La Spiruline, une algue naturellement hyperprotéinée

Merci de partager à vos connaissancesShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Originaire des lacs du Tchad, et actuellement cultivée en bassins, la spiruline est particulièrement recommandée pour sa richesse en nutriments.

Il existe donc quatre familles d’algues : les vertes (Chlorophyceae), les brunes (Phaeophyceae), les rouges (Rhodophyceae) et les bleues (Cyanophyceae).

 

Présentation :

Les algues bleues ont plutôt tendance à être terrestres et de très petite taille. Les cyanophycées sont d’abord des bactéries procaryotes. Elles jouent un rôle important dans la photosynthèse e, transforment l’énergie et fixent le CO2 et libèrent l’O2. Certaines peuvent d’ailleurs fixer le diazote. Il est effectivement intéressant de savoir qu’elles ont contribué à la vie sur Terre par leur production d’O2 par photosynthèse. Elles sont également responsables de la grande oxydation il y a environ 2 milliards d’années. Elles ont notamment contribué au premier puit biologique de carbone, et sont capables de produire du calcaire.

La spiruline est aussi la nourriture traditionnelle des Kanembous du Tchad et témoignage de consommation par les Aztèques, les Incas et les pré-Incas, rapportés par les conquistadors. Elle est l’un des plus anciens micro-organismes vivants de notre planète. Considéré le plus souvent comme une microalgue, la spiruline est plus précisément une cyanobactérie. Elle possède un système de photosynthèse, c’est-à-dire qu’elle utilise, comme les plantes, l’énergie solaire pour synthétiser ses molécules organiques. Elle capte donc la lumière grâce à deux pigments : la Chlorophylle (vert) et la Phycocyanine (bleu rouge).

Depuis les années 70, la spiruline est considérée comme un aliment de santé et un complément alimentaire. Cette nouvelle utilisation a amené les scientifiques à s’intéresser à cette cyanobactérie aux multiples vertus.

Pour se développer la spiruline a besoin d’eau douce, de sels minéraux et de soleil. La Phycocyanine se caractérise par sa couleur bleue-rouge unique. C’est le principal pigment de la spiruline et également le plus actif.

Dans la spiruline sèche, la Phycocyanine est présente qu’à 15% et nécessite une phase de digestion conséquente avant d’être assimilée. Ainsi, les bienfaits de la phycocyanine à partir d’une
spiruline sèche sont moindres. Les paillettes, comprimés et autres formes de spiruline sèche ne permettent pas d’assimiler facilement la phycocyanine. Une phase de digestion est nécessaire afin d’accéder à la molécule active ce qui implique une perte de 30 à 40% de l’apport.

Carte d’identité :

  • Prénom : Spiruline
  • Nom de famille botanique : Cyanophyceae
  • Surnom : Algue bleue
  • Molécule active : Phycocyanine
  • Formes galéniques disponibles : En poudre, en paillette, en comprimés ou en gélules
  • Dosages usuels : 2 à 10 grammes par jour

 

Composants principaux de la plante :

  • Protéines (60 à 70 %) de bonne qualité (plus riche en protéines que la viande) avec acides aminés branchés
  • Polysaccharides de poids moléculaire élevé : immolina
  • Acides nucléiques (30 % d’ADN et 70 % d’ARN)
  • Phycocyanine (association d’une protéine de la famille des phycobiliprotéines et de pigments hydrosolubles issus de la photosynthèse)
  • Riche en fer, vitamines A et B12, caroténoïdes, manganèse, chrome, sodium et potassium
  • Source de calcium, magnésium, zinc, cuivre, vitamines C et E, phycocyanine (pigment bleu naturel, colorant alimentaire et antioxydant)

 

Propriétés de la plante :

La Spiruline améliore la nutrition. Des essais cliniques auraient démontré que l’absorption d’une dose quotidienne de 10 grammes de spiruline pendant 4 à 6 semaines suffirait à guérir un enfant souffrant de malnutrition grave. Elle est utilisée en Afrique en accompagnement des traitements aux antirétroviraux, chez les personnes atteintes du VIH. Elle apporterait un gain de poids, un gain en lymphocytes CD4, et une diminution des infections opportunistes.  En revanche, elle peut aider à la prise en charge de l’obésité à la dose de 1 gramme par jour.

Cette algue aux effet immunostimulant, immunomodulant et anti-inflammatoire (par augmentation de l’expression de TNF-alpha, d’IL-1béta et de COX-2, augmente le tonus par sa richesse en vitamine B12. Elle améliore notamment la détoxication musculaire et augmente les enzymes antioxydantes par action sur les espèces réactives de l’oxygène.

Elles stimulerait également la prolifération des cellules souches neurales et de la moelle osseuse (en synergie avec la myrtille, le thé vert ou encore la vitamine D3), et posséderait des propriétés
neuroprotectrice, vis-à-vis du processus d’ischémie/reperfusion par amélioration de la maladie de Parkinson (diminution de l’activation des cellules microgliales), par protection des neurones dopaminergiques (polysaccharide), et par une interaction avec la microglie.

La Spiruline permet également à l’organisme de lutter plus efficacement contre les virus par stimulation des défenses naturelles. Elle produit un effet antalgique en limitant la nociception par inhibition les phénomènes inflammatoires. Elle permet par ailleurs de réguler le stress oxydatif grâce à ses propriétés anti-radicalaires.

Cette algue bleue aux multiples bienfaits limite les courbatures et accélère la récupération en transportant plus d’oxygène au niveau des muscles, elle participe aussi à la détoxication du foie et des reins (chélation des métaux lourds) et enfin facilite la réabsorption des lactates dans le cycle de Krebs.

 

Indications de la plante entière :

Adjuvante dans la lutte contre le cancer, le vieillissement cellulaire, les maladies infectieuses,  et les baisses du système immunitaire, la spiruline détient notamment une action majeure dans le fonctionnement de la moelle osseuse (stimulation de l’érythropoïèse). On l’utilise généralement dans la dénutrition, les asthénies et les anémies ferriprives.

 

Effets indésirables éventuels et précautions d’emploi :

  • Troubles digestifs, nausées possibles
  • Allergies rarissimes

 

 

 

Clémentine. M.
Naturopathe – Aromathérapeute / Herboriste – Phytothérapeute
Consultante en phyto-aromathérapie Clinique et Ethnomedecine

1 commentaires sur “La Spiruline, une algue naturellement hyperprotéinée

  1. Bonjour,
    La spiruline est connue comme un complément alimentaire complet contre les carences alimentaires. C’est vrai qu’elle sert aux associations d’aide humanitaire à éviter la mort de centaines d’enfants en leur donnant de la spiruline.
    Elle est moins connue pour ses qualité d’amélioration de la mémoire, de la concentration et tout ce qui touche au mental.
    Lorsque j’ai commencé à en prendre, c’est d’ailleurs la première amélioration que j’ai constatée.
    J’en prends depuis plusieurs années.
    Merci pour cet article qui résume bien les principales qualité de la spiruline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *