Traiter les troubles du sommeil de façon naturelle grâce à l’homéopathie

troubles du sommeil

Les troubles du sommeil altèrent considérablement la qualité de vie. De ce fait, l’insomnie représente un motif fréquent de consultation ou de demande de conseils à l’officine. Si les molécules à prescription médicale sont nombreuses, leur utilisation doit être limitée pour éviter toute accoutumance. Au comptoir de votre pharmacie, des mesures d’hygiène de vie ou des alternatives thérapeutiques peuvent être proposées.

Le sommeil est un état particulier du système nerveux central, alternant chez l’homme de manière cyclique avec l’éveil. L’alternance veille-sommeil s’acquiert progressivement après la naissance, résultant de deux phénomènes : l’homéostasie du sommeil ou la pression de sommeil (une diminution du temps de sommeil augmente la propension à s’endormir et inversement, un excès de sommeil gêne l’endormissement) et le rythme circadien du sommeil, sous la dépendance d’une horloge biologique, avec une synchronisation par des facteurs externes.

Pourquoi est-il important de prendre soin de la qualité de son sommeil ?

Les conséquences d’un manque de sommeil s’observent aisément en pharmacie ou dans les cabinets médicaux, où l’on ne compte plus le nombre de patients souffrant de troubles du sommeil ou d’un stress excessif. La France, notamment, est malheureusement la deuxième plus grosse consommatrice de benzodiazépines, ce qui est extrêmement angoissant quand on connaît les risques liés à une utilisation prolongée de ces molécules.

Paradoxalement, de plus en plus de patients perdent confiance en l’allopathie suite aux différents scandales de ces dernières années. Ces patients se tournent donc souvent vers les thérapeutiques naturelles pour tenter de retrouver sérénité et sommeil. Parmi ces dernières, l’homéopathie.

L’homéopathie est en effet très efficaces dans ce domaine et permettra de retrouver le bien-être et le sommeil tout en entraînant bien moins d’effets secondaires que les anxiolytiques et hypnotiques.

Les insomnies sont des troubles réguliers qui, pour être diagnostiqués en tant que tels, doivent survenir au moins trois fois par semaine et ce depuis plus d’un mois. On parle, dans le cas contraire, de « mauvaises nuits ». Les insomnies se manifestent de trois manières non exclusives les unes des autres :

  • Retard dans la survenue du sommeil d’au moins 30 minutes
  • Réveils nocturnes (au moins deux par nuit) qui donnent lieu à des difficultés d’endormissement
  • Réveil précoce, d’au moins une heure par rapport à l’heure prévue

Ce manque de sommeil a des répercussions le lendemain, l’organisme n’ayant pas bénéficié de toutes les réparations nécessaires à un fonctionnement optimal pendant la nuit : fatigue ; troubles de la concentration et de l’humeur…

Quelques traitements homéopathiques pour lutter contre les troubles du sommeil

Insomnie d’endormissement :

Cette souche est indiquée dans les suites de mauvaises nouvelles, le trac d’anticipation avec inhibition et l’aggravation des symptôme par la crainte de ne pas s’endormir.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Efficace dans les suites d’émotions, de chagrins, avec comportement paradoxal, hypersensibilité ou encore spasmes (boule dans la gorge, sanglot, nœud à l’estomac).

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Utilisée en cas d’hyperidéation, à la suite d’émotions vives ou joyeuses.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Réveils nocturnes :

Cette souche est utilisée en cas de réveil nocturne entre minuit et 1 heure du matin, avec angoisses, sensation de mort imminente, intensité et brutalité.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Efficace dans les difficultés d’endormissement avec réveil vers 3 heure du matin accompagné de préoccupations, de sensibilité aux bruits, ainsi que de surmenage.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Cauchemars :

Utile en cas de cauchemars et d’agitation, de colère, de violence et de jalousie.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Utilisée en cas d’anxiété, de peur de la solitude, de peur de l’obscurité, de cauchemars. Utile également pour les personnes qui parlent en dormant, en cas de terreurs nocturnes ou aux personnes qui ont besoin d’une veilleuse ou d’une lumière diffuse pour dormir.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

Souche efficace en cas de cauchemars, d’agitation des mains le jour, pour les personnes qui parlent en dormant ou qui grincent des dents la nuit.

Posologie : Prendre 5 granules avant le repas du soir et au coucher. À renouveler en cas de réveil nocturne.

 

 

Clémentine. M.
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomédecine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *