Les aliments autorisés dans le régime AIP: Focus sur la marque Écoidées

Il est parfois difficile de s’y retrouver quant aux aliments « autorisés », dans la première phase du protocole AIP. En effet, la première étape du régime consiste à retirer tous les aliments susceptibles d’être problématiques, pour les personnes atteintes de maladies auto-immunes: Les graines, les légumineuses, les haricots, les laitages, les œufs, les oléagineux et les solanacées. Sans oublier les additifs alimentaires. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la gamme de la marque Écoidées ; afin de mettre en avant les produits que l’on peut consommer sans crainte, dans la phase éliminatoire du régime AIP.

Écoidées, des valeurs éthiques et inspirantes en accord avec le protocole AIP

Sa mission de bienveillance envers notre planète ainsi que ses projets équitables et solidaires s’harmonisent merveilleusement bien avec son choix de nous faire découvrir de beaux produits venant du monde entier.
Grâce à ses valeurs d’une grande sagesse, cette entreprise écoresponsable nous convie à partir à la découverte de nouvelles saveurs tout en consommant responsable.
Arômes et parfums, douceurs, épices, sauces et condiments ; vous trouverez certainement votre bonheur dans les réseaux de magasins bio spécialisés, représentants d’Écoidées.

Un arc-en-ciel dans mon assiette AIP ? Pour quoi faire ?

Lorsqu’on se lance dans le protocole, il ne s’agit pas uniquement de mettre de côté les aliments prédisposés à déclencher une réponse immunitaire. En effet, il est primordial de consommer une nourriture riche en nutriments, vitamines et minéraux: Le bouillon d’os, les viandes de qualité, les abats, mais aussi le poisson sauvage. Ensuite, on pensera aux aliments fermentés et à une grande variété de fruits et légumes. En d’autres termes, dans la phase numéro 1 de la méthode AIP, on s’applique à soigner les carences en vitamines et minéraux. Étant donné qu’on enrichit nos assiettes avec une variété d’aliments colorés, on profite donc des bienfaits qu’ils apportent aux différentes sphères de notre organisme. Plus on consomme de couleurs et mieux on se porte !

À chaque couleur, sa fonction !

Il est à noter que chaque fruit ou légume, selon sa couleur, forme un groupe. Chacun de ces groupes de couleurs tend à offrir des nutriments, vitamines et minéraux bien distincts.
Par conséquent, la combinaison de plusieurs couleurs permettra d’en diversifier les bienfaits.

L’arc-en-ciel dans mon assiette AIP, explications :

  • Rouge : Riche en lycopène, un caroténoïde qui élimine les radicaux libres nuisibles aux gènes et semble protéger contre le cancer de la prostate ainsi que les maladies cardiaques et pulmonaires. On le trouve dans : les fraises, les canneberges, les framboises, les tomates, les cerises, les pommes, les betteraves, la pastèque, les raisins rouges, les poivrons rouges et les oignons rouges.
  • Orange et jaune : Fournissent de la bêta cryptothanxine, qui favorise la communication intracellulaire et peut aider à prévenir les maladies cardiaques. On les trouve dans : les carottes, les patates douces, les poivrons jaunes, les oranges, les bananes, les ananas, les mandarines, les mangues, la citrouille, les abricots, les courges d’hiver (butternut), les pêches, le maïs.
  • Le vert : Ces aliments sont riches en substances chimiques qui luttent contre le cancer, comme le sulforaphane, l‘isocyanate et les indoles, qui inhibent l’action des carcinogènes (composés cancérigènes). On les trouve dans : les épinards, les avocats, les asperges, les artichauts, le brocoli, les germes de luzerne, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le kiwi, le chou vert, le thé vert, les herbes aromatiques (menthe, romarin, sauge, thym et basilic).
  • Bleu et violet : contiennent de puissants antioxydants appelés anthocyanines qui retarderaient le vieillissement cellulaire et aideraient le cœur en bloquant la formation de caillots sanguins. On les trouve dans : les myrtilles, les mûres, les baies de sureau, les raisins, les raisins secs, les aubergines, les prunes, les figues, les pruneaux, la lavande et le chou violet.
  • Blanc et brun : La famille des oignons contient de l‘allicine, qui a des propriétés antitumorales. D’autres aliments de ce groupe contiennent des flavonoïdes antioxydants comme la quercétine et le kaempférol. On les trouve dans : les oignons, le chou-fleur, l’ail, le poireau, le panais, le radis daïkon et les champignons.

