10 conseils de naturopathe pour gérer son stress pendant les examens

10-conseils-pour-gerer-son-stress
Merci de partager à vos connaissancesShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La fin de l’année scolaire approche, et avec elle son lot d’échéances et d’épreuves en tout genre: Baccalauréat, brevet des collèges, examen de validation final, soutenance de mémoires, il y en a pour tous les âges! Plus ou moins bien vécues selon les individus, ces épreuves sont souvent synonymes de stress, voire d’anxiété ou d’angoisse. 

Mieux appréhender ses examens, c’est possible.

Leçon en 10 conseils « naturo »

Conseil n°1 : Respirer pour apaiser son stress!

La présence d’oxygène est nécessaire au mécanisme de fabrication d’énergie par notre organisme et à l’oxygénation de nos cellules. Nous respirons de manière automatique, mais nous respirons souvent mal. La pratique de respirations conscientes profondes (ventrales) 5 minutes matin et soir est un moyen d’amplifier notre volume respiratoire et de libérer notre diaphragme, souvent « bloqué » en période de stress.

L’exercice physique est un bon moyen de décharger les tensions en période d’examen et de respirer. Inutile de se lancer dans des compétitions, ce n’est pas le moment, une demi-heure de marche rapide suffit.

Conseil n°2 : Se nourrir de bonnes choses pour préparer ses examens!

En période de préparation d’examen, on a tout intérêt à ne pas sur- solliciter notre organisme en l’épuisant par des digestions longues et fastidieuses.
Favorisez une alimentation légère et revitalisante : légumes et fruits frais, crudités, fruits oléagineux (notamment les amandes !), graines germées, algues, levure de bière, céréales légères semi-complètes ou complètes, poisson de qualité, viande blanche légère, volaille.

Limitez les repas copieux le soir, privilégiez un bon petit-déjeuner complet.
Buvez une eau de qualité faiblement minéralisée (- de 120 mg/ L de résidus à sec) pour soutenir les efforts d’élimination de votre organisme.
Evitez les fritures et les grillades, privilégiez les cuissons à la vapeur douce, au wok, à l’étouffée pour préserver les nutriments de vos aliments.

Enfin, n’oubliez pas d’apporter à votre organisme des acides gras de qualité, il en a bien besoin ! Huiles de germe de blé, noix, sésame sont particulièrement indiquées, en association avec celles d’olive, de carthame, de colza… Variez les saveurs et consommez 2 à 3 cuillères à soupe de ces huiles. Choisissez les de qualité biologique et 1ère pression à froid et bien sûr, ne les faites pas cuire (sauf l’huile d’olive).

Conseil n°3 : Dormir pour mieux réussir ses examens !

Il est impératif de dormir suffisamment et qualitativement. Passez des nuits blanches à réviser n’est, de loin, pas la meilleure des choses pour gérer votre stress. Veillez à écouter vos besoins et vos limites.
Pour ceux trop stressés pour trouver le sommeil, pensez aux huiles essentielles (2 gouttes de  Marjolaine à coquille ou de lavande vraie seront très efficaces), aux bains tièdes et relaxants (là aussi, les huiles essentielles ont leur place), aux respirations ventrales !

Une courte sieste peut aussi permettre de récupérer, et sera l’un de vos meilleurs alliés en période d’examen.

Conseil n°4 : Libérer ses émonctoires pour gérer son stress

En adoptant une alimentation allégée et nutritive, et en soutenant les processus d’élimination de l’organisme :

– favorisez votre transit intestinal par une consommation d’aliments riches en fibres, en buvant en quantité et par le mouvement.

– soulagez votre foie grâce à une alimentation hypotoxique. Pensez aux légumes soufrés (ail, oignons, échalotes, crucifères, radis noir..)

– facilitez le travail de vos reins en buvant en quantité une eau de qualité.

Si vous sentez trop surchargé, optez pour une synergie détoxifiante (Drainage Detox de Prânarom, Dépuragem chez Herbalgem…)

Conseil n°5 : Soutenir ses surrénales pour libérer son stress

En charge de la gestion des situations de stress, les surrénales jouent un rôle majeur dans la régulation hormonale (adrénaline, noradrénaline, cortisol) et elles sont fortement impactées lors de périodes de tensions, d’anxiété.

L’acérola, le bourgeon de cassis (Ribes Nigrum) ou encore l’éleuthérocoque soutiennent efficacement l’énergie des surrénales.

2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’épinette noire (Picea Mariana) en application locale soulageront également ces glandes.

Conseil n°6 : Faire le plein de vitamines et minéraux pour être plus efficace en examen

L’alimentation est la première source d’apport de vitamines et minéraux. Il est parfois nécessaire d’apporter un coup de pouce supplémentaire en se tournant vers des compléments : complexe synergique de vitamines, spiruline, Plasma de Quinton sont des choix pertinents pour vous aider dans vos révisions.

Pensez également aux complexes riches en antioxydants  à base de  ginkgo-biloba, ginseng, curcuma

Conseil n°7 : Utiliser les huiles essentielles anti stress

Les huiles essentielles ont toute leur place dans votre préparation aux examens, que ce soit pour vous stimuler ou au contraire pour vous apaiser.

Les esters ont un effet relaxant. Utilisez-les pour garder votre calme, faciliter vos temps de repos et apaiser vos inquiétudes.

Le petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium-feuilles), la lavande vraie (Lavandula Angustifolia off) à l’odeur agréable sont conseillés.

Optez pour des huiles essentielles riches en monoterpénols ou en monoterpènes pour vous donner un coup de fouet : le pin sylvestre (Pinus Sylvestris) ou le cyprès (Cupressus Sempervirens) sont des stimulants généraux puissants, la menthe poivrée (Mentha piperita) vous extirpera de votre somnolence si besoin.

Le jour de l’examen, le mélange suivant appliqué sur la pointe du sternum vous donnera vigueur, optimisme et confiance :

Pensez également aux vertus du laurier noble (Laurus nobilis) en olfactothérapie, symbole de victoire et de gloire !

Conseil n° 8 : Penser aux bourgeons et aux Fleur de Bach pour maîtriser son stress

La gemmothérapie constitue une autre aide précieuse pour préparer vos examens.

Le bourgeon de cassis (Ribes Nigrum Bg) a une action sur le système nerveux et sur les surrénales, en plus de son action drainante. L’olivier (Olea Europea JP) est utile pour un bon fonctionnement cérébral. Les jeunes pousses de romarin (Rosmarinus officinalis) ont une action anti-oxydante et circulatoire intéressante.

Le complexe Memogem améliore les facultés mémorielles et diminue la fatigue.

Les Fleurs de Bach vous accompagneront en douceur jusqu’au jour J. Selon que vous soyez envahi par la peur de l’échec (Mimulus), que le manque de confiance vous handicape (Larch) ou que vous vous sentiez débordé par les évènements (Elm), les 38 elixirs floraux vous permettent de mieux gérer vos émotions. Le jour de l’examen, pensez à avoir le complexe Rescue à portée de main pour palier à une éventuelle crise de stress.

Conseil n°9 : Être optimiste, confiant et enthousiaste pour réussir ses examens

La pensée est créatrice. Alors nourrissez-vous de pensées et de projections positives et valorisantes. Imaginez-vous après vos examens, dans un sentiment de réussite et de fierté !

Utilisez les multiples outils à votre disposition : séances de sophrologie, hypnose ericksonienne, méditation de pleine conscience, visualisation positive.

Tout simplement, faites confiance en vos ressources !

Prenez plaisir lors de vos apprentissages, soyez curieux et voyez plus loin que la simple épreuve à passer !

Sortez, passez du temps avec vos amis et en plein air afin de cultiver la joie, moteur de toutes les réussites ! Octroyez-vous des moments de détente et de plaisir !

Conseil n°10 : Lâcher prise pour se libérer du stress

Au-delà de tous les conseils cités, n’oubliez pas que quel que soit l’enjeu et l’importance que vous accordez à votre bac, votre brevet ou votre soutenance , cela reste un examen ! Prenez du recul et de la hauteur ! Il ne s’agit pas d’être laxiste mais plutôt d’accepter ses limites et ne pas surévaluer l’épreuve. Considérez la comme un passage, une ouverture vers autre chose, et non comme une finalité en soi.

Alors bon courage, c’est la dernière ligne droite !

 

Pour aller plus loin nous vous invitons à lire notre article détaillé sur l’impact du stress sur notre santé en cliquant juste ici 

Avertissement : validez vos choix de compléments alimentaires, phytothérapie et aromathérapie auprès de votre praticien de santé.

L’utilisation des huiles essentielles obéit à certaines règles de prudence, demandez conseil à votre pharmacien spécialisé.

Tous les conseils proposés ci-dessous sont des conseils généraux. Une approche individualisée est conseillée afin de répondre au mieux à vos besoins selon votre terrain.

 

Sources :

La naturopathie au quotidien, D. LEAUD-ZACHOVAL, Editions Medicis, 2011

Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, M.FAUCON, Editions Sang de la Terre et Médial, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *