Comment lutter contre les coups de fatigue de la rentrée scolaire ?

coups de fatigue de la rentrée

Ça y est, nos petits loups ont repris le chemin de l’école… Les premiers jours sont souvent les plus difficiles car il faut bousculer à la fois son rythme de vie et sa routine ! Nouvelle classe, nouvelle école pour certains, sans oublier les protocoles sanitaires qui évoluent rapidement. Autant de bouleversements qui mettent fin à l’insouciance des vacances scolaires. Grasses matinées et jeux laissent désormais la place aux trajets jusqu’à l’école et aux très redoutés devoirs à la maison. De plus, avec les longues journées assis en classe, à assimiler et mémoriser les cours, il y a de quoi épuiser et stresser les plus jeunes. Alors, comment aider nos têtes blondes à combattre la fatigue et faire le plein d’énergie ?

Respecter les bases : une alimentation saine, des activités physiques régulières et suffisamment de repos. Pour se faire, les compléments alimentaires sont vos alliés. Aussi, prenez conseils auprès de votre médecin ou votre pharmacien et suivez nos recommandations. Elles éloigneront la fatigue et remettront votre tribu d’aplomb !

Soignez l’assiette de vos enfants pour combattre la fatigue

Une alimentation saine est une condition sine qua non, pour puiser l’énergie nécessaire aux journées d’école. Il faut alors que l’assiette soit saine, équilibrée et suffisante pour un apport d’énergie optimal. Parmi les nutriments et oligo-éléments à privilégier, on citera les vitamines et minéraux liés à la croissance et au système nerveux que sont calcium, fer, zinc, phosphore, magnésium, vitamines C, D, B1 et B6. Vous les retrouverez dans les fruits et légumes, les produits céréaliers ainsi que les produits laitiers.

Misez aussi sur les oméga 3, indispensables au développement du cerveau de l’enfant et au bon fonctionnement de ses cellules. Un bon apport en oméga 3 est gage d’une excellente acuité visuelle, tout en stimulant la concentration et la mémoire. Les poissons gras (saumon, maquereau, anchois et sardines), mais aussi les œufs, le soja, la margarine en contiennent en grande quantité.

De même, pour rester en super forme pour affronter la nouvelle cadence de vie, un apport supplémentaire en oméga 6 est une très bonne idée. Car ces acides gras boostent le système
immunitaire et favorisent la « bonne » coagulation sanguine. Pour cela, pensez à intégrer du soja, du maïs, un filet d’huile de carthame ou d’huile de tournesol dans les menus de vos petits loups. Les noix et graines, la viande, la volaille, le poisson et les œufs sont aussi d’excellentes sources d’oméga 6.

Enfin, il y a Azinc Vitalité Junior Fraise ARKOPHARMA 30 comprimés à croquer pour enfants, un complément alimentaire tonifiant, spécialement élaboré pour faire le plein de :

  • Tonus : les vitamines B2, B3, B5, B6, B9, B12, C, le fer et le magnésium aident à réduire la fatigue.
  • Concentration : les vitamines B1, B3, B6, B8, B9, B12, C et le magnésium assurent le maintien des fonctions psychologiques normales, en agissant notamment sur la concentration et la mémoire.
  • Croissance : la vitamine D et le phosphore sont nécessaires à la croissance et au développement osseux des enfants.

Encouragez-les à faire de l’exercice pour lutter contre la fatigue

Contrairement à une idée reçue, se dépenser aide à combattre la fatigue. En effet, les activités physiques ou sportives nous aident à produire de l’oxygène, elle-même indispensable à la formation d’ATP (Adénosine-TriphosPhate). Cette molécule permet au corps d’emmagasiner et transporter l’énergie. Sans parler des autres effets bénéfiques : euphorisant, relaxant, détoxifiant… La recette gagnante pour se libérer de la fatigue ! En s’habituant à fournir des efforts ponctuels à intervalles réguliers, le corps de l’enfant gagne en résistance face à la fatigue. Aussi, faites-le bouger (marche d’une dizaine de minutes par jour, sortie à vélo, hula hoop dans le jardin…)

Organiser le coucher pour des nuits vraiment reposantes

Là encore, des astuces permettent d’avoir un sommeil de qualité, véritablement réparateur. La première étant l’alimentation : des dîners légers facilitent l’endormissement. Les excitants comme le sucre, le chocolat, le thé, les boissons énergisantes sont à proscrire. Il convient alors d’établir un rituel calme et rassurant : bannissez les écrans au moins 30mn avant le coucher car ils stimulent l’enfant. Enfin, le plus important : une heure de coucher R-É-G-U-L-I-È-R-E.

Selon une étude publiée dans le journal Sleep Health : The Official Journal of the National Sleep Foundation, les durées de sommeil recommandées pour la santé, la performance et la sécurité des
jeunes sont de : 10 à 13 heures pour les 3-5 ans ; 9 à 11 heures pour les 6-13 ans et 8 à 10 heures pour les 14-17 ans.

Planifiez pour éviter le stress

Préparer la journée d’école dès la veille épargnera du stress inutile pour les parents comme leurs progénitures :

  • Ranger le sac à dos une fois les devoirs achevés, y placer toutes les affaires des cours du lendemain. N’hésitez pas faire participer l’enfant, pour qu’ensuite, il puisse le faire tout seul.
  • Choisir la tenue à porter, chaussures, chaussettes et sous-vêtements inclus.
  • Fixer une heure stricte pour le coucher et le réveil pour créer une routine et des repères.
  • Mettre en place un rituel du matin : se laver – prendre le petit déjeuner – se brosser les dents et les cheveux…
  • Avoir un calendrier pour les diverses activités et s’y tenir autant que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.