Renforcez vos défenses immunitaires grâce à la Phytothérapie

Défenses immunitaires

Le froid et lesmicrobesde l’hiver mettent vos défenses immunitaires à rude épreuve. Rhumes, angines, rhinopharyngite, grippe…, nombreux sont les maux auxquels l’organisme doit faire face. Afin de renforcer vos défenses immunitaires, votre pharmacie vous conseil afin de bien utiliser les médecines naturelles. La phytothérapie (santé par les plantes) a des applications précises qui peuvent améliorer votre santé au quotidien, notamment renforcer votre système immunitaire. Découvrez à travers cet article les différents moyen de renforcer votre système immunitaire à l’aide de remèdes naturels tels que l’échinacée, le ginseng, le sureau noir, la spiruline, l’argousier, l’extrait de pépin de pamplemousse.

L’ échinacée

L’échinacée est une plante originaire d’Amérique du Nord utilisée pour son action immunostimulante supposée dans la prévention et le traitement des rhumes, de la grippe et des infections respiratoires.

C’est la première plante recommandée par les médecins phytothérapeutes dans la prévention des infections et des épisodes de récidive. Originaire d’Amérique du Nord, les Comanche et les Sioux l’utilisaient pour guérir les plaies infectées ou les morsures de serpent. Plus tard, au XIXe siècle, elle est importée en Europe, puis cultivée sur le continent. Depuis que les bactéries font de la résistance aux antibiotiques, elle fait l’objet d’un grand regain d’intérêt.

De nombreuses études ont d’ailleurs cherché à comprendre son mécanisme d’action. Celui-ci demeure complexe – à l’image de notre système immunitaire, car l’échinacée agit sur plusieurs domaines : stimulation des macrophages (cellules tueuses de toxines et d’intrus), augmentation du nombre de globules blancs, protection des cellules saines contre les germes, etc. C’est surtout sous forme d’EPS qu’elle serait le plus efficace, de 6 à 8 semaines maximum, car au long cours elle diminue au contraire l’immunité. Contre-indications pour certaines maladies (maladies auto-immunes, VIH/sida, etc.) ou dans certains traitements (corticoïdes, chimiothérapie, etc.)

Le ginseng

D’origine asiatique, le ginseng exerce une action tonique générale sur l’organisme. Il a la réputation de stimuler les défenses immunitaires et donc d’aider l’organisme à se défendre contre les agressions et les déséquilibres. Le ginseng se présente sous la forme de poudre de racines séchées (en gélules) ou de racines entières utilisées en décoction. On recommande classiquement une dose quotidienne de 0,5 à 2g, voire 4g selon l’espèce, chaque cure ne devant pas excéder trois mois.

Le Sureau

Le sureau est un arbuste n’excédant pas 6 mètres de haut au tronc et aux branches caractérisés par une moelle blanche épaisse. Il possède des feuilles caduques composées de 5 à 7 folioles et de minuscules fleurs blanches et odorantes disposées en corymbe. Le fruit est une baie noire et ronde. La partie utilisées en médecine est le fruit. Le sureau noir peut être utile dans le cas entres autres pour soulager et même soigner des maladies immunitaires. On peut utiliser les baies de sureau (Sambucus nigra) chez l’enfant. Elle est non seulement immunostimulante, elle est aussi antivirale. Les enfants l’adorent sous forme de sirop ou d’EPS. A prendre ces plantes toutes les 2 heures jusqu’à la fin de l’infection. Les prises rapprochées sont essentielles pour une efficacité maximale.

  • Chez l’adulte, 1 cuillère-à-café de teinture d’échinacée toutes les 2 heures dans un peu d’eau jusqu’à 5 prises par jour.
  • Chez l’enfant, 1/2 cuillère-à-café de sirop ou d’EPS de baies de sureau toutes les 2 heures dans un peu d’eau jusqu’à 5 prises par jour.

La spiruline

La spiruline convient à tout le monde. Recommandée pour les personnes ayant de l’activité physique et intellectuelle, pour les sportifs, en cas de grossesse et pour l’allaitement, en accompagnement d’un programme minceur, aux végétariens, pour les enfants et les personnes âgées : la spiruline est ainsi consommable par tous. Les bienfaits de la spiruline sont nombreux et variés, notamment la spiruline est utilisée en comprimés afin de diminuer le stress et renforce les défenses immunitaires. La spiruline est préconisée pendant un jeûne ou un régime d’élimination des toxines (détoxination) afin de renforcer les défenses immunitaires et d’améliorer le bien-être général. Parce qu’elle est riche en antioxydants, la spiruline bio en gélules est efficace pour lutter contre les troubles liés à l’oxydation cellulaire.

Il est recommandé de prendre 4 comprimés de spiruline bio par jour et de veiller à avoir une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. La spiruline sera très utile aux futures mamans ou après la grossesse pour reconstituer leur capital santé et retrouver rapidement la ligne sans souffrir de carence.

L’extrait de pépin de pamplemousse

Sous forme liquide, l’extrait de pamplemousse est un antibiotique naturel qui augmente la résistance de l’organisme. L’EPP contient notamment de la vitamine C qui renforce les défenses immunitaires et joue le rôle d’un véritable antifatigue et de la vitamine E, qui protège du vieillissement prématuré. L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est depuis une quinzaine d’années le meilleur antibiotique naturel. Et l’on a raison de le considérer comme tel.

Depuis les travaux du Dr Jacob Harich qui l’ont popularisé dans les années 80/90, on n’a pas trouvé mieux. Comme on peut le lire dans le livre Secrets et Merveilles du Pamplemousse (aux Ed. Médicis), l’un des nombreux ouvrages qui ont été consacrés au sujet depuis le début des années 90, l”huile de pépin de pamplemousse a un effet équivalent ou supérieur aux antibiotiques et antimycotiques les plus puissants. Prouvé par des équipes de recherches internationales lors de tests comparatifs.

L’argousier

Les fruits de l’argousier sont exceptionnellement riches en vitamine C, avec une concentration 5 fois supérieure à celle du kiwi et 30 fois supérieure à celle de l’orange ! La vitamine C stimule le système immunitaire; la vitamine E réduit le risque d’infection. Il est conseillé d’utiliser du sirop d’argousier et du jus d’argousier afin de renforcer vos défenses immunitaires pour les personnes fatiguées, surmenées ou convalescentes, les enfants scolarisés, les sportifs et les fumeurs – mais également à l’automne, pour fortifier l’organisme et vous préparer à affronter la saison froide.

Le jus d’argousier se boit dilué dans un verre d’eau ou un jus de fruit à raison d’1 cuiller à soupe de jus 2 à 3 fois par jour avant les repas, pendant 3 à 6 semaines. Le sirop d’argousierest préparé à partir de jus de bais extrait de manière à recueillir les substances actives. Riche en vitamine C naturelle et en Bêta-carotène, il aide notamment l’organisme à lutter contre l’effet des radicaux libres. C’est un excellent tonique qui aide l’organisme à retrouver sa vitalité et à renforcer ses défenses naturelles.

 

Arnaud. C. (Docteur en Pharmacie)

4 commentaires sur “Renforcez vos défenses immunitaires grâce à la Phytothérapie

  1. Bonjour
    J’ai une DMLA exudative et une sclerodermie, je souhaiterais prendre du jus D’argousier et des gélules de fruits et de pulpes D’argousier, je me demande si je ne vais pas accentuer la maladie?
    Pourtant vu ma sécheresse de la bouche, cette pLante me serait d’un grand secours
    Merci de votre aide
    Mic.F

    1. Bonjour, vous pouvez prendre de l’argousier en toute sérénité. L’argousier n’accentuera pas vos pathologies mais au contraire, contribuera à l’amélioration de vos symptômes.
      Les baies d’argousier ont un effet protecteur contre la dégénérescence rétinienne. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés à la dégénérescence rétinienne induite par la lumière visible, qui est due à une exposition trop importante à la lumière, à l’origine de dommages importants au niveau de la rétine et de la vision. Leur analyse a montré que les proanthocyanidines des baies d’argousier ont permis de maintenir la structure rétinienne ainsi que d’améliorer les changements induits par l’exposition à la lumière. Pour la sclérodermie, la teneur élevé en vitamine C des baies d’argousier redonnera de l’élasticité à votre épiderme grâce à la production de collagène que favorise la vitamine C. De plus, les graines d’argousier contiennent de l’acide gamma linoléique qui réduit la survenue des réactions inflammatoires.

      Cordialement.

  2. Bonjour, je voudrais juste savoir si je peux prendre de l’EPP en même temps que la spiruline et la vitamine D3 car j’ai appris qu’il ne faut pas consommer l’EPP si on prend des médicaments, même homéopathiques, ni des compléments alimentaires. Alors je ne sais pas quoi faire. Je vous remercie d’avance pour votre réponse et vous souhaite une belle journée. Cordialement. Anne

    1. Bonjour,
      L’EPP est déconseillé en cas de prise d’anti-coagulant. En revanche, il peut être prit en association à un traitement homéopathique ou un complément alimentaire.
      Bonne journée.
      Célia – Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *