Quel traitement naturel anti-cellulite choisir ?

Quel traitement naturel contre la cellulite choisir
Merci de partager à vos connaissancesShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Cellulite : késako ?

Il existe plusieurs types de cellulite: la cellulite esthétique et la cellulite infectieuse (bactérienne: staphylocoque ou streptocoque).

 

Qu’est ce que la cellulite

Il existe plusieurs types de cellulite: la cellulite esthétique et la cellulite infectieuse (bactérienne: staphylocoque ou streptocoque). La cellulite infectieuse est une infection bactérienne causée par un staphylocoque ou un streptocoque. La voie d’entrée est une infection cutanée. La prise en charge de cette cellulite est obligatoirement médicale (traitement antibiotique). Elle se manifeste par 4 points cardinaux: rougeur, chaleur, douleur et gonflement.

La cellulite esthétique est constituée de 3 types:

      • la cellulite graisseuse ou adipeuse, insensible aux pincements est due à un excès de graisse combiné à un manque d’activité physique
      • la cellulite aqueuse résulte principalement d’une mauvaise circulation sanguine
      • la cellulite fibreuse. ou cellulite installée dépend de facteurs à la fois génétiques, vasculaires, hormonaux, alimentaires et nerveux

La cellulite touche 9 femmes sur 10 et 1 homme sur 50 à un moment de leur vie.

Facteurs favorisants la cellulite

  • Race: Les femmes noires et asiatiques sont moins susceptibles d’avoir de la cellulite que les femmes blanches pour des raisons encore inconnues.
  • Sexe: La cellulite touche plus souvent les femmes. En effet les femmes possèdent deux fois plus de cellules adipeuses et les cellules adipeuses masculines sont deux fois plus petites.
  • Hormones: La cellulite apparaît du fait des fluctuations hormonales et du métabolisme, qui surviennent à certaines périodes de la vie, notamment lors de la puberté, des cycles menstruels, de la grossesse, de la prise de poids importante, de la pré-ménopause et de la ménopause. Les œstrogènes, produits dans les cellules de la peau féminine à partir de la testostérone, et la prolactine, augmentent la biosynthèse des lipides, l’accumulation des acides gras dans le tissus adipeux et diminuent la souplesse du tissu conjonctif. Cette apparition de cellulite sous forme de peau d’orange est accentuée par les contraceptifs oraux, la grossesse et l’allaitement.
  • Hérédité: Les mères qui ont eu un lourd passé de cellulite auront des filles qui sont plus à risque d’en être atteintes elles aussi.
  • L’insuffisance veineuse : une mauvaise circulation veineuse favorise l’infiltration d’eau dans le tissu adipeux et le développement d’œdèmes

 

Comment éviter la cellulite

Adaptez un régime anticellulite: Optez pour un régime en fibres et diminuez votre consommation de sel, de glucides (sucres rapides) et de lipides (gras) pour éviter de provoquer ou d’aggraver la cellulite.

  • S’hydrater beaucoup, en buvant deux à trois litres d’eau, des tisanes, des jus de fruits et de légumes sans sucre
  • Portez des vêtements et chaussures adaptés : le port régulier de chaussures à talons hauts et de vêtements qui serrent trop les jambes et les mollets nuisent à la bonne circulation sanguine et favorisent la cellulite.
  • Faites de l’exercice : la sédentarité et l’absence d’exercice favorisent le développement des tissus adipeux ou gras au détriment de la masse musculaire. A l’inverse, le sport et l’exercice augmentent vos rythmes cardiaque et respiratoire, favorisant la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus.
  • Lutter contre l’obésité : l’excès de poids accentue le problème de cellulite.
  • Luttez contre le tabagisme : la nicotine diminue l’oxygénation des tissus

 

Cellulite et oligothérapie 

Oligosol Zinc-Nickel-Cobalt  intéressant comme modificateur de terrain dans le cadre de régime amincissant.

Prendre 1 ampoule par jour à prendre en sublingual

 

Cellulite et homéopathie

Dans tous les cas

Thuya 5 CH : obésité prédominant au niveau des hanches, des fesses, des membres inférieurs; la cellulite est répartie en ” culotte de cheval “. Son apparition est généralement consécutive à la prise de médicaments. (Pilule, hormones, psychotropes, antibiotiques…) À prendre pendant plusieurs mois une à deux fois par jour.

Natrum sulfuricum 7 CH : les œdèmes sont plus généralisés, pouvant réaliser le signe de la bague le matin au réveil ( la bague reste coincée car les doigts sont trop gonflés ). Le sujet est aggravé par temps humide sur un plan général et souffre volontiers de rhumatismes. À prendre une fois par jour, de préférence au coucher pendant quelques mois.


Si cellulite douloureuse

Rhus toxicodendron 5CH: Cellulite douloureuse au toucher. Sujet aggravé par temps humide.

Phytolacca 5CH: Cellulite douloureuse, avec tendance à l’obésité et aux lipomes.

Traitement de terrain

Calcarea carbonica 5CH: obésité prédominant à la racine des membres, au niveau du ventre et des seins chez la femme. Boulimie pour se rassurer ! le sujet mange de trop, attiré par les choses lourdes indigestes et sans grande saveur, du lait, des laitages, des bouillies, des purées, des œufs, du pain… il ne perdra du poids que si on lui supprime ces laitages. Tendance, par ailleurs aux pathologies ORL à répétition, aux troubles digestifs (diarrhée), à l’eczéma. Ces sujets présentent un risque de diabète.

 

Graphites 5CH : on retrouve souvent en arrière plan une insuffisance hormonale, surtout thyroïdienne. Le métabolisme est ralenti, avec frilosité, tendance à la constipation, peau sèche pouvant évoluer vers un eczéma, apathie, voire syndrome dépressif. La cellulite est présente, elle est dure et parfois sensible à la pression.

 

Pulsatilla 5CH : chez un sujet au caractère sensible, aux symptômes variables et changeants. Il ou surtout elle est attiré par les douceurs, les sucreries, mange par compensation, avec un sentiment de carence affective. Il ne supporte pas les graisses, surtout animales comme le beurre. Ce médicament est très fréquemment indiqué à l’adolescence. Sur ce terrain, ce sont surtout les glucides qui sont responsables du surpoids

 

Cellulite et phytothérapie 

Plantes diurétiques

Piloselle teinture mère : cette plante peut être un appoint très intéressant dans la prise en charge de la cellulite, par son effet drainant et stimulant sur le rein.

Plantes lipolytiques

= Plantes à caféine
Guarana et cacao (riches en caféine). Extrait de lierre et d’algues, prêle, clématite…
La caféine augmente les taux d’AMPC, coenzyme activateur de la triglycéride lipase. Toutefois, par voie orale, la caféine exerce une action lipolytique modeste au niveau des tissus périphériques et provoque de nombreux effets indésirables sur le système nerveux centrale (nervosité, agitation, troubles du sommeil…). C’est pourquoi, il est préférable d’utiliser ces plantes sous forme de gel, de crèmes ou de préparations à usage externe

Plantes limitant la lipogénèse

Lotus sacré, yacon et liane du Pérou

Plantes défibrosantes

L’huile de pâquerette tonifie les vaisseaux sanguins et raffermit la peau. A utiliser en massages circulaires sur les zones de cellulite

  • Plantes agissants sur le tissus conjonctif : Ananas (Ananas Arkogélules), papaye
  • Le marc de raisin (Mincigrap Arkogélules): En améliorant la circulation capillaire et veineuse, ces composés permettent de lutter efficacement contre la stase veineuse, à l’origine de l’installation pernicieuse de la cellulite et favorisent l’épuration du sang.
    La synergie de ces actions ( drainage et amélioration de la circulation ) permet de réduire la cellulite en libérant les amas graisseux emprisonnés dans les fibres de collagène.

Gel anti cellulite naturel

Crème à base de teintures mères  TM Vitis vifera 10ml, TM Fucus vesiculosus 10 ml, TM Hedera helix 10 ml,Excipient qsp 100g. A appliquer en mouvements circulaires ascendants 2/jour jusqu’à obtention des résultats souhaités.

Cellulite et gemmothérapie

La gemmothérapie est utile pour soigner la cellulite par son action sur la circulation veineuse: aide à éliminer la rétention d’eau, à diminuer la surcharge pondérale, et améliore la circulation. Il soulage les jambes lourdes et améliore rapidement les pieds et jambes gonflés.

Macérât glycériné de bourgeons de châtaignier et macérât glycériné de bourgeons de genévrier. 50 à 100gouttes/j en macérât glycériné 1 D

 

Cellulite et aromathérapie

Frotter à sec les cuisses avec un gant de crin pour provoquer une meilleure dilatation des capillaires sanguins et favoriser la pénétration du mélange d’huile de massage ou du gel de massage. Appliquer en massages circulaires ascendants pour favoriser le drainage lymphatique sur les zones à traiter (hanches, fesses…)

Huile de massage désinfiltrante

HE Pamplemousse      80 gouttes

HE Citron                       40 gouttes

HE Cyprès                     20 gouttes

HE Bois de cèdre:       20 gouttes

Huile de noyau d’abricot QSP 30ml

Mélanger avant application. Appliquer le soir avant le coucher en massages circulaires en remontant des chevilles vers les cuisses pendant 15 jours à un mois

Attention ne pas s’exposer au soleil les 3 heures suivantes (risque de photosensibilisation)

Gel de massage anti cellulite

Appliquer le soir avant le coucher en massages circulaires en remontant des chevilles vers les cuisses pendant 15 jours à un mois.

Attention ne pas s’exposer au soleil les 3 heures suivantes (risque de photosensibilisation)

Les prêt à l’emploi

  • Huiles de massage

Weleda huile de massage Minceur: composée d’:Huile de noyaux d’abricot, Huile de jojoba, Huile de germe de blé, Huiles essentielles dont cèdre, cyprès et citron, Extrait de feuille de bouleau, Extrait de racine de petit houx, Extrait de feuille de romarin

Puressentiel minceur huile sèche: Les 18 Huiles essentielles de cette huile sèche ont des propriétés lipolytiques, désinfiltrantes des tissus sous-cutanés et stimulantes de la micro-circulation. Elles tonifient la peau, luttent contre la rétention d’eau et combattent les capitons.

Conseil Pharmacie : quand consulter un médecin

 

En cas de cellulite infectieuse: la cellulite nécrosante débute par un gonflement rouge très douloureux, qui devient pourpre puis noir au fur et à mesure que les tissus meurent. Ces cellulites sont mortelles dans environ 10 % des cas. Elles causent une fois sur deux des séquelles et des cicatrices monstrueuses et définitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *