Naturopathie

Votre praticien en naturopathie vous guide sur le chemin de la santé en s’attachant à susciter en vous les ressources qui vous habitent afin que vous soyez en mesure de devenir, au quotidien, l’acteur de votre santé. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos naturopathes experts via le formulaire sécurisé pour avoir des conseils adaptés à votre situation.

D’où vient la médecine Naturopathique ?

Les Grecs furent les héritiers des connaissances médicales de l’Egypte pharaonique et de la Mésopotamie. Hippocrate, appelé le “père de la médecine”, jeta les bases d’une médecine scientifique dénuée de pratiques magico-religieuses à partir du IVe siècle avant J.-C. appelée “Naturopathie”.

La Naturopathie hippocratique élabore la théorie humorale du corps, basée sur les quatre éléments constitutifs du monde : l’air, l’eau, la terre et le feu et sur les quatre humeurs circulant dans le corps : le sang, la bile, l’atrabile et le phlegme, elles-mêmes en rapport avec quatre organes (le cœur, le foie, la rate et le cerveau).

Dans ce système, les quatre qualités de chaud, froid, sec et humide sont assignées aux éléments, aux humeurs et aux organes. Les aliments et les remèdes sont eux-mêmes classés en fonction de ces qualités, ce qui permet d’esquisser des mises en relation thérapeutiques.

Par la suite, Dioscoride (60 après J.-C.) enrichit notablement l’œuvre d’Hippocrate en rédigeant un ouvrage, repris et commenté par Matthiole, qui fera référence durant quinze siècles en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Galien (131-201 après J.-C.), autre Grec qui deviendra le médecin de Marc Aurèle, fut l’un des premiers à jeter les bases codifiées de la préparation des remèdes. C’est de son nom que dérive la “galénique”; science pharmaceutique actuelle centrée sur la préparation, la présentation et la conservation des médicaments.

La Naturopathie est une médecine antique efficace dans de nombreux cas, préconisant l’utilisation de plantes médicinales ainsi que de nombreuses techniques naturelles.

Là où l’allopathie moderne avec toute sa panoplie de molécules chimiques extrêmement sophistiquée n’a connu son essor qu’après la seconde guerre mondiale, et a donc à peine 70 ans d’existence; la Naturopathie, elle, est une pratique millénaire dont le savoir s’est construit de manière empirique.

Qu’est-ce que la Naturopathie d’aujourd’hui ?

Les principes qui président de nos jours à la pratique Naturopathique doivent beaucoup au «corpus hippocratique» qui a constitué la base de la médecine occidentale.

Aujourd’hui, la Naturopathie consiste à « retrouver la santé de façon naturelle ». C’est ce que l’on appelle une « médecine de prévention ».

De nos jours, la Naturopathie se concentre sur des méthodes traditionnelles, des principes et des pratiques qui agissent sur la prévention, la compréhension et l’holistique du diagnostic de la maladie et de son traitement. Son but est de faciliter la capacité du corps à restaurer et à maintenir une santé optimale.

Lorsque par exemple, vous prenez un antidouleur pour des maux de tête, vous passez peut-être à côté d’un début de déshydratation, alors qu’un simple apport en eau aurait pu éliminer non seulement la douleur liée aux maux de tête, mais également la cause première, à savoir la déshydratation.

C’est en rééquilibrant les différents systèmes qui composent l’organisme que l’on arrive à maintenir une qualité de santé optimale.

Là où le médecin prescrira un médicament pour atténuer ou faire disparaitre un symptôme, le Naturopathe se concentrera sur la cause de ce symptôme et envisagera un moyen d’aider le corps à retrouver l’harmonie.

La fièvre, par exemple, est une augmentation du nombre de globules blancs destinés à combattre une infection. Cette prolifération de petits soldats va entraîner une augmentation de la température corporelle. Le médecin préconisera de faire baisser la fièvre en utilisant du paracétamol ou de l’ibuprofène et endiguera l’infection à l’aide d’antibiotiques. Cependant, cette prise de médicaments empêchera les globules blancs d’apprendre à comprendre l’infection par eux-mêmes. Et si cette infection se représente, le corps ne saura pas la combattre à nouveau. Le Naturopathe privilégiera alors un repos maximal du corps le temps que l’infection disparaisse et cherchera à en refroidir certaines zones afin de limiter la gêne occasionnée par la fièvre.

La Naturopathie est réservée à quiconque souhaite s’investir pour devenir un meilleur acteur de sa santé.

Quel est le rôle d’un Naturopathe ?

Le Naturopathe est un praticien intervenant en complément de la médecine traditionnelle. Son objectif est avant tout de guider ses patients vers une meilleure qualité de vie et une meilleure compréhension de leur corps dans le but de leur apporter du bien-être et les soulager de maladies chroniques.

La pratique du Naturopathe est guidée par l’idée que la maladie témoigne d’un déséquilibre au niveau de l’hygiène de vie : manière de vivre, de se nourrir, de s’occuper de soi.

Les dysfonctionnements de l’organisme seraient en majeure partie dus à des abus de nourriture, d’alcool, de médicaments, au manque d’exercice physique ou de sommeil. C’est pourquoi, il peut, en plus de la prescription d’un traitement naturel, donner des recommandations au sujet de l’alimentation et de l’hygiène de vie (sommeil, exercices physiques, relaxation, etc.).

Le praticien veille à aider chaque personne à identifier les causes de ses problèmes de santé, à comprendre le processus de la maladie qui l’affecte afin de la responsabiliser et de lui donner les moyens nécessaires à sa démarche de mieux être.

Représentant la 3e médecine traditionnelle mondiale, aux côtés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique d’après l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), la Naturopathie est une médecine, qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause !

Pour résumer, un Naturopathe est un thérapeute possédant une formation spécifique afin de prodiguer des soins aux patients en stimulant le plus naturellement possible l’organisme. Il utilise divers moyens naturels et écologiques comme le drainage, des purges, des massages, l’alimentation, l’exercice, la gestion du stress, la supplémentation, etc. afin de traiter certains problèmes de santé. Certains Naturopathes ont également une formation en homéopathie et/ou dans une autre discipline des médecines naturelles.

Quelle est la différence entre un médecin traitant et un Naturopathe ?

La différence avec la médecine traditionnelle ? L’une agit sur les symptômes, l’autre sur la cause. En d’autres termes, on vient voir un Naturopathe pour éviter de tomber malade ou pour apprendre à se soigner de façon naturelle.

Pyélonéphrite : Quelles huiles essentielles et phytothérapie choisir
méduse
Plantes médicinales et homéopathie pour soulager la spondylarthrite ankylosante
torticolis
guêpes
été
Orgelet
ulcère gastroduodénal
bien s'hydrater
fibres
mycose vaginale