Reflux, colique, allergie… quel lait maternisé choisir ?

choisir le lait maternisé

La toute première tétée d’un nouveau-né reste un moment exceptionnel, qu’il s’agisse de lait maternel ou maternisé. Cette première tétée stimule à la fois le mouvement intestinal et la maturation de l’ensemble de son système gastro-intestinal. Mais comme beaucoup d’autres parties du corps humain, le tractus gastro-intestinal n’est pas complètement mature à la naissance. Et même si son corps est bien équipé pour digérer, la digestion est une entreprise qu’il doit encore apprivoiser. Ce qui nécessite une participation très active de sa part. C’est là que surviennent les constipations, la diarrhée, les coliques, et les gaz… Pour l’aider à surmonter ses maux, voici nos conseils et les laits maternisés adaptés.

Le reflux gastrique du nourrisson

Les reflux se produisent lorsque la nourriture remonte de l’estomac du bébé. En effet, chez les nourrissons, l’anneau musculaire entre l’œsophage et l’estomac n’étant pas complètement formé, empêche le contenu de l’estomac de remonter. Les régurgitations disparaissent avec l’acquisition de la position assise. Toutefois, vous pouvez prendre quelques mesures pour les atténuer ; comme éviter de coucher bébé immédiatement après la prise du biberon. Effectuer 3 ou 4 pauses durant la tétée avec un rôt permet d’évacuer l’air de son estomac. Si les reflux persistent ou sont trop fréquents, nous vous conseillons d’opter pour le SN-2 Bio Plus Lait Anti-Régurgitation Bio de Biostime. Ce lait maternisé bio pour bébé est formulé avec du lait 100% Normand. Enrichi en caroube, un épaississant d’origine naturelle, il a été spécialement conçu pour limiter le reflux des bébés et répondre à leurs besoins nutritionnels spécifiques.

Les coliques

Les épisodes de coliques se manifestent lorsqu’un nourrisson a environ 6 semaines et diminue considérablement après l’âge de 3 à 4 mois. Si bébé, en parfaite santé, se tortille en hurlant, s’étire et replie ses jambes pour ensuite les déplier, vous avez de fortes chances d’avoir affaire à des coliques. Les crises de colique peuvent durer plus de 3 heures durant au moins 3 jours par semaine, pendant au moins 3 semaines. Ils proviennent de sources multiples comme le stress, la migraine, les allergies…

Mais généralement, ce mal est lié au niveau de maturité de l’intestin. Notamment à la mauvaise coordination de ce dernier avec le système nerveux ou à l’absence de certains enzymes dans sa paroi. Pour apaiser bébé, il est extrêmement important de demeurer calme pendant les périodes de crise. Le bercer doucement lui apportera du réconfort. Si malgré tous vos efforts, il reste inconsolable, votre pédiatre vous conseillera le bébé Expert AC transit de Gallia. Des études clinique démontrent l’efficacité de ce lait Anti-Colique (AC).

Les intolérances et les allergies

Les allergies sont bien souvent héréditaires, mais leur transmission n’est pas systématique. Certains aliments consommés par la mère peuvent provoquer des réactions allergiques chez les bébés allaités. Mais si votre bébé est nourri avec du lait maternisé, il est possible qu’il tolère moins bien un ingrédient qui la compose. La plupart du temps, il s’agit de protéines bovines car les laits maternisés sont fabriqués à partir de lait de vache transformé.

Si votre bébé fait partie de ceux-ci, pas de panique. Les formules infantiles à base de protéines issues de lait de chèvre sont maintenant disponibles en France. Le Lait de Chèvre Nourrisson Bébé de CapriCare est une belle alternative aux préparations infantiles à base de protéines de lait de vache. Développé à partir des qualités naturelles du lait de chèvre entier, Capricare est enrichi pour apporter les vitamines, minéraux et autres nutriments requis, conformément à la réglementation, pour être un substitut à l’allaitement maternel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.