Comment mieux vivre son intolérance au lactose ?

intolérance au lactose

Le lactose est le principal glucide du lait. Chez les bébés, il fournit une part importante de l’énergie. À l’âge adulte, il est principalement apporté par le lait et les produits laitiers. Pour être digéré, le lactose doit être hydrolysé par une enzyme appelée lactase, dont certaines personnes manquent à l’âge adulte. Les défauts de ce programme génétique dans la plupart de la population mondiale sont souvent la cause de la malabsorption. Nous parlons d’intolérance au lactose lorsque des tests appropriés montrent que la malabsorption est à l’origine de troubles gênants.

Comment diagnostiquer une intolérance au lactose ?

Le diagnostic de l’intolérance se réalise en milieu hospitalier. L’autodiagnostic n’est pas suffisant. De nombreuses personnes présentant des troubles fonctionnels digestifs ont une activité lactasique normale, mais se plaignent d’intolérance au lait. Il s’agit probablement de problèmes d’hypersensibilité digestive aux fermentations ou d’effets psychologiques. Par exemple, la consommation d’un produit de couleur blanche sans lactose peut induire des symptômes digestifs.

L’autodiagnostic n’est donc pas suffisant pour conclure à une intolérance. Les avis subjectifs des personnes sur leur éventuelle intolérance s’avèrent faux dans plus de la moitié des cas.
Afin de prouver que les symptômes cliniques s’associent à une mauvaise digestion du lactose, il est nécessaire de pratiquer un test d’expiration de l’hydrogène. Plus le taux d’hydrogène expiré après l’ingestion de lactose est élevé, moins la digestion de celui-ci est efficace.

Faut-il bannir le lactose de son alimentation ?

La consommation de produits laitiers n’est pas à bannir en cas d’intolérance, au contraire, mieux vaut la privilégier pour ne pas s’exposer à des carences.
La plupart des intolérants au lactose peuvent consommer jusqu’à 12 g de lactose (l’équivalent de 1/4 de litre de lait) sans aucun symptôme. De plus, les fromages affinés et les yaourts peuvent se consommer. Les fromages comme le camembert, le brie, le livarot, le gruyère, etc. ne comportent plus que des traces de lactose.

Le maintien du lactose dans l’alimentation est possible au prix de quelques conseils diététiques simples chez la majorité des sujets intolérants afin d’éviter une sous-consommation de calcium et ainsi de s’exposer à un risque accru de désordres osseux, notamment d’ostéoporose.

Les supplémentations en enzymes doivent être un adjuvant et non un substitut à la restriction alimentaire. La personne intolérante au lactose doit prendre des suppléments de calcium (1200 à 1500 mg/jour).

Les ferments lactiques du yaourt synthétisent une lactase qui leur permet d’hydrolyser le lactose et de se nourrir à partir de ce sucre. La lactase bactérienne est inactive dans le yaourt, mais devient active dans l’intestin lorsque les ferments lactiques y parviennent, notamment au niveau du duodénum où les conditions physico-chimiques s’approchent des conditions optimales du fonctionnement de l’enzyme.

Quelques conseils diététiques pour mieux vivre son intolérance au quotidien

Le lactose est principalement présent dans les produits laitiers non fermentés, il n’est donc pas nécessaire de supprimer tous les produits laitiers de votre alimentation.

  • Prendre des compléments alimentaires :
  • Consommer des aliments ou produits contenant du lactose en petite quantité seulement et en même temps que d’autres aliments (fruits, légumes, viandes, poissons, etc.)
  • Éviter de manger trop rapidement ce type d’aliments ou de produits.
  • Préférer le lait entier au lait écrémé.
  • Répartir les produits laitiers journaliers sur les trois repas principaux.
  • Pas de produit laitier à jeun, mais toujours au cours des repas, car les fibres, les protéines et les matières grasses apportées par les autres aliments ralentissent la vidange gastrique.

 

 

Clémentine. M.
Rédactrice d’articles scientifiques
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.