Le reishi, véritable couteau suisse du règne des Fungi

le reishi

L’idée d’utiliser des champignons médicinaux vous surprend-elle ? Prenez une grande respiration et prenez le temps de lire ce qui va suivre. La mycothérapie fait appel aux champignons utilisés dans le cadre de la médecine orientale, et ce depuis de très longues années. Cependant, ce n’est que récemment que le règne des Fungi a gagné en popularité.

L’efficacité des champignons médicinaux est-elle bien réelle ?

De nos jours, de plus en plus d’études scientifiques soulignent l’efficacité de la mycothérapie. En particulier concernant les personnes atteintes de pathologies chroniques. Par ailleurs, des scientifiques de l’université baptiste de Hong Kong ainsi que de l’université de Pékin ont mené des recherches sur l’effet de certains champignons dans le cas de troubles intestinaux chroniques. En conclusion, les résultats ont été marquants: La diversité de leur microbiote intestinal a augmenté ainsi que la réponse anti-inflammatoire localisée.

Qu’est-ce que le Reishi ?

Le Reishi, autrement appelé Ganoderma lucidum se présente sous forme d’éventail de couleur orange à brun rougeâtre. En revanche, ce champignon se fait rare dans la nature. Des milliers d’années en arrière, lorsque le Reishi a été utilisé pour la première fois, son utilisation était réservée à la royauté.

Aujourd’hui, cultivés à des fins commerciales, on peut le consommer sous différentes formes : Produits de beauté, teintures, infusions et bien d’autres produits encore.

Le Reishi est-il bénéfique pour le système immunitaire ?

Historiquement, on a utilisé le Reishi dans le but de renforcer l’immunité. Étant donné qu’il est riche en sucres complexes, appelés bêta-glucanes, il est capable de nous aider à éviter les états infectieux, et ce en stimulant le système immunitaire.

Le Reishi est-il efficace en cas d’état de fatigue et de stress ?

On  qualifie ce champignon médicinal d’adaptogène, car il aide le corps à lutter contre les états de stress. Dans une étude portant sur des personnes souffrant de neurasthénie (véritable état d’épuisement mental et physique), la consommation d’un extrait de Reishi a permis d’apaiser l’état d’irritabilité des patients, ainsi que leurs douleurs.

Plus récemment, des chercheurs ont constaté que les personnes qui consomment régulièrement des champignons sont moins enclines à la dépression.

Le Reishi a-t-il un impact sur le cancer ?

Beaucoup d’études ont été réalisées sur l’impact du Reishi au niveau des cellules cancéreuses. Effectivement, les résultats sont impressionnants ! Notamment en ce qui concerne une petite étude publiée dans le Journal of Oncology. Cette étude  a permis de relever le fait que les tumeurs avaient régressé chez trois patients qui prenaient du Reishi. En effet, les chercheurs pensent que les bêta-glucanes présents dans les champignons médicinaux peuvent empêcher la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, ce qui est essentiel, car les cellules cancéreuses ont besoin d’un apport sanguin régulier pour se développer. De plus, les triterpènes (ou huiles essentielles) contenus dans le Reishi pourraient également inhiber le développement et les métastases (Tumeur formée à partir de cellules cancéreuses qui se sont détachées d’une première tumeur (tumeur primitive) et qui ont migré par les vaisseaux lymphatiques ou les vaisseaux sanguins dans une autre partie du corps où elles se sont installées.) des tumeurs. D’autres recherches indiquent que les champignons pourraient atténuer les nausées entraînées par la chimiothérapie et en améliorer l’efficacité.

Quel avenir pour ma mycothérapie ?

Les champignons médicinaux se révèlent être une arme redoutable dans le traitement et la prévention de certaines conditions. Notons que les études indiquent souvent que le fait de consommer les champignons sous forme de compléments alimentaires concentrés offre des résultats plus probants. En effet, ces extraits sont d’une excellente biodisponibilité : Leur action sur les cellules est alors optimale.

La mycothérapie pourrait se révéler utile non seulement pour une multitude d’affections. Sans pour autant oublier les troubles cognitifs ou encore les perturbations de l’humeur. D’ailleurs, le champignon Crinière de lion semble avoir un réel impact sur les fonctions cognitives des patients présentant un risque élevé de perte de mémoire. Enfin, le Reishi semble être une option de choix dans la gestion des problèmes liés à l’insomnie.

Sources:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7826851/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4320875/#:~:text=Mushrooms%20act%20as%20antibacterial%2C%20immune,are%20found%20as%20dietary%20supplements.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24083788/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16428086/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23557365/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25571788/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15857210/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34333177/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.