Découvrez le protocole paléo AIP pour apprendre à gérer vos symptômes

AIP

Le protocole AIP est un régime alimentaire d’élimination à court terme. Cette méthode permet ainsi aux personnes atteintes de maladies auto-immunes de déterminer si elles ont des allergies ou sensibilités alimentaires. Ce régime dit « Paléo AIP », aide à augmenter la qualité nutritionnelle des assiettes, au quotidien. En conséquence, la flore intestinale, ainsi que le corps tout entier, retrouvent un état d’équilibre : De fait, l’inflammation générale, les douleurs chroniques, de même que les symptômes des maladies auto-immunes régressent.

AIP, qu’est ce que ça veut dire ?

A.I.P, c’est « autoimmune protocol » en anglais. Autrement dit, le protocole de gestion des maladies auto-immunes & inflammatoires chroniques.

La  création de ce concept alimentaire est attribuée au Docteur Loren Cordain, en 2011. En effet, ce scientifique a notamment découvert que l’alimentation pouvait générer de l’inflammation particulièrement chez les personnes souffrant de maladies auto-immunes.

Le régime paléo ou paléolithique fait parler de lui depuis plusieurs années déjà. Il se base sur le modèle alimentaire de nos ancêtres : Il s’agit de ne consommer que des produits bruts, non transformés. Le but d’un régime Paléo est de revenir à une façon de manger qui ressemble davantage à ce que mangeaient les premiers humains à l’ère paléolithique . Le raisonnement de ce régime alimentaire est que le corps humain est génétiquement inadapté à l’alimentation moderne, qui a émergé avec les pratiques agricoles – une idée connue sous le nom d’hypothèse de discordance.

Le protocole AIP en quelques points

L’approche Paléo AIP est en définitive une formidable boite à outils. Cette marche à suivre 100% individualisée permet de comprendre :

  • Ce qui se passe dans notre corps lorsque nous consommons des aliments qui ne nous conviennent pas
  • L’impact de notre mode de vie sur la santé
  • L’importance de notre cadre de vie quotidien (environnement, famille, travail)

Le protocole AIP est une prise en charge globale. Cette approche, dite holistique prend en compte la personne dans son intégralité (alimentation, sommeil, stress et cadre de vie).

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?

Les maladies auto-immunes sont causées par un dysfonctionnement du système immunitaire. En conséquence, le corps s’attaque à ses propres composants, comme s’il s’agissait de virus, bactéries ou parasites. Les anticorps sont une partie importante du système immunitaire; capables de reconnaitre des protéines spécifiques dans les cellules étrangères, telles que les agents pathogènes. En se liant à eux, ils signalent aux cellules immunitaires qu’il y a quelque chose à attaquer.

Dans les maladies auto-immunes, le corps produit accidentellement des anticorps qui reconnaissent non seulement les protéines étrangères, mais aussi les propres protéines de l’individu concerné. On les appelle des auto-anticorps (des anticorps qui ciblent le « soi »). En résumé, la formation d’anticorps contre les propres tissus de l’organisme est la première étape dans le développement des maladies auto-immunes.

Quel est le lien entre mon alimentation, mon ventre et mon système immunitaire ?

Les régimes alimentaires peu variés et pauvres en nutriments (les aliments ultra-transformés) peuvent nuire au bon fonctionnement du système immunitaire. On pense également qu’un mode d’alimentation riche en sucre raffiné ainsi qu’en viande rouge mais pauvre en fruits et légumes peut avoir un impact négatif sur les micro-organismes intestinaux sains.

Par conséquent, cela peut entrainer une inflammation chronique de l’intestin mais également une réponse immunitaire inadaptée; effectivement, 70% des cellules immunitaires sont situées dans l’intestin.

Pourquoi choisir la méthode AIP, parmi tant d’autres modes alimentaires ?

La méthode AIP est utilisée depuis plusieurs années déjà outre-Atlantique. Les principes de base de ce mode alimentaire sont les suivants:

Élimination des aliments pouvant :

  • Entrainer une importante réponse immunitaire
  • Fragiliser durablement la barrière intestinale
  • Déclencher des dérèglements hormonaux à long terme

Diversification de l’alimentation ! Pour ce faire, il est conseillé de :

  • Faire le plein de nutriments grâce à une alimentation adaptée
  • Équilibrer le microbiote intestinal à l’aide des probiotiques naturellement présents dans certains aliments

Création d’un mode alimentaire 100% individualisé & adapté au profil de chacun

  • Utiliser un protocole innovant
  • Personnaliser son alimentation de A à Z
  • Trouver son équilibre.

 

Xoxo, Elodie. Naturopathe & coach Paléo AIP

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16029676/ 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5647120/

https://www.mdpi.com/2072-6643/11/6/1239

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.