire

Au XVIe siècle, un des âges d’or du tilleul, l’engouement gagne tant les rangs des botanistes, que ceux-ci, charmés par son élégance et sans doute conquis par le suave arôme de ses fleurs, promurent l’implantation du tilleul comme essence ornementale, dont on vit se déployer la frondaison dans les parcs, allées et promenades. Bien avant ce temps faste, le tilleul, bien que connu, était fort peu usité par les Anciens.

Au Moyen-Âge, on se sert toujours de l’écorce de cet arbre, ainsi que de ses feuilles. Mais l’on en dit finalement peu de choses. Dans l’œuvre d’Hildegarde de Bingen, l’abbesse nous dit que le Tilia est un arbre qui possède une grande chaleur (plus tard, Jean-Baptiste Porta le dira « merveilleusement chaud »), il est bon pour ceux qui souffrent du cœur et pour s’éclaircir les yeux. (Le tilleul est un arbre du Soleil, planète qui règne sur le cœur et les yeux, entre autres choses.)

Quelles sont les principales propriétés pharmacologiques du Tilleul ?

Activité sédative :

L’extrait aqueux de tilleul serait anxiolytique, par un mécanisme gabaergique. Des ligands pharmacologiquement actifs pour les récepteurs aux benzodiazépines ont été identifiés chez Tilia tomentosa. Les inflorescences du tilleul sont antispasmodiques, en relation avec la présence de farnésol, terpène aux propriétés sédatives.

Activité anti-inflammatoire et anti-nociceptive :

Une étude de 2017 a montré qu’in vitro, les composés phénoliques (acides protocatéchique et caféique) de Tilia platyphyllos exercent une activité antioxydante, anti-inflammatoire et antitumorale.

In vivo, les hétérosides du quercétol et du kaempférol isolés des feuilles de T.argentea, les deux glycosides flavonoïdes principaux de la plante, possèdent une activité anti-nociceptive et anti-inflammatoire puissante sans induire de toxicité aiguë apparente, ni de dommages gastriques.

Activité au niveau ORL :

Le tilleul est traditionnellement utilisé en cas de rhume ou d’excès de sécrétions des muqueuses, mais aussi pour soulager l’irritation de la gorge.

Activité au niveau cutané :

En usage local, le tilleul serait apaisant en cas de prurit, crevasses, gerçures, irritation cutanée.

Propriétés de l’aubier de tilleul :

  • Usage traditionnel pour faciliter les fonctions d’élimination hépatorénale. L’aubier de tilleul serait hypotenseur, coronarodilatateur, diurétique et uricosurique.
  • L’esculoside qu’il contient (tout comme le marron d’inde) possède des propriétés veinotoniques et anti-inflammatoires vasculaires. La molécule est également cholérétique, de la même manière que le fraxoside également présent.
  • L’aubier de tilleul posséderait également des propriétés antispasmodiques, en relation avec la présence de phloroglucinol, un composé organique aromatique qui s’avère être le principe actif de médicaments antispasmodiques génériqués, dont le princeps est le Spasfon. Cette spécialité est utilisée pour le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.

Existe-t-il des précautions d’emploi concernant le Tilleul ?

Contre-indications :

  • Selon l’EMA, l’utilisation des fleurs de tilleul n’est pas recommandée chez la femme enceinte ou allaitante ni chez l’enfant de moins de 12 ans dans l’indication psychique, et 4 ans dans l’indication infectieuse.
  • Éviter en cas de calculs urinaires et biliaires de grande taille

Précautions d’emploi :

  • Dans le cadre de l’automédication du rhume avec le thym, un médecin ou un professionnel de santé qualifié devrait être consulté si les symptômes s’aggravent, notamment en cas de dyspnée, de forte fièvre ou d’expectoration purulente.

Comment prendre le Tilleul et à quel dosage ?

Forme sèche :

Forme liquide :

 

Sources bibliographiques médicales et essais cliniques :

 

 

Clémentine. M.
Rédactrice d’articles scientifiques
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.