Coup de soleil, comment l’apaiser de façon naturelle ?

coups de soleil

Le soleil et toutes les autres sources de lumière ultraviolette peuvent effectivement provoquer un coup de soleil ou rendre la peau plus rouge.

Même s’il vaut mieux prévenir que guérir, surtout si les dégâts sur la peau sont permanents, il existe cependant des traitements naturels disponibles pour encourager la guérison, éviter les infections et réduire les douleurs

Quelle est la définition d’un coup de soleil ?

Le coup de soleil est encore bien trop fréquent malgré les campagnes de prévention. Il équivaut en fait à une brûlure du premier ou du deuxième degré :

Le coup de soleil au premier degré :

La peau est rouge et douloureuse mais il n y a pas de « bulles ».

Le coup de soleil au deuxième degré :

Il est rouge et douloureux comme le premier mais il y a en plus présence de « bulles » .

Les rayons ultraviolets (UV) proviennent du rayonnement du soleil :

  • Les UVB sont responsables de l’effet « coup de soleil » donc de la brûlure.
  • Les UVA sont responsables du vieillissement de la peau.
  • Les UVA et UVB abîment les cellules et sont cancérigènes

Selon le lieu d’habitation, la saison, l’heure de la journée ou encore l’ensoleillement peuvent être variable. Par ailleurs, la quantité d’UV reçue est très intense en altitude (à la montagne) et au bord de l’eau (mer, lac piscine ..)

Les trois degrés de gravité du coup de soleil

Le banal coup de soleil :

Il se traduit par l’apparition progressive de plaques rouges vives, maximales en 12 à 24 heures. Celles-ci peuvent durer de 3 à 5 jours. L’atteinte se limite aux couches superficielles de l’épiderme.

La brûlure du 1er degré :

Elle est très douloureuse et se manifeste par des plaques rouges, sur lesquelles des cloques peuvent se former. Ces dernières sont de tailles variables et peuvent se regrouper.

Le coup de soleil du 2e degré :

Elle est à l’origine d’une douleur intense et durable. La réparation cutanée est longue. Mais en cas de coup de soleil sévère ou étendu, des maux de tête, des frissons et de la fièvre sont des symptômes fréquents.

Quand demander des soins médicaux pour un coup de soleil ?

Appelez les urgences pour les cas graves !

Appelez les urgences si vous ou l’un de vos amis présentez les symptômes suivants :

  • Faiblesse
  • Confusion
  • Perte de connaissance

Appelez un docteur si vous présentez les signes d’un coup de chaleur ou de déshydratation !

Si vous présentez les symptômes suivants après un coup de soleil, consultez un docteur le plus rapidement possible. Si l’un de ces symptômes est débilitant, appelez les urgences au lieu d’attendre votre rendez-vous chez le docteur :

  • Vous vous sentez faible
  • Vous sentez que vous allez perdre connaissance ou vous avez des vertiges
  • Les analgésiques ne font aucun effet contre votre mal de tête ou la douleur que vous ressentez
  • Votre pouls ou votre respiration est rapide
  • Vous avez extrêmement soif, vous n’urinez pas ou vos yeux sont rentrés dans les orbites
  • Votre peau est pâle, moite ou fraiche
  • Vous avez des nausées, de la fièvre, des frissons ou des rougeurs
  • Vos yeux vous font mal et vous êtes sensible à la lumière
  • Vous avez de grosses cloques douloureuses de plus d’un centimètre de large
  • Vous vomissez ou vous avez la diarrhée

Surveillez l’apparition des symptômes d’une infection !

Si vous observez les symptômes suivants, surtout autour d’une cloque, votre peau pourrait être infectée. Il est essentiel de vous faire ausculter par un docteur :

  • La zone autour de la cloque est douloureuse, gonflée, rouge ou chaude
  • Il y a des trainées rouges qui s’étendent au-delà de la cloque
  • Il y a du pus qui s’écoule de la cloque
  • Vos ganglions lymphatiques sont gonflés dans le cou, les aisselles ou l’aine
  • Vous avez de la fièvre

Appelez les urgences pour les brûlures au troisième degré !

Il est possible de se faire bruler au troisième degré par le soleil, même si cela reste exceptionnel. Si votre peau a l’air brûlée, cireuse et blanche, si sa couleur tire vers le marron ou si elle est gonflée et parcheminée, n’attendez pas plus longtemps pour appeler les urgences. Relevez la zone brulée au-dessus du cœur pendant que vous attendez et déplacez vos vêtements autour de la zone pour éviter qu’ils ne collent à la plaie, sans les retirer.

Les différents traitements pour un coup de soleil

Un avis médical est nécessaire pour un coup de soleil :

  • Du deuxième degré
  • Du premier degré étendu
  • Chez le bébé ou la personne âgée
  • Chez la personne diabétique ou soufrant de pathologie veineuse ou artérielle.

Sur le coup de soleil :

Il est conseillé d’appliquer des couches épaisses de Biafine en massant légèrement le coup de soleil en massant légèrement 2 à 4 fois par jour, puis plusieurs fois par jour avec une crème réparatrice après soleil.

Les traitements d’homéopathie contre le coup de soleil :

Il est conseillé d’utiliser l’homéopathie en complément de crème apaisantes comme la Crème Avène Hydrance par exemple dans les cas suivants :

  • Si la peau est rose et un peu gonflée : Apis Mellifica 15 CH : 5 granules 4 fois par jour
  • Si la peau est rouge et douloureuse : Belladonna 9 CH : 5 granules 4 fois par jour
  • S’il y a des « bulles » : Cantharis 15 CH : 5 granules 3 fois par jour ,en attendant la consultation .

Pour éviter les coups de soleil, il est important de se protéger physiquement avec des vêtements et des chapeaux. Les coups de soleil ne doivent plus être exposés aux rayons solaires.

Les crèmes solaires doivent avoir un indice de protection adapté à l’intensité de l’ensoleillement ainsi qu’ au type de peau (mate, claire , très claire ..). Les crèmes solaires doivent être appliquées une demi-heure avant l’exposition et renouvelées toutes les 2 heures ou après chaque baignade . Préférez les crèmes à indice maximale pour les enfants et bébés : toujours choisir la crème à indice maximale (comme la Crème Solaire Bio Alga Maris SPF50 ), protégez-les au maximum par des vêtements, casquettes, etc. et éviter absolument l’exposition au soleil entre 12 et 16 heures .

Si vous allez vous exposer au soleil et que vous prenez des médicaments (par voie orale ou même en application sur la peau), demandez à votre pharmacien s’il n’y a pas de risque de photosensibilisation .

Les Remèdes naturels contre le coup de soleil

Afin d’apaiser la sensation de brûlure, vous pouvez utiliser différents remèdes naturels, à savoir :

L’huile de calendula bio :

Connue pour ses vertus cicatrisantes et apaisantes, elle est idéale pour les peaux fragilisées et irritées et aidera votre peau à se reconstruire. Vous pouvez appliquer une noix d’huile en massant délicatement la zone concernée et laisser poser toute une nuit.

L’argile verte :

Une fois mélangée à de l’eau, la boue obtenue permet de stopper l’inflammation et d’aider à la cicatrisation. À appliquer en cataplasme et à laisser poser deux heures avant de rincer délicatement à l’eau froide.

Les blancs d’œufs en neige :

Réalisez une texture mousseuse de blancs d’ œufs afin d’apaiser la douleur avec les propriétés calmantes des protéines.

Le bicarbonate de soude :

Appliquez des compresses trempées (dilution d’une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans 250ml d’eau froide) dans le mélange et renouvelez l’opération jusqu’à disparition de la sensation de brûlure.

Le yaourt nature :

En cataplasme, pour apaiser et rafraichir la peau; appliquer durant 15 minutes et rincer à l’eau froide délicatement.

Le jus de citron :

Aux propriétés rafraichissantes et antiseptiques, le jus de citron agit contre les coups de soleil et aide également la peau à se régénérer. Diluez un jus de citron dans de l’eau froide et appliquez en compresses. Répétez le processus jusqu’à amélioration.

L’aloe vera :

Remède naturel connu pour ses propriétés contre les brûlures, les irritations ou même les plaies superficielle, l’aloe Vera en gel s’applique sur votre peau pour allier hydratation et cicatrisation. Sa texture fraiche apaise et pénètre en profondeur.

Le miel :

Hydratant et apaisant, il va nourrir votre peau et l’empêchera de peler par la suite.

Les concombres ou le vinaigre :

Pour apaiser la brûlure consécutive au coup de soleil, vous pouvez appliquer sur la peau du jus de concombre frais ou des compresses d’eau vinaigrée (vinaigre avec un peu d’eau) qui apportent un réel soulagement.

 

Arnaud. C. (Docteur en Pharmacie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *