Fini la gueule de bois les lendemains de soirée !

gueule de bois

Rassemblements heureux ou célébrations de bonnes nouvelles, les occasions de passer des soirées arrosées ne manquent pas. Tout cela est bien joli jusqu’au moment où la rigolade se transforme en un vrai cauchemar car au réveil, la gueule de bois vous rattrape. Plutôt que d’incriminer « ce dernier verre » qui pouvait être évité, suivez nos conseils.

Pourquoi a-t-on la gueule de bois ?

L’expression « gueule de bois » faisait référence, au début de son utilisation, à une seule symptôme de l’intoxication alcoolique. En effet, quelques heures après une consommation excessive d’alcool, la bouche et tout le système digestif sont aussi secs et lourds que le bois.  Aujourd’hui nous utilisons cette expression pour désigner toute l’odieuse impression du lendemain de cuite, c’est-à-dire les hauts-le-cœurs accompagnés de brûlures d’estomac, les vertiges, les maux de crâne monstres et la fatigue généralement suivie de confusions des sens.

Le dérèglement de tout l’organisme après une consommation excessive d’alcool est le résultat d’un mécanisme tellement complexe que certains symptômes n’ont pas encore de causes tout à fait définies. Ce que nous savons, c’est que notre corps considère l’alcool comme une toxine. De fait,  sa consommation est considérée comme un empoisonnement. Effectivement, le corps procède automatiquement à un sevrage. Et c’est là que réside tout le désordre physiologique. Néanmoins, la déshydratation sévère résulte d’une tentative d’élimination des toxines par notre organisme en encourageant nos reins à procéder à des mictions excessives. Les gènes d’estomac et les nausées sont, quant à eux, le résultat d’une irritation directe des muqueuses et d’une extrême sollicitation du foie pendant la digestion.

Comportements à adopter au lendemain d’une soirée trop alcoolisée

Les potions magiques pour vaincre totalement les gueules de bois ne sont que des mythes. Nous devons patienter et laisser l’organisme éliminer les toxines de manière naturelle. Toutefois, nous pouvons adoucir ce calvaire et accélérer le processus en soutenant notre corps avec des gestes basiques. La consommation d’eau et de tisanes hépatiques est par exemple fortement recommandée. Du bouillon salé, quelques pains grillés ou tout autre aliment facile à digérer sont également préconisés. Pour les maux de tête, de l’ibuprofène ou tout autre médicament générique feront pratiquement l’affaire.

Anticipez votre corps

Bien que les méthodes miracles soient inexistantes, nous pouvons quand même devancer le mal. La stratégie la plus sûre est évidemment l’abstinence ou, tout au plus, la modération. Mais si les circonstances ne vous le permettent pas, Alcoool Boisson pour les lendemains de soirée difficile vous aidera grandement à enrayer certains troubles liés à la gueule de bois. Unique, 100% naturelle et efficace, cette boisson anti gueule de bois catalyse la réponse naturelle du corps pour lui permettre un lendemain de soirée moins difficile. Prenez-le quand vous le désirez ; pendant la soirée, avant de dormir ou après le premier verre.

Julie, Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.