Lutter contre l’ostéoporose grâce à la naturopathie

ostéoporose

L’ostéologie est la partie de la médecine qui s’occupe des pathologies osseuses; c’est l’étude des os. Ainsi, l’ostéoporose est une pathologie du système musculo-squelettique; c’est une atteinte osseuse.

Les os jouent un rôle important dans :

  • La charpente de l’organisme
  • Le soutien des tissus mous et la protection viscérale
  • Les mouvements et la posture
  • Le développement des cellules sanguines (hématopoïèse) dans la moelle osseuse rouge des os plats

Les os sont constitués à 70 % de sels minéraux qui leur confèrent rigidité et fermeté, ainsi que de matière organique comprenant du tissu adipeux, des protéines et des composants biochimiques cellulaires. Par conséquent, il est important de maintenir une calcémie constante. En effet, lorsque la destruction du tissu osseux dépasse sa synthèse, la densité osseuse diminue. Les cellules d’intérêt sont les ostéoblastes (jeunes cellules osseuses qui jouent un rôle dans la structure osseuse) qui sont attaquées par les ostéoclastes (cellules destructrices qui entraînent la résorption de l’os et sa destruction pour récupérer les sels minéraux). La pathologie qui en résulte est par conséquent l’ostéopénie ou l’ostéoporose.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie métabolique qui affecte notamment la structure du tissu osseux, avec diminution de la masse osseuse due au processus normal de vieillissement.

On distingue donc deux types d’ostéoporose :

L’ostéoporose primitive :

Elle représente 95% des cas.

  • Type I de l’ostéoporose primitive :

Elle atteint essentiellement les femmes entre 51 et 75 ans suite à la perte d’œstrogènes qui augmenterait l’activité des ostéoclastes (cellules destructrices de la matière osseuse).

  • Type II de l’ostéoporose primitive :

Encore appelée « ostéoporose sénile », elle affecte aussi bien les hommes que les femmes à partir de 70 ans.

L’ostéoporose secondaire :

Elle représente 5% des cas : pathologie secondaire à certaines pathologies comme l’insuffisance rénale chronique, l’hyperthyroïdie, un hypogonadisme ou à la prise de médicaments comme les corticoïdes, les barbituriques, les héparines. L’alcool et le tabac accélèrent par ailleurs la perte osseuse (cyphoses, cyphoscolioses).

Ses principales causes sont diverses; elles peuvent être due à l’âge et le vieillissement, au sexe féminin, à la consommation excessive de tabac et d’alcool, à l’absence d’activité physique, à une carence en vitamine D et/ou en calcium, à une prédisposition génétique, à la ménopause (en particulier précoce), à une corticothérapie sur une durée supérieure à 3 mois, ou encore à certaines pathologies endocriniennes (hyperparathyroïdies, hyperthyroïdies).

Quelques conseils naturopathiques en cas d’ostéoporose diagnostiquée

  • Avoir un apport calcique suffisant dès le plus jeune âge
  • Prendre du silicium
  • Faire un apport alimentaire suffisant en vitamine D
    • Beurre
    • Champignons
    • Céréales
    • Huile de foie de morue 250,00 µg
    • Hareng fumé 22,00 µg
    • Pilchard sauce tomate en boîte (conserve) 14,00 µg
    • Bouillon de légumes déshydraté 13,80 µg
    • Maquereau frit 12,30 µg
    • Sardine grillée 12,30 µg
    • Tilapia du Nil d’élevage cru 12,20 µg
    • Anchois cru 11,00 µg
    • Truite arc-en-ciel d’élevage cuite au four 11,00 µg
    • Sardine à l’huile d’olive 10,80 µg
  • Faire de l’exercice physique
  • Limiter, voire arrêter, la prise de tabac et d’alcool
  • Éviter les régimes amaigrissants trop restrictifs en produits laitiers et en protéines
  • Associer du calcium avec de la vitamine D3
  • Éviter le thé et le café si prise du médicament « alendronate » (la caféine peut inhiber l’absorption de l’alendronate prescrit contre l’ostéoporose)

Quelles plantes prendre en cas d’ostéoporose ?   

La Prêle des champs (EPS) :

Cette plante étant naturellement composée de silicium et de potassium possède de fait une propriété reminéralisante utilisable par conséquent dans la consolidation des fractures, la fragilité osseuse, l’ostéoporose post-ménopausique, les crampes et la spasmophilie.

Le Bambou (TM) :

Riche en silice à plus de 92%, le bambou est un reminéralisant indiqué dans l’ostéoporose.

Le Pin sylvestre (Bourgeons) :

Le bourgeon de Pin sylvestre a une action régénératrice sur les tissus durs (os et cartilages). Il est généralement indiqué dans l’arthrose et l’ostéoporose.

Le Pin de Montagne (TM de bourgeons) :

L’Alfalfa (EPS) :

La luzerne est essentiellement chargée en sels minéraux et en silicium naturellement, c’est une plante reminéralisante.

 

 

Clémentine. M.
Rédactrice d’articles scientifiques
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

2 commentaires sur “Lutter contre l’ostéoporose grâce à la naturopathie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.