Le rôle de l’homéopathie dans la gestion d’un excès d’émotions

émotions

Homéopathie et intelligence émotionnelle des enfants : agitation, anxiété, colère, jalousie, …

Les premières années de vie constituent une période clé dans le développement physique et psychique d’un enfant. Il va notamment apprendre à analyser et à canaliser ses émotions. Les débordements d’émotions du jeune enfant proviennent de son incapacité à pouvoir les exprimer et peuvent de fait se traduire par un comportement excessif qui ne permet pas aux parents d’identifier la véritable émotion.

Quel est le rôle de l’homéopathie dans les émotions ?

L’homéopathie, basée sur l’écoute attentive de l’enfant mais aussi de son entourage, est un atout considérable dans la prise en charge des enfants dans leur globalité. Les médicaments
homéopathiques peuvent apporter une solution efficace et sans danger car sans effet secondaires, et n’occasionne pas d’accoutumance.

Bien entendu, l’homéopathie ne va pas transformer l’enfant, mais, bien choisi, le médicament homéopathique peut apporter une réponse globale à la situation de l’enfant et l’aider, ainsi que ses parents, à surmonter ses difficultés.

Lors de la consultation, le médecin s’emploie à recueillir de nombreux éléments d’information : la description des symptômes et ses modalités d’aggravation ou d’amélioration, l’étiologie (tout ce qui peut déclencher un symptôme, un comportement ou une maladie), la connaissance la plus précise de l’enfant (antécédents personnels, traits de caractères) et de son contexte familial.

La détermination des médicaments homéopathiques exige cette précision de descriptions afin de répondre aux indications, nombreuses et variées, pouvant concerner le comportement de l’enfant.

La matière médicale homéopathique, par sa richesse de contenu, propose un traitement différent selon que l’enfant soit :

Cette démarche à la fois globale (l’enfant est apprécié du point de vue physique, psychique et émotionnel) et individualisée caractérise l’homéopathie qui s’affranchit d’une standardisation des soins. Cependant il existe des médicaments homéopathiques qui conjuguent plusieurs souches, qui de fait sont moins ciblés mais qui peuvent néanmoins remédier à certains symptômes dû aux émotions chez l’enfant.

Le saviez-vous ?

Il existe un traitement homéopathique adapté à l’enfant dès 1 an, sous forme de comprimé sublingual indiqué dans les états anxieux et émotifs et les troubles mineurs du sommeil.

La posologie recommandée est 2 comprimés 3 fois par jour.

Enfant de moins de 6 ans : dissoudre les comprimés dans un peu d’eau, en raison du risque de fausse route.

Il existe également un traitement homéopathique adapté à l’enfant dès 1 an, sous forme d’un sirop en cas de nervosité passagère et de troubles mineurs du sommeil.

La posologie recommandée est une dose de 5 ml, à l’aide du godet doseur, le matin et le soir.

Si les troubles persistent, le traitement doit être réévalué selon un avis médical.

Cet article donne des informations à titre d’exemple, d’autres solutions sont possibles. Il est préférable de consulter un professionnel de santé pour définir la galénique, le dosage et la posologie du traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *