3 étapes indispensables pour prendre soin de ses intestins

Prendre soin de ses intestins grâce à 3 astuces naturelle

Prendre soin de ses intestins est primordial pour notre santé. L’automne est la saison idéale pour entreprendre une detox des intestins. En effet, c’est une saison majeure de transition au cours de laquelle il est important de préparer son organisme à entrer dans la saison froide. L’énergie automnale invite doucement à l’introspection, mais également, au retour chez soi. C’est un moment privilégié pour faire le point et se recueillir. Si le printemps est associé au foie, l’automne est le moment idéal pour prendre soin de ses intestins.

Prendre soin de ses intestins: un geste essentiel à sa santé

L’équilibre intestinal est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.

Il permet :

  • Un bon transit
  • Une assimilation des nutriments correcte
  • Un fonctionnement optimal de notre système immunitaire
  • D’éliminer efficacement les toxines de l’organisme
  • D’empêcher le développement de micro-organismes pathogènes

Qu’est-ce qui peut déséquilibrer le microbiote intestinal ?

  • Une vie stressante
  • Une consommation régulière de médicaments ou d’antibiotiques
  • Le tabagisme
  • Une alimentation déséquilibrée (aliments raffinés, le manque de fibres, le sucre blanc, trop de viande et de graisses animales, les boissons sucrées, l’insuffisance d’eau, l’excès d’aliments acidifiants et l’abus d’alcool).

Rééquilibrer ses intestins s’organise en trois étapes aussi importantes les unes que les autres :

1— Drainer

Le drainage des intestins est réalisé dans le cadre d’une cure de détoxification de l’organisme. Il peut s’effectuer de manière mécanique, à l’aide de lavements ou de séances d’hydrothérapie du colon. Aussi, il est possible de faire appel à certaines plantes telles que la réglisse, le noyer, la mélisse, le fenouil, le radis noir, la bardane, la fumeterre, etc.

Quoi qu’il en soit, le choix se fera selon l’état de santé de vos intestins, selon votre terrain spécifique et selon votre sensibilité.

Cette première étape permet d’évacuer les toxines accumulées et de libérer l’intestin.

2— Assainir

La phase suivante, trop souvent oubliée, consiste à assainir nos intestins. Cette étape est indispensable, car elle permet d’éliminer les éventuelles bactéries pathogènes. Cette action va permettre de favoriser le développement des bonnes bactéries qui sont essentielles à l’équilibre du microbiote intestinal. L’extrait de pépin de pamplemousse, l’argile, la propolis, ainsi que le charbon actif peuvent être utilisés pour leurs vertus purifiantes et oxygénantes.

  • L’extrait de pépin de pamplemousse doit toutes ses propriétés aux flavonoïdes qu’il contient. Ces flavonoïdes appartiennent à un groupe de polyphénols qui favorise les bonnes bactéries de la flore intestinale. Ainsi, cela renforce l’immunité puisque 70 % de notre système immunitaire est produit dans les intestins. Egalement, cela favorise la diminution de la perméabilité intestinale en diminuant les états inflammatoires.

 

  • L’argile verte agit comme un véritable antipoison naturel. En effet, elle possède un fort pouvoir absorbant qui attire les poisons, toxines et impuretés du conduit digestif sans les relâcher. En résumé, il s’agit d’une manière efficace de nettoyer le système digestif et de débarrasser l’intestin des toxines, germes, vers et bactéries pathogènes sans pour autant détruire la flore intestinale comme le feraient des antibiotiques.

 

  • La propolis possède un rôle purifiant et régulateur, elle facilite le drainage, l’élimination et favorise naturellement l’équilibre de la flore intestinale.

 

  • Le charbon actif absorbe toutes les toxines bactériennes de l’intestin, que ce soit les métaux lourds ou toutes autres substances apportées par l’alimentation et les traitements médicamenteux. Il est préférable de le prendre sous forme de poudre pour plus d’efficacité et il ne faut pas oublier de le consommer à distance (2h environ) d’une prise médicamenteuse ou autres compléments.

3— Équilibrer son microbiote intestinal

Le microbiote intestinal correspond à l’ensemble des micro-organismes qui peuple notre tube digestif. Un microbiote équilibré forme une barrière protectrice contre l’adhésion, mais aussi le développement de germes pathogènes. Il garantit également une bonne absorption intestinale des nutriments.

En effet, une fois drainé et assainit, l’intestin doit être réensemencé à l’aide deprobiotiques.

Les probiotiques sont des micro-organismes qui jouent un rôle bienfaisant sur la santé de nos intestins. Ils agissent en renforçant les bactéries naturelles présentes dans l’intestin. Ainsi, le confort digestif est augmenté, l’absorption et l‘assimilation de micro-nutriments issus de l’alimentation sont favorisés. Aussi, les défense immunitaire de l’organisme sont augmentées.

On peut aussi apporter à notre corps de nouveaux nutriments afin de nourrir le microbiote et favoriser son développement. Pour cela, il est important de consommer des aliments riches en fibres tels que : légumes crus, cuits, lactofermentés, ainsi que des céréales complètes et semi-complètes (avoine, quinoa, millet, boulgour, sarrasin…). Ces aliments sont appelés des prébiotiques. Ils nourrissent le microbiote et sont donc nécessaires à la croissance des probiotiques dans l’intestin.

Quels sont les symptômes d’un déséquilibre du microbiote ?

  • Des troubles digestifs : douleurs abdominales, ballonnements, troubles du transit
  • Candidose
  • Intolérances alimentaires
  • Allergies
  • Troubles cutanés : eczéma, psoriasis…
  • Infections fréquentes : ORL, urinaire, vaginale

Pour prendre soin de nos intestins au mieux, il est bon de suivre ces conseils en complément d’une alimentation hypo toxique, saine, mais aussi légère. Ainsi, cela vous donnera l’occasion de réformer certaines de vos habitudes alimentaires, si nécessaire.

NB : Sur le plan psychique, prendre soin de ses intestins prévient notamment les dépressions, autres troubles de l’humeur ou du sommeil, fréquents en cette saison.

Avec tous ces conseils, votre intestin sera fin prêt à accueillir les repas copieux de l’hiver.

 

 

Arnaud. C. (Docteur en Pharmacie)

8 commentaires sur “3 étapes indispensables pour prendre soin de ses intestins

  1. Bonjour Madame,

    Merci pour votre article très intéressant.
    Est ce que l’on peut mélanger ensemble de l’argile verte et du charbon actif?
    Ou est il préférable de les consommer indépendamment svp
    Merci

    1. Bonjour, oui cela est tout à fait possible.
      L’association du Charbon actif et de l’Argile verte aide à maintenir l’équilibre naturel de la flore intestinale.
      À utiliser en cas de sensation de ballonnements, de digestion difficile, d’aigreurs d’estomac et de paresse intestinale.

      Cordialement.

      Clémentine (Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute / Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomedecine)

  2. Bonjour,
    Ayant des allergies alimentaires (toutes les huiles végétales sauf palme), les oléagineux, les fruits à coque et exotiques, le soja , lecithines, bouleau…je dois faire une éviction sinon je me couvre d’urticaire …j’ai besoin de vitamine D mais pas sous forme omega 3 ! Je prends du glutaform et j’aurai besoin de magnesium .
    Auriez vous un complément alimentaire (fer, glutamine, magnésium, etc..) pour renforcer le système immunitaire et ne plus multiplier les compléments alimentaires au risque de multiplier les risques allergiques ?
    Vous remerciant
    Cathy Eymery

  3. Merci pour cet article. Que conseillez vous comme suppléments pour équilibrer le microbiote en cas de constipation, intolérance alimentaire (au lactose) et fatigue générale.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *