Le jeune intermittent permet-il de perdre du ventre ?

La graisse abdominale n’est rien d’autre qu’une accumulation de cellules adipeuses autour des organes abdominaux. En fait, cette augmentation du taux de graisse augmente le risque de syndrome métabolique et de troubles cardiovasculaires. Si vous avez de la graisse abdominale, elle n’est pas toujours considérée comme de la graisse viscérale. En effet, il peut simplement s’agir de graisse sous-cutanée stockée sous la peau. La graisse sous-cutanée, que l’on peut également trouver dans les autres parties de votre corps, est plus visible. La graisse viscérale est cachée à l’intérieur de la cavité abdominale et est difficile à détecter. Le jeûne intermittent semble être un outil de choix pour affiner la taille, voyons un peu son mécanisme d’action.

Excès alimentaires ou jeûne intermittent ?

Bien que de nombreux régimes mettent l’accent sur ce qu’il faut ou ne faut pas consommer, le jeûne intermittent quant à lui, se concentre sur le moment où il faut passer à table.

Lorsque vous pratiquez cette forme de jeûne, vous ne mangez qu’à un moment bien défini. En somme, le fait de ne rien consommer pendant un certain nombre d’heures de façon quotidienne, peut aider l’organisme à comburer ses propres graisses. De plus, les études prouvent que le jeûne intermittent est bénéfique pour la santé.

Cela fait maintenant 25 ans que le neuroscientifique Mark Mattson, l’étudie. D’après lui, notre organisme a subi des transformations afin d’être capable de se passer de nourriture durant plusieurs heures. Pendant la préhistoire, avant même que les hommes sachent cultiver, ils étaient capables de survivre sans manger, pendant de longues périodes.

À l’heure actuelle, la télévision, les smartphones et le web de manière générale, restent accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De ce fait, nous restons actifs pendant de plus longues heures pour regarder nos séries favorites ou pour partager sur les réseaux sociaux. Nous restons assis et grignotons toute la journée ainsi qu’une grande partie de la nuit.

Effectivement, cet excès de calories et ce manque d’activité physique peuvent contribuent à l’avancé de l’obésité, des maladies cardiovasculaires ou encore du diabète de type 2. Heureusement, des études démontrent que le jeûne intermittent est capable de contrer ce phénomène.

Comment fonctionne le jeûne ?

On peut pratiquer le jeûne intermittent de différentes façons, cependant elles sont toutes basées sur le fait d’alterner des périodes d’alimentation et de jeûne. Par exemple, vous pouvez essayer de ne manger que pendant une période de huit heures par jour et de jeûner le reste du temps.

En fait, après plusieurs heures sans manger, l’organisme épuise ses réserves de sucre et commence à brûler des graisses. C’est ce qu’on appelle la commutation métabolique : Phénomène qui fait référence au passage préférentiel de l’utilisation du glucose comme source de carburant à l’utilisation d’acides gras et de corps cétoniques (substances produites lors de la dégradation des graisses). Votre capacité à basculer entre ces deux états métaboliques est un indicateur de votre flexibilité métabolique.

Le jeûne permet-il d’avoir un ventre plus plat ?

La réputation du jeûne intermittent n’est plus à faire et notamment en ce qui concerne l’aide à la perte de poids.

En résumé, la leptine ( hormone de la satiété ) participe à la gestion du poids. Elle régule en particulier l’apport alimentaire ainsi que la dépense énergétique par le biais de l’altération des signaux envoyés à l’hypothalamus et à d’autres zones du cerveau.  On parle de résistance à la leptine lorsque le cerveau ne perçoit plus les signaux envoyés par la leptine. Par conséquent, la personne atteinte de résistance à la leptine a continuellement faim. Le jeûne intermittent aide à faire baisser le taux d’inflammation responsable de la résistance à la leptine, soutenant ainsi la perte de poids.

Si vous souhaitez perdre du ventre, nous vous conseillons d’adopter une alimentation plus équilibrée tout en pratiquant le jeûne. Par ailleurs, une étude de 2022 affirme que cette pratique permet de perdre de la graisse viscérale. Par conséquent, l’intégration du jeûne intermittent dans votre routine quotidienne peut vous aider à perdre de la graisse au niveau du ventre.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8839325/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25540982/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26135345

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6471315/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8839325/

Laisser un commentaire