Quels sont les produits de la gamme qui sont autorisés dans le régime AIP ?

L’huile de coco :

L’obésité et les maladies chroniques ont en fait décollé pendant l’ère des produits allégés. L’une des raisons est que les gens ont remplacé les graisses saines par des aliments emballés pauvres en graisses (qui contenaient du sucre ajouté et des ingrédients artificiels pour remplacer la saveur perdue lorsque la graisse était retirée). Mais une autre raison est que la graisse est un nutriment dont notre corps a besoin ! Les graisses alimentaires sont des éléments essentiels de notre corps. Elles représentent 50 % de chaque membrane cellulaire et 60 % de la structure de notre cerveau.

Les graisses sont également essentielles à la santé de la peau, des yeux, du système immunitaire, de l’intestin, de la fertilité, de la régulation de la glycémie et de la température corporelle.
En fait, de nombreuses vitamines présentes dans les aliments sont liposolubles (comme les vitamines A, D, K et E): D’où l’importance de consommer des graisses alimentaires comme l’huile d’olive ou l’huile de coco au cours de votre régime AIP.

Le curcuma :

Le curcuma offre de très nombreux bénéfices pour la santé et particulièrement dans le cas de maladies auto-immunes:

  • Antioxydant
  • Anti-inflammatoire
  • Antimicrobien
  • Antitumoral
  • Neuroprotecteur
  • Protecteur du système cardiovasculaire
  • Immunomodulateur

Le gingembre :

Le gingembre est utilisé depuis très longtemps dans diverses formes de médecine traditionnelle et alternative. Il a été utilisé pour faciliter la digestion, réduire les nausées ainsi qu’aider à combattre la grippe et le rhume. Le parfum et la saveur uniques du gingembre proviennent de ses huiles naturelles, dont la plus importante est le gingérol. Le gingérol est le principal composé bioactif du gingembre. Il est responsable d’une grande partie des propriétés médicinales du gingembre. Selon les recherches, le gingérol a de puissants effets anti-inflammatoires et antioxydants. Par exemple, il peut contribuer à réduire le stress oxydatif, qui résulte d’une quantité excessive de radicaux libres dans l’organisme.

La farine de noix de coco :

C’est une farine sans gluten fabriquée uniquement à partir de noix de coco. De ce fait, elle est riche en fibres et constitue une bonne source de protéines dans le cadre du protocole AIP. Par conséquent, l’ajouter à votre alimentation peut favoriser la stabilité de la glycémie, une bonne digestion ainsi qu’une bonne santé cardiovasculaire. Elle peut également aider à garder un poids stable lorsqu’elle est consommée dans le cadre d’une alimentation nutritive et équilibrée.

Le souchet :

Ce tubercule est un tubercule riche en fibres, vitamines, minéraux et autres composés végétaux bénéfiques. En faisant germer ou rôtir les souchets avant de les consommer, on peut augmenter leur taux d’antioxydants et améliorer la capacité de l’organisme à absorber les nutriments. La gamme Écoidées propose de la farine de souchet, pour vos préparations culinaires. Mais également des noix entières ou effilées pour agrémenter vos petits déjeuners ou bien à saupoudrer sur vos yaourts au lait de coco.

L’ortie :

La poudre d’ortie est une mine d’or de vitamines ainsi que de minéraux. Notons que les composants de la plante pourraient avoir une action anti-inflammatoire et hypotensive. De fait, il est très intéressant de saupoudrer de l’ortie sur vos salades ou de les mélanger à vos smoothies ! Un super aliment à ajouter dans votre liste de courses AIP !

  Xoxo, Elodie. Naturopathe & coach Paléo AIP.

Sources:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7770496/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5852989/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK9928/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20329590/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25230520/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26545655/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25320721/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9923611/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27585814/

http://www.wikiphyto.org/wiki/Ging%C3%A9rols

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.