Soleil et homéopathie, soigner naturellement les tracas de l’été

soleil

Allergie liée au soleil ou Lucite estivale

Après 2 à 3 jours d’exposition intense et prolongée au soleil de petits boutons qui démangent et des plaques rouges peuvent apparaître sur une peau non bronzée. Cette réaction de la peau à la première exposition solaire est une allergie au soleil ou lucite estivale. Les peaux claires sont davantage touchées, toutefois, les peaux mates ne sont pas épargnées !

Les éruptions cutanées inflammatoires provoquées par la lucite se localisent souvent sur les épaules, les bras, le décolleté, le dos, les mains et les pieds. Elles affectent rarement le visage – ce dernier étant progressivement et régulièrement exposé au soleil.

Il est possible de prévenir cette allergie au soleil, dépendante de la sensibilité individuelle, grâce à l’homéopathie :

  • Débuter le traitement 1 mois avant l’exposition solaire puis le continuer les 15 premiers jours d’exposition
  • Utiliser des crèmes solaires protectrices

En cas d’éruption et démangeaison dès l’exposition solaire, il existe des médicaments homéopathiques qui atténuent et soulagent les sensations d’œdème, de brûlure, de rougeur et les démangeaisons. Décrivez vos symptômes à votre pharmacien, il vous conseillera le traitement homéopathique adapté.

Hypericum perforatum 15CH :

En prévention de lucite estivale, de photosensibilisation et de photodermatose.

Posologie : Prendre 5 granules matin et soir, 15 jours avant l’exposition solaire, à poursuivre toute la durée de l’exposition et 1 semaine après.

En association avec :

Muriaticum acidum 9CH :

Pour toute éruption papulo-vésiculeuse très prurigineuse des zones découvertes.

+ Apis mellifica 15CH :

Pour toute inflammation, œdème rosé et prurit amélioré par le froid.

+ Poumon histamine 15CH :

Pour moduler le mécanisme de la réaction allergique.

Posologie : Prendre 5 granules de chaque souche toutes les heures jusqu’à amélioration.

Soigner un coup de soleil – une insolation

Le coup de soleil est une brûlure de la peau.

En fonction du temps d’exposition, de l’heure, du type de peau, il a plusieurs niveaux de gravité du coup de soleil :

  • La brûlure au premier degré :

La peau devient rouge vif, très sensible aux frottements des vêtements, elle finit par peler et laisser des plaques dépigmentées.

  • La brûlure au deuxième degré superficiel :

Il y a en plus apparition de cloques entourées d’une zone rouge et la peau est douloureuse.

  • La brûlure au deuxième degré profond :

Les cloques ont un plancher pâle dû à la destruction des vaisseaux sanguins. La brûlure est peu douloureuse car les terminaisons nerveuses sont détruites aussi.

Seules les brûlures au 1er degré et de petite étendue peuvent être traitées en automédication. Le recours à l’homéopathie apporte un vrai soulagement lorsque la peau est rouge, gonflée, douloureuse (selon que la douleur est améliorée par le froid ou avec aggravation par le toucher). Recourir à l’homéopathie se révèle également très efficace en cas de formation de cloques suite au coup de soleil.

L’insolation est un ensemble de troubles survenant suite à une exposition prolongée au soleil. L’organisme ne parvient plus à réguler la chaleur et cette augmentation de la température corporelle peut s’accompagner d’une céphalée intense, de rougeur de la peau et de nausées. La première chose à faire et de se mettre au frais, et boire régulièrement pour faire baisser la température corporelle. Dans ce contexte et s’il n’y a aucun caractère d’urgence (forte fièvre), l’homéopathie peut être utile pour combattre les nausées et les maux de tête.

Belladonna 9CH :

Pour tout érythème, rougeur, douleur avec chaleur, aggravée par le toucher.

Posologie : Prendre 5 granules 3 fois par jour.

En association avec :

Apis mellifica 15 CH :

Pour toute éruption érythémato-œdémateuse, douleur piquante ou brulante, améliorée par le froid.

Posologie : Prendre 5 granules 3 à 4 fois par jour.

Cantharis 5CH :

En cas de phlyctènes (cloques, ampoules). Irritation et inflammation de la peau avec vésicules brûlantes aggravées par le toucher.

Posologie : Prendre 5 granules 3 fois par jour.

Piqûres d’insectes

Dès que possible après une piqûre bénigne (rougeur, œdème et douleur supportable) : retirer le dard, nettoyer la zone avec un antiseptique, refroidir la zone avec un glaçon enroulé dans un linge propre : le froid provoquant une vasoconstriction des vaisseaux sanguins, cela permet de limiter la propagation du venin.

Il est possible de recourir à l’homéopathie chez les sujets hypersensibles aux piqûres d’insectes pour en limiter la réaction, pendant la période d’exposition. En cas de piqûres, l’homéopathie peut soulager les symptômes tels que l’œdème, l’inflammation et la douleur.

Pour soulager les petites démangeaisons (liées aux piqûres d’insectes ou de végétaux, à de l’urticaire…) : Dapis gel ou stick, cosmétique naturel pour toute la famille dès 1 an.

Par contre consulter rapidement si la piqûre se trouve dans la bouche, le cou ou en cas de piqûres nombreuses car une réaction allergique grave peut se déclencher (œdème de Quincke, voire choc anaphylactique) qui nécessite une prise en charge d’urgence.

Apis mellifica 15CH :

Pour les piqûres d’insectes, les coups de soleil ou encore les brûlures avec sensations inflammatoires aiguës, violentes, s’accompagnant d’œdème rosé, partiel ou général, et de douleurs piquantes et brûlantes comme par des aiguilles rougies au feu améliorés par des applications froides.

Posologie : Prendre 5 granules trois fois par jour jusqu’à amélioration.

En association avec :

Ledum palustre 9CH :

En prévention, pour limiter les réactions aux piqûres d’insectes chez les personnes réactives aux piqûres d’insectes.

Posologie : Prendre 5 granules par jour pendant la période d’exposition.

Ledum palustre 5CH :

Pour toutes piqûres d’insectes (moustiques) avec une peau marbrée et froide.

Posologie : Prendre 5 granules toutes les heures jusqu’à amélioration.

Connaissez-vous les vertus du Calendula pour la peau ?

Dès que la peau est sèche, fragilisée, irritée voire même agressée par le soleil, les frottements ou toutes sortes de facteurs externes, la gamme de dermo- cosmétiques à base de Calendula issu de l’agriculture biologique (Dermoplasmine®) permet de prendre soin des peaux fragilisées, abîmées au quotidien en respectant tous les types de peaux même sensibles grâce aux propriétés adoucissantes, apaisantes, réparatrices, protectrices… du calendula.

Le saviez-vous ?

Il existe unepommade homéopathique adaptée à toute la famille, dont l’enfant, sans restriction d’âge, indiquée dans les plaies et les brûlures superficielles de faible étendue et les piqûres d’insectes.

Les propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires, antiseptiques, apaisantes et antiprurigineuses de cette pommade accélèrent la régénération de la peau et améliorent la qualité de la peau régénérée.

Posologie : Appliquer la pommade 2 à 3 fois par jour après avoir soigneusement nettoyé la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *