Homéopathie et grossesse : comment soigner les troubles de la femme enceinte

Homeopathie-grossesse-femme-enceinte

Pendant la grossesse, les changements que subit le corps de la femme enceinte génèrent divers trou­bles pour lesquels les médicaments habituels sont souvent con­tre-indiqués. L’homéopathie peut se révéler la bonne solution pour soigner les petits maux de la grossesse.

L’homéopathie s’avère très efficace pour apaiser les jambes lourdes, les problèmes de digestion, de vomissements et de douleurs pelviennes… et éviter ainsi les antidépresseurs ou les somnifères, interdits aux femmes enceintes.

Les médicaments homéopathiques n’ont aucune toxicité chimique, ni contre indication, ni interaction avec d’autres médicaments, ni d’effet indésirable lié à la quantité de produit ingérée. Les femmes enceintes peuvent se soigner sans risque connu pour elles et leur futur enfant, mais il est préférable de demander conseils à un médecin homéopathe dès le début de la grossesse. Le médecin homéopathe choisit le médicament approprié, la dilution et le dosage appropriés à votre état de santé. La consultation initiale est longue (environ une heure) car le médecin a besoin de connaître vos symptômes et vos habitudes de vie pour établir un traitement personnalisé. La durée du traitement homéopathique varie en fonction du patient et s’étend généralement sur plusieurs mois.

 

Homéopathie pour traiter les vomissements pendant la grossesse ( premier trimestre)

Les nausées de la grossesse apparaissent lors du 1er trimestre elles peuvent être accompagnées de vomissements. On estime que 5 à 20% des femmes enceintes en souffrent, surtout le matin. Les nausées s’expliquent par la quantité importante d’hormones bêta HCG (hormone gonadotrophine chorionique) qui circulent dans le sang dès la conception. Voici des conseils pour éviter les nausées au naturel.

Ces nausées sont en général liées à une hypersensibilité aux odeurs due aux modifications hormonales. Pour limiter ces nausées, il suffit bien souvent de fractionner les repas, en s’octroyant une légère collation à 10 heures et à 16 heures, de privilégier les sucres lents dans l’alimentation, et d’éviter les sucres d’absorption rapide, comme les confitures ou les  sodas.

  • Cocculus Indicus 5 ch : les nausées apparaissent à la vue et à l’odeur des aliments, et sont aggravées dans les transports : voiture, train…4 à 5 prises par jour.
  • Ipeca 4 ch: Les nausées sont importantes, elles ne sont pas soulagées par les vomissements, et s’accompagnent d’éructations. La langue reste propre, la salivation est augmentée. 4 à 5 prises par jour.
  • Symphoricarpus Racemosus 4 ch: les nausées sont aggravées au moindre mouvement, et s’accompagnent fréquemment de malaises et vertiges. 4 à 5 prises par jour.
  • Nux vomica 4 ch : les nausées sont calmées par les vomissements. La langue est blanche. 4 à 5 prises par jour.
  • Ignatia Amara 4 ch: les nausées sont aggravées à la vue et à l’odeur des aliments. Elles sont améliorées en mangeant. La future maman est souvent nerveuse et anxieuse. 4 à 5 prises par jour.
  • Sepia Officinalis 9 ch: les nausées sont aggravées à la vue des aliments, par les odeurs, et à l’idée de manger. On retrouve fréquemment associés : une constipation, des hémorroïdes et un masque de grossesse. une prise par jour le soir.

 

Homéopathie pour soigner les jambes lourdes pendant la grossesse (deuxième trimestre)

 

Homéopathie pour soigner les douleurs pelviennes pendant la grossesse (troisième trimestre)

Pendant le troisième trimestre de la grossesses, la femme enceinte doit prendre le temps de couver son bébé de préférence allongée sur le côté gauche pour favoriser la circulation sanguine et éviter les douleurs abdominales.

Le caractère de la douleur pelvienne est essentiel : il s’agit d’une douleur pelvienne diffuse, variable dans son intensité et son irradiation. La douelur pelvienne pendant la grossesse débute souvent le matin et se majore progressivement à la station debout, aux efforts, à la marche. Parmi les divers facteurs d’intensification de la douleur le plus important est certainement la position debout.

 

Sources

1-Homéopathie et grossesse : duo de choc

http://www.magicmaman.com/,homeopathie-et-grossesse-duo-de-choc,2701364,3354904.asp

2- Trousse homéopathique de la femme enceinte

https://www.homeophyto.com/grossesse-liste-homeo

3- Maux de grossesse et homéopathie

http://www.e-sante.fr/maux-grossesse-pensez-homeopathie/actualite/943

4- Les traitements homéopathiques anti-jambes lourdes

https://jambes-lourdes.ooreka.fr/comprendre/jambes-lourdes-homeopathie

5- Grossesse réussie avec l’homéopathie

http://www.xn--homopathie-d7a.com/pathologies/grossesse.html

6- Homéopathie et douleurs pelviennes chroniques

http://www.editions-narayana.fr/homeopathie/pdf/Homeopathie-et-douleurs-pelviennes-chroniques-Fabienne-Donner.11886_2Les_douleurs_cycliques_et_Nux_Vomica.pdf

 

 

 

Parlez-en autour de vous !
Ce contenu a été publié dans Homéopathie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Homéopathie et grossesse : comment soigner les troubles de la femme enceinte

  1. défibril.fr dit :

    Bonjour,
    Bien évidemment, la grossesse est une période plus ou moins difficile à supporter pour la plupart des femmes. Durant ce moment, elles ont besoin d’un soin approché. Heureusement, votre blog apporte des conseils et dévoile tous les secrets des soins pour les femmes enceintes. C’est très bien de votre part, merci infiniment.

    Perline

  2. Julio dit :

    L’homéopathie pendant la grossesse de ma femme lui a permis d’éviter bien des maux, à privilégier donc par rapport aux médicaments pouvant agresser le foie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